Hellraiser : Judgment - critique qui pique

Christophe Foltzer | 15 mars 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Christophe Foltzer | 15 mars 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Si elle n'est pas aussi connue que Freddy ou Jason, la saga Hellraiser est probablement la plus intéressante de toutes. Parce qu'elle aborde des thèmes peu conventionnels, qu'elle installe un univers fascinant et que ses Cénobites ont carrément la classe. Enfin, là on ne parle que des trois premiers films hein. Parce qu'après, ça se gâte sévère....

TÊTE DE PINE

Quand on a entendu parler pour la première fois d'Hellraiser : Judgment, on avait sacrément peur. Parce que le dernier épisode en date, Revelations, était une bouse absolue, qu'il ne se décidait jamais entre être une suite, un reboot ou un remake du classique de Clive Barker, et parce que c'était quand même bien nul. Mais là, on se disait un minimum confiant parce qu'au moins le réalisateur, Gary J. Tunnicliffe, savait de quoi il parlait vu qu'il était l'un des maquilleurs de la saga.

 

Photo HellraiserLe Chirurgien

 

Malheureusement, on se retrouve dans le cas classique d'une suite d'Hellraiser, à savoir une histoire random dans laquelle on insère aux forceps la mythologie des Cénobites. Et ici, en l'occurrence, on suit l'enquête des deux frangins flics Sean et David Carter, sur les traces d'un terrible tueur appelé le Précepteur qui terrorise la ville avec des meurtres franchement glauques. Ils sont rejoints par l'inspectrice Egerton, chargée de les aider tout autant que de les surveiller parce que Sean Carter a un passif de soldat et qu'il est un peu traumatisé.

A côté de ça, y a une baraque pourrie qui fait passer des entretiens d'embauche un peu chelou à des personnes tout aussi troubles, à base de vomi, de léchage par des vieilles, de dépeçage et de machine à écrire qui pompe le sang. Ouais, c'est bizarre.

 

Photo HellraiserLe Boucher

 

CE FILM EST ABOMINABLE

Et là, on est sacrément embêtés tant il n'y a rien à dire sur ce film. Parce que, oui, malheureusement, Hellraiser : Judgment est un ratage absolu aux qualités cinématographiques mystérieuses et troubles. Déjà, le scénario n'est en rien fidèle à ce qui a été écrit plus haut puisque l'enquête doit occuper à peu près 20 minutes de films (sur 1h20), qu'elle nous réserve un twist à la con qu'on a de toute façon crâmé dès le départ, que les personnages sont inintéressants au possible et qu'il n'y a aucun suspense d'aucune sorte, en plus de ne rien raconter.

Côté cinéma, c'est pas la fête non plus. Affreusement mal filmé et monté (les obsédés pervers des faux raccords risquent de prendre leur pied), le long-métrage de Gary Tunnicliffe n'a aucun cachet, aucune proposition, multiplie les plans flous et décadrés par le seul fait de l'incompétence du cadreur et tente de créer une ambiance qui ne prend jamais.

Et pourtant c'est dommage parce qu'il y a quand même un gros potentiel dans tout ce bordel. On sent que le réalisateur s'est éclaté à créer un monde et que ses nouveaux personnages comme l'Auditeur ou le Boucher ont sacrément de la gueule et promettent une belle mythologie. Malheureusement, ils n'ont strictement rien à faire dans l'univers Hellraiser, ils n'ont aucun sens intradiégétiques et semblent bien plus échappés d'une fan-fiction de The Evil Within qu'autre chose.

 

Photo HellraiserLe Teubé (c'est le "héros" du film)

 

Mais le plus grave, c'est que le film viole au gravier l'oeuvre sombre et envoûtante de Clive Barker. Alors oui, on retrouve de vieux Cénobites mais ils ne font strictement rien. Pinhead (qui n'est plus incarné par Doug Bradley) ne fait que de la figuration et quand on voit le sort qui lui est réservé à la fin du film on a poliment envie de foutre notre poing dans la gueule de l'équipe. Le plus gros affront réside évidemment dans les changements apportés au personnage et à son background.

Ici, Pinhead n'est plus qu'un employé de l'enfer qui doit recruter un quota d'humains déviants en pesant leur âme. Une fonction biblique qui n'a strictement rien à voir avec ce qu'est le personnage à la base et qui nie totalement la recherche du plaisir absolu dans la souffrance qui révèle les facettes les plus inavouées et frustrées de l'homme de tous les jours contrit dans son éducation judéo-chrétienne. Et quand on nous balance Jophiel, une représentante de Dieu qui vient lui donner des ordres on se dit qu'il est temps que quelqu'un achève définitivement cette saga.

 

Affiche officielle

Résumé

Avec sa volonté de choquer et de dégoûter son spectateur, Hellraiser : Judgment pourrait être un bon film s'il était fait par des gens compétents. Ce qui n'est pas le cas du tout. Le film est nul et probablement la plus grande insulte faite aux fans de la saga. Oui, c'est pire que Revelations. Poubelle.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Lecteurs

(3.3)

Votre note ?

commentaires
cirechx
08/09/2020 à 16:38

ce film est certainement le plus inspiré depuis hell on earth, univers torturé, avec l'intention de reprendre 'l ambiance malsaine des travaux de clive barker. Je suis un fan de longue date de cette franchise pourtant.
Alors mr Foltzer, ce film n'est pas un ratage absolu mais c'est plutot votre critique de ce dernier qui est consternante.

Sofiane
25/01/2020 à 22:12

ca aurait été bien de revoir STEVEN qui normalement devrait être le nouveau pinehead c'est pas très logique de voir different PINHEAD aux court des films et ne pas voir leurs avènement sur les 10 films . un bon dernier film de 3h qui explique les trucs inconnues (dans la bd ) clôture ou suture le tout et arrêter le massacre car peut a peut sa lasse

Simon Riaux - Rédaction
29/11/2018 à 10:09

@Rich

Pour le coup, et n'étant pas auteur de la chronique, je l'écris vraiment tranquillement, difficile de voir le moindre rapport entre ce "film" et les travaux de Barker. L'écrivain l'a lui même déclaré à maintes reprises et est allé jusqu'à écrire un livre consacré indirectement au sujet, Les Evangiles Ecarlates, où il reprend en main sa mythologie, et souligne aisément combien elle est éloigné de sa dégénérescence cinématographique.

Ritch
29/11/2018 à 09:27

SVP

Je respecte beaucoup EC, mais par pitié, travaillez vos chroniques, la personne qui a rédigé ce papier ne connait absolument pas l'univers de monsieur Barker, c'est impossible.
Je vois la qualité des chroniques se dégrader au fil des années, attention à ne pas perdre cette passion au détriment d'articles "puteàclique".

Cordialement,

Varanx Varkraug
08/11/2018 à 14:47

Votre critique n'est pas fondée! comment pouvez vous dire que Hellraiser Judgment est pire que Hellraiser Revelations! HR JUDGMENT est une très bonne suite qui relance la saga avec une ambition et un travail remarquable compte tenu du budget dérisoire qu'il avait et le réalisateur Gary Tunnicliffe (maquilleur acteur Auditor) a apporté une bouffée d'air frais à la saga et certains passages du film (notamment les 10 premières minutes) sont excellents! l'univers Clive Barker est peut être détourné mais il faut se faire une raison Hellraiser Bloodline marquait la fin de la saga avec la destruction du cube de Lemarchand et des cénobites donc il fallait bien diriger le scénario différemment pour continuer à faire des suites et certaines suites comme Inferno sont excellentes et au moins cette saga propose du changement contrairement à Halloween qui tourne en boucle depuis 40 ans ou vendredi 13 qui nous sert du réchauffé depuis des lustres! de plus le nouveau Pinhead campé par Paul Taylor tient vraiment la route on sent qu'il s'est investit à fond dans son personnage et que c'est le rôle de sa vie et rien que son interprétation devrait être félicitée car Pinhead est un personnage très complexe et dur à jouer et le légendaire Doug Bradley est indétrônable mais Paul Taylor s'en sort très bien et sera un digne successeur! le final de HR Judgment est en effet surprenant et je suis d'accord pour dire qu'il est wtf si ce Hellraiser est le dernier par contre c'est une porte ouverte à une suite et cette fin serait en fait logique si Gary Tunnicliffe réalise une suite qui d'après lui verrait un nouveau prêtre de l'enfer diriger les jugements mais que Pinhead reviendrait finalement prendre sa place originale après avoir sans doute récupérer ses pouvoirs et quitter sa forme humaine! en tout cas j'espère vraiment un onzième film et je valide HR Judgment qui m'a vraiment surpris et plus! apprenez à critiquer dans les règles plutôt que de bousiller un film qui n'est vraiment pas mauvais!

Voilà voilà
10/07/2018 à 08:28

Quand une critique est faite par quelqu'un qui ne connait visiblement pas l'univers étendu et l'œuvre de barker dans sa globalité ça donne une appréciation outrageusement fausse.. Pour moi c'est un des meilleurs film de la saga, il renouvelle le genre tout en gardant les fondements ! 8/10 enfin un pinhead dignement interprété !

CallistoOne
21/06/2018 à 04:37

Bon film, meilleur que certains de la serie en tout cas.
Pour informations, je recommanderais a ceux qui ont pondus cette critique de s'interresser a l'univer étendu d'Hellraiser (qui a reçu aval de Barker), car justement le rôle des Cénobites est de recruter, de faire pencher la balance selon un axe, non de bien et mal, mais Ordre et Chaos....hors les Cénobites représente l'Ordre sous une certaine forme...

clivethered
08/05/2018 à 09:17

Pas si bidon que ca,je dirai une bonne série b!Ca aurait été bien plus de suspense,un film plus long mais c"est pas la daube précisée plus haut.

Halo duty
29/03/2018 à 02:30

Chucky dans le prochain film vas aller dans l’espace

Halo duty
29/03/2018 à 02:28

Juste avertir mmarvinbear les autres comme Freddy et Jason vont revenir

Plus
votre commentaire