Les Diamants sont éternels : critique qui ne brille pas

Laurent Pécha | 20 août 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Laurent Pécha | 20 août 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Après l'échec au box-office d'Au service secret de sa majesté et son nouveau James Bond, George Lazenby, les producteurs de la franchise firent tout ce qui était en leur pouvoir (comprenez un gros chèque) pour faire revenir celui qui sera à jamais la meilleure incarnation de l'agent 007 au cinéma, Sean Connery, pour un dernier (ou presque) baroud d'honneur dans Les Diamants sont éternels.

L'ACTEUR EST RINCÉ

L'acteur écossais revient pour la sixième et dernière fois (pour ce qui est de la saga officielle) enfiler la panoplie de James Bond mais le coeœur n'y est manifestement plus. Accompagné pour l'occasion du réalisateur du meilleur Bond (Goldfinger), Guy Hamilton, la paire accouche avec Les Diamants sont éternels d'un des Bond les moins aboutis de la saga, de loin le plus faible de l'ère Connery.

 Alors, certes, il y a quelques bons vestiges : la chanson de Shirley Bassey durant le fameux générique bondien est l'une des meilleures de toutes, le combat dans l'ascenseur, rondement mené, rappelle en moins intense et réussi celui du train dans Bons baisers de Russie, la James Bond girl, interprétée par Jill St. John, a de la prestance et tient un rôle non négligeable dans le récit et les gadgets se font rares au profit d'une sécheresse dans l'action bienvenue (la poursuite en voitures à Las Vegas tient toujours bien la route).

 

photoUn dernier pour la route

 

DERNIERE CONNERY

Mais l'intrigue reste des plus quelconques et assez ennuyeuse, le super méchant, l'éternel Blofeld, peu charismatique et le final sur la plate-forme pétrolière est sans doute l'un des moins spectaculaires de tous les Bond, à mille lieux par exemple de l'extravagance d'un Opération Tonnerre ou même d'un On ne vit que deux fois. Et puis Sean Connery semble déjà ailleurs, offrant sa prestation la moins féline du rôle. Une conclusion bien pâle... jusqu'au super Jamais plus jamais.

 

Résumé

Peu inspirée et puant la fin de cycle, Les Diamants sont éternels est un James Bond tout à fait dispensable, et surtout un film vraiment moyen.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Lecteurs

(1.0)

Votre note ?

commentaires
Lolo
17/11/2020 à 23:24

Je suis d'accord sur la conclusion de cet article à ceci près qu'au début vous parlez d'échec du précédent film, il n'en fut rien, oui Ohmss n'est pas le plus gros succès de la franchise mais il a eu un score honorable à sa sortie et si George Lazenby très bon interprète du célèbre agent secret n'avait pas quitté la production à cause des mauvais conseils de son agent qui sait ce qui serait advenu.
Pour rappel l'idée du film de 1971 si Lazenby était resté aurait dû être une suite direct de Ohmss ce qui aurait été très inovateur pour l'époque.
Donc oui je suis d'accord que les diamants sont éternels n'est pas un bon film, trop soporifique et l'histoire est trop convenue, sans compter l'absence de jeu de Sean Connery qui n'y croit plus.
Mais je pense aussi que George Lazenby est sous-côté car à mon sens il a fait le taf.
De plus il ne faut pas oublier non plus l'excellent travail de Peter Hunt sur le film précédent.
Pour finir, au service secret de sa majesté n'est pas un échec.

Couicouic
31/12/2019 à 00:47

En tout point d'accord sauf pour Jil StJohn que je trouve cruche du début à la fin. Son personnage est insipide t en plus l'actrice joue terriblement mal ce qui n'arrange rien. C'est impressionnant de voir que le réalisateur d"un des meilleurs Bond signe ici l'un des pires. L'intrigue n'est pas intéressante, l'ensemble n'a pas de rythme, la réalisation est quelconque (certains effets spéciaux sont une honte), et James Bond ne semble même pas concerné par rien dans cette histoire (et il ne tient jamais debout). Finalement, il était temps que ça s'arrête.

pepe
21/08/2018 à 09:08

Pas d'accord sur la chanson du film, une des meilleures vraiment ?
Beaucoup d'autres passent devant : goldfinger, live and let die, a view to a kill, goldeneye et la plupart des fabuleux thèmes de mr john barry !

corleone
20/08/2018 à 21:31

En effet Facho! J'ai toujours d'ailleurs trouvé Sean Connery trop vieux pour son age depuis ses premiers Bond. Ici il semble avoir 50 ans passés et même lorsqu'il fit les premiers Bond supposément dans la trentaine, eh ben il avait plutot l'air d'avoir dans les 40 ans et plus! Soit Mister Connery vieillit vraiment vite, soit il a dû retrancher quelques années sur son age en début de carrière pour des raisons que lui seul sait.


Par contre d'accord point par point avec cette critique même si je trouve que 2,5/5 c'est généreux (j'aurais flanqué un 1.5). Cet épisode est une honte à la brillante ère Connery.

Theo
20/08/2018 à 20:15

il avait un peu plus de 41 ans si je ne m'abuse lors de ce film là,...il n'en pouvait plus de son personnage, Daniel Craig a bientôt 50 ans j' espere qu'il sortira par la grande porte,Pierce Brosnan n'a pas eu cette chance

votre commentaire