Hannibal pourrait être sauvée par Netflix, annonce son repreneur

Jacques-Henry Poucave | 25 juin 2015
Jacques-Henry Poucave | 25 juin 2015

Depuis que l’on a appris en début de semaine que NBC abandonnait Hannibal, faute d’audience, les fans du show de Bryan Fuller se sentent un peu orphelin. Mais Netflix pourrait bien tirer la série de ce mauvais pas.

C’est le showrunner lui même qui a indiqué à Variety que Netflix pourrait entrer dans la danse et sauver son bébé.

« Je sais qu'il y a eu des discussion avec Netflix et Amazon (…) Netflix a exprimé un profond enthousiasme et un véritable intérêt pour le show. »

Des paroles qui peuvent sembler rassurantes, mais l’affaire est loin d’être entendue. D’un côté, Netflix s’est fait une spécialité du sauvetage in extremis de programmes cultes suivis par un grand nombre de fans. Hannibal tombe certes dans cette catégorie et pourrait connaître le même sort heureux que Arrested Development. Il y a néanmoins deux ombres au tableau.

En effet, la série où officie Mads Mikkelsen est en partie produite par Gaumont International (cocorico), on suppose donc que Netflix devra s’entendre avec eux, car le géant américain est plutôt connu pour vouloir désormais favoriser une production entièrement internalisée, plutôt que de partager le gâteau.

Et c’est là qu’intervient le deuxième problème. Amazon détient également une partie des droits de diffusion d’Hannibal. Voilà qui est autrement plus épineux car les deux sociétés sont en concurrence frontale dans le domaine des séries et de leur mode de diffusion. Or, c’est bien le mode de diffusion sur lequel repose le modèle économique (pour ne pas dire philosophique) de Netflix.

On suppose donc que ce dernier ne pourra récupérer la série à moins d’allonger une somme conséquente. Et au vu de ses audiences, effectivement très faibles, on peut légitimement se demander si Netflix souhaitera s’engager dans cette voie.

commentaires

Jay W
25/06/2015 à 18:20

Allez Amazon, t'as Transparent donc t'as du goût
On y croit

votre commentaire