Monstres du cinéma et magie du maquillage

Simon Riaux | 21 juin 2021 - MAJ : 21/06/2021 14:48
Simon Riaux | 21 juin 2021 - MAJ : 21/06/2021 14:48

Depuis des décennies, la première, et souvent la meilleure, manière de fabriquer des monstres ou personnages fantasmagoriques au cinéma, c'est le maquillage. La preuve en vidéo.

Prothèses, ajouts, latex, sculpture, mélanges d'innombrables techniques... Le 7e art ne manque pas d'inventivité quand il s'agit de filmer un malheureux se transformant en loup-garou de Londres, Mystique des X-Men, le génie du Mask, les mutations de La Mouche, les vieillissements de L'Exorciste ou bien la singularité des espèces de Star Trek : Discovery. Du coup, voici un hommage en vidéo à cet artisanat souvent brillant et toujours fascinant.

Tu es intéressé par la formation de Plasticien Maquilleur FX de l'EICAR ? Tu peux avoir toutes les informations ici !

 

Tout savoir sur Le loup-garou de Londres

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Geoffrey Crété - Rédaction
22/06/2021 à 22:34

@Bzh40

Il était dans la pré-sélection, avec plein d'autres films...!
Néanmoins, on va vite reparler de Legend :)

Bzh40
22/06/2021 à 22:26

Très bonne vidéo mais darkness du film LEGEND y aurait tout à fait eu sa place !

Kyle Reese
22/06/2021 à 19:33

Voilà une formation qui m'aurai plu à l'époque dans les années 90, car je me suis intéressé aux cinéma par le prisme des SFX de tout type. Mais bon, that's life et puis il aurait fallu ensuite s'expatrier car vu les productions nationales et la place très limité des films de genres déjà à l'époque. (ca ne s'est pas vraiment arrangé d'ailleurs, il y a eu l'espoir Pactes des loups).
Pour Mystique, le face à face Romijn vs Lawrence penche largement en faveur de la première avec un personnage déjà bien plus énigmatique (ça tombe bien avec un nom pareil) et fascinante, sans parler effectivement de la régression du design avec le maquillage ultra light sur les derniers films. Vraiment dommage. Et quel corps de déesse grecque elle avait.

7 heures à passer avec tout ce latex, on fait quoi quand ça gratte ?

Très belle initiative en tout cas EL. Ca me rappelles certains dossiers de revues spécialisés du genre(SFX il me semble entre autre) que les plus jeunes n'ont jamais connu et vous non plus, quoique Mr Riaux peut être ! :)

Geoffrey Crété - Rédaction
22/06/2021 à 16:05

@Arsh

Jennifer Lawrence a dit qu'elle ne supportait pas la peinture, mais aussi qu'elle n'avait pas envie d'inhaler tant de produits. C'est pour ça qu'on a simplifié en quelques mots dans la vidéo à ce sujet.
Rebecca Romijn disait la même chose sur les risques de cette étape... juste, moins de gens l'écoutaient, et elle avait largement moins de scènes (et donc, moins d'exposition à ces produits).

Arsh
22/06/2021 à 16:01

Pour Jennifer Lawrence, il semblerait que c'était plus une allergie à la peinture plutôt que de la toxicité. Sinon Rebecca Romijn aurait aussi souffert des mêmes problèmes car c'est la même peinture qui a été utilisée pour les 2 actrices.

Blau Miglau
22/06/2021 à 10:00

Très clair remplaçons Jennifer par Studio dans la phrase alors

Geoffrey Crété - Rédaction
21/06/2021 à 23:36

@Bloumiglou

C'est trop simple de blâmer Jennifer Lawrence pour ça (d'autant que concrètement, Rebecca Romijn aussi aurait certainement préféré éviter d'inhaler autant de vapeurs toxiques, ce qui semble très logique et compréhensible)... C'est d'abord une question de : le studio avait une actrice super populaire, voulait l'exploiter au max, donc Mystique devait être très présente à l'écran, ce qui rendait ingérable autant d'heures de maquillage. Et probablement aussi de réalisateur, et de producteurs, qui auraient simplement pu prioriser les choses niveau dépenses...

Bloumiglou
21/06/2021 à 22:59

La partie sur Mystique est ahurissante ! Quelle misère
En regardant les films ça ne m’avait pas choqué plus que cela mais maintenant qu’EL rentre dans le détail c’est pas glorieux
C’est possible qu’avec des réalisateurs à poigne (James, Ridley, feu Stanley) Jennifer n’aurait peut être pas pu imposer ses désidératas au détriment de l’artistique

Blue Miglou
21/06/2021 à 22:45

Excellent !!!

Xbad
21/06/2021 à 21:58

Je me souviens du cinéma des effets spéciaux sur la 5, j'adorais cette émission. Ça m'a toujours passionné

votre commentaire