Black Fox : critique qui mordille un peu

Flavien Appavou | 11 février 2021 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Flavien Appavou | 11 février 2021 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Black Fox est sorti au Japon en octobre 2019, il a fait un peu parler de lui sur son animation, mais pas trop pour son histoire. La première réalisation du studio 3Hz est disponible sur la plateforme Anime Digital Network, en DVD et Blu-ray. Critique et détail sur ce film mélangeant ninja, robot et cyber technologie.

Une histoire originale sans l'être vraiment

Black Fox est avant tout une histoire de vengeance. Celle de Rikka, jeune adolescente de 16 ans issue du clan ninja Isurugi (eh oui il en existe encore un peu). Entrainée depuis son plus jeune âge par son grand-père, qui voudrait qu'elle prenne sa suite. Rikka n'a qu'une idée en tête, suivre les pas de son père, un éminent scientifique, créateur de droïde pour un écosystème plus juste. Quand survient l'inévitable !

Le labo de recherche de son père est attaqué par Gradshiem, l'entreprise dans laquelle il travaillait, mais qu'il avait quittée par manque d'éthique. Et bien sûr comme dans tout bon film d'émancipation, le père et mentor meurt - on ne divulgâche pas, mais c'est dans la logique des choses - et tous les secrets du laboratoire sont dérobés. RIkka arrive à s'en sortir grâce aux droïdes conçus par son paternel. Maintenant, elle arpente les rues dans sa quête vengeresse pour retrouver les secrets de fabrication des droïdes qui pourraient vite se transformer en armes redoutables. En alliant les techniques ninja de son grand-père et la techno de son père, la voici devenir Black Fox, la renarde vengeresse. 

On est sur une histoire assez simple et très linéaire où les péripéties ne surprennent pas du tout. Elle reprend tous les codes narratifs connus pour ce genre de scénario : la vie tranquille et la mise en place de tous les protagonistes, l'accident, le quotidien bousculé, la présentation du sidekick, obtention du pouvoir, rencontre avec l'ennemie qui pourrait devenir une autre alliée, maitrise de pouvoir, affrontement du grand méchant... Ce n'est pas très original, mais c'est quand même bien fait. 

 

La naissance de Black FoxGrand méchant, je vais te mordre 

 

Même si l'histoire n'est pas folichonne, on prend quand même du plaisir à voir évoluer le personnage principal qui reste attachant. On est sur l'archétype de l'adolescente qui se construit, qui reste buté sur sa première idée et qui évolue au fur et à mesure de ses rencontres et de ses combats.

Elle grandit sous nos yeux et devient de plus en plus mature. Son combat a aussi un sens écologique et loyal, ce qui la remet dans le contexte actuel, même si l'enjeu est gros comme une maison. Elle reste fidèle à elle-même tout en suivant les préceptes inculqués par sa famille en la mélangeant avec l'adulte en devenir. Son identité de Black Fox lui permet d'être enfin la véritable Rikka et comme dans chaque construction de personnage, c'est en faisant des erreurs et en se perdant qu'on évolue. Sur ce point Black Fox, est assez perspicace et montre comment perdre peut vraiment devenir une force. 

 

Robot VS HumainPerdre avec grâce

 

L'idée d'ajouter des droïdes animaliers dotés de parole est sympathique. Cela ajoute un côté un peu mécha touchant, car Rikka n'a qu'eux comme refuge pour discuter et partager son secret. Car évidemment, son identité est secrète. Les "animaux" sont aussi utilisés de diverses manières assez ingénieuses. Ce qui permet à l'histoire de prendre un peu de hauteur et d'ajouter aussi un peu de comédie. Ils prennent aussi la place de mentor permettant au personnage principal d'être chaperonné durant sa quête existentielle.

Ils ont aussi la fonction d'être des outils très fonctionnels quand ils sont bien utilisés, de vraies aides pour un happy end en somme. Mais mine de rien, c'est sur cette innovation très avancée que toute l'intrigue est posée : quelle éthique porte-t-on à la technologie, devrait-elle utilisée comme arme ou comme service au peuple ? La question est posée. 

 

Rikka Isurugi et son aigle droneDéplacement économique

 

Combat animé

Le véritable intérêt à Black Fox est son animation. Fluide et bien dessiné, l'animé nous plonge direct dans cette aventure. Les décors sont simples et efficaces et les chara-design le sont tout autant. Même les posings de personnages passent très bien, on est sur une animation léchée et bien travaillée. Les couleurs marquant les temporalités d'histoires sont bien utilisées. Sur la réalisation pure et dure, pour une première du studio 3HZ, c'est réussi. 

Les combats avec l'utilisation de la 3D sont plutôt efficaces et ne jurent pas du tout avec le reste de l'animation. Chaque combat est bien découpé, l'action est rapide, avec des temps de pause qui permettent au spectateur de souffler tout en respectant un timing très serré. On sent que c'est maitrisé, un peu trop peut-être, car rien ne dépasse. C'est d'une fluidité extrême, ce qui permet d'apprécier les moments d'actions jusqu'au finish qui en met plein la vue côté animation. 

 

Le grand méchantOuh, qu'il est méchant !

 

Dans cet animé, on sent que le studio veut montrer tout le potentiel qu'il a. C'est propre, élégant et plaisant, mais on reste un petit peu sur notre faim. Le studio nous montre une histoire adorable, avec des personnages touchants, véhiculant leur propre angoisse sur le monde qui les entoure, on y croit. C'est comme si le studio nous montrait un projet démonstratif qui leur permettrait de réaliser d'autres films un peu plus ambitieux. On ne dit pas là que Black Fox ne l'est pas, mais il manque cruellement d'une touche un peu plus fantasque. C'est bien fait, c'est beau, il y a un discours d'humanité et d'écologie, mais ça s'arrête là.

Néanmoins, le film reste plaisant à voir tant sur l'aspect technique que sur l'histoire quand on ne cherche pas à être émerveillé. C'est un feel good movie bien fait, à regarder tranquillement pour passer le temps et pour découvrir un studio qui en a sous le pied. On se laisse volontiers embarquer dans la vie de Rikka dans son quotidien chamboulé. De voir la technologie et les techniques ninjas n'est pas une nouvelle recette, mais ça fait quand même plaisir de voir de nouvelles formes d'utilisations et de narrations de celles-ci. 

Black Fox est disponible en Blu-ray et DVD chez Kazé, ainsi que sur la plateforme Anime Digital Network, qui on le rappelle fait partie du groupe Crunchyroll qui va bientôt appartenir à Sony !

 

Blu-ray

Résumé

Black Fox est un film d'animation qui se regarde tranquillement, il ne transcende pas les codes du genre, mais est un petit plaisir de fin de soirée. Agréable et peut-être un peu trop facile narrativement, il délivre une prestation honorable sans grosse attente. Pas trop long, ni trop court, c'est le film parfait pour une soirée tranquille sans perte de temps.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Lecteurs

(4.7)

Votre note ?

commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire