Star Trek Discovery : une héroïne, des robots, des aliens... Bryan Fuller révèle les premières infos

Geoffrey Crété | 11 août 2016 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Geoffrey Crété | 11 août 2016 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Alors que la saga continue au cinéma cet été avec Star Trek Sans limites, une nouvelle série intitulée Star Trek : Discovery arrivera en 2017.

Il y a eu Star Trek, la série originale, de 1966 à 1969. Star Trek : La Nouvelle Génération de 1987 à 1994. Star Trek : Deep Space Nine de 1993 à 1999 et Star Trek : Voyager de 1995 à 2001. Star Trek : Enterprise de 2001 à 2005. Avec en parallèle une dizaine de films autour des séries, sans compter les épisodes de J.J. Abrams et Justin Lin depuis 2009.

Alors qu'un quatrième film a été annoncé, avec le retour de Chris Hemsworth pour interpréter le père de Kirk grâce à la magie de la science-fiction, l'attention des trekkies se porte à nouveau vers le petit écran. Sixième série de l'univers, sans compter la série animée des années 70, Star Trek : Discovery débarquera en 2017 sur CBS, avec Bryan Fuller (Hannibal, Pushing Daisies, Dead Like Me) et Alex Kurtzmann (co-scénariste de Watchmen, Cowboys et envahisseurs, et des Star Trek de J.J. Abrams) en showrunners.

 

Photo Star Trek série originale

 

Lors d'un panel consacré à la série, Bryan Fuller a révélé de nombreux détails sur la future série.

Star Trek : Discovery sera ainsi menée par un personnage féminin, qui ne sera pas une capitaine mais une lieutenante en conflit avec sa hiérarchie : "L'histoire, fascinante pour moi, c'est qu'on a eu six séries du point de vue du capitaine, et en voir une depuis un autre point de vue donne un contexte plus riche".

"L'histoire se déroule dix ans avant Kirk, et fera un pont entre Enterprise et la série originale". La toute première scène de la série ne se déroulera ni sur Terre, ni sur une planète étrangère. Dans l'espace, donc.

Il explique qu'il y aura sept protagonistes, et que le casting sera certainement très varié : "Star Trek a toujours parlé de la diversité. C'était la série où un homme russe et une femme noire coexistaient dans la même équipe. On va absolument continuer cette tradition. C'est évidemment une question de trouver le meilleur acteur, de ce que la diversité signifie. On aura plus d'aliens que jamais. Et il y aura des robots".

 

Photo Star Trek Voyager

 

En écho à Star Trek Sans limites, qui suggère au détour d'un plan que Sulu est gay sans insister ou en faire une grande révélation, Bryan Fuller affirme qu'il y aura un personnage gay dans l'équipe. "Alex Kurtzman, l'homme hétéro, me disait qu'on devrait avoir un personnage gay", plaisante t-il. 

Enfin, Bryan Fuller explique que le choix de 13 épisodes, plutôt qu'une vingtaine comme les autres séries, est une manière de maintenir une narration solide, cohérente. Il y aura sans surprise des épisodes indépendants, qui ne nécessitent pas de suivre l'histoire, mais également une narration étalée sur la saison, et certainement au-delà. Il promet même un contenu plus graphique qu'à l'accoutumée, évoquée au détour d'une question sur des scènes de sexe entre aliens.

Star Trek : Discovery est prévue pour janvier 2017, avec une double actualité pour Bryan Fuller puisque sa très attendue série American Gods commencera à la même période.

D'ici là, il y aura Star Trek Sans limites, en salles le 17 août en France. 

 

Photo Chris Pine, Sofia Boutella

Tout savoir sur Star Trek : Discovery

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Garfunkel
12/08/2016 à 17:26

@Arnaud

Haha t'inquiète pas, j'attends plus que les Abrams ! Et je regarde des objets plus vieux, rétro, sans mal si c'est de qualité !

Arnaud
12/08/2016 à 16:26

@Garfunkel

J'espere que tu vas aimer, par contre ai conscience que c'est a des années lumieres que ce qu'a pondu Abrams, mais vraiment rien a voir a part les noms ...

Et je trouve que la premiere serie a beaucoup mieux vieillie que la seconde. La premiere a suffisamment vieillie pour etre dans la categorie kitsh, la seconde (Next Generation) est a mi-chemin entre les deux et est donc moins enclin a l'indulgence

Garfunkel
11/08/2016 à 21:37

Permets-moi de juger par moi-même, notamment en écoutant les avis de trekkies autour de moi. Et la série originale est déjà dispo en Bluray il me semble.

Lolo Pecho
11/08/2016 à 20:02

À Garfunkel: Netflix France va diffuser l'integrale de la série ainsi que Discovery. Ce sera la premiere fois que la serie sera diffusé correctement(la série a toujours eu une diffusion confidentielle) mais oublie la serie originale parce qu'elle a trés mal veillis, un peu comme Doctor Who.

Garfunkel
11/08/2016 à 19:38

Je suis jamais tombé dans Star Trek, même si ça m'intrigue. Ce sera peut-être le premier pas pour ensuite remonter dans le temps ! Bryan Fuller, ça me donne envie. Hannibal était excellent, et ses précédentes séries très originales, avec une vraie identité.

Oui
11/08/2016 à 18:21

Pour sûr, ça fait envie. Ce ne sera probablement jamais du niveau de The Next Generation, mais sait-on jamais ?

votre commentaire