Umbrella Academy saison 3 : les premières critiques de la série Netflix sont là

Axelle Vacher | 15 juin 2022 - MAJ : 21/06/2022 02:31
Axelle Vacher | 15 juin 2022 - MAJ : 21/06/2022 02:31

À quelques jours de la sortie sur Netflix de la saison 3 d'Umbrella Academy, les premiers spectateurs ont pu donner leurs avis. Déception ou réussite ?

Alors que du côté de Disney+ et Amazon les séries figurant moult personnages aux habilités surhumaines fleurissent et prospèrent, la plateforme Netflix semble pour le moment plus en reste que ses congénères dans ce département. Seule lueur d'espoir pour le N rouge qui multiplie les déconvenues dès lors que ses programmes s'attachent à dépeindre des super-pouvoirs (ceux qui se souviennent de Jupiter's Legacy comprendront), la série Umbrella Academy, adaptation éponyme du roman graphique co-écrit par l'artiste et chanteur Gerard Way et son acolyte l'auteur Gabriel Bá.

Ainsi, au terme de deux premières saisons, certes inégales, mais fort décapantes, la série impulsée par Steve Blackman a su se créer un public, générer l'enthousiasme et se garantir une troisième saison, laquelle débarquera sur les écrans d'ici quelques jours. Et il était temps, la série ayant, comme beaucoup d'autres, accusé le coup d'une pandémie que l'on ne présente plus vraiment.

Ainsi, deux ans après le cliffhanger final de la saison précédente, la fratrie Hargreeves est donc allègrement revenue chambouler l'espace-temps sous l'oeil avisé des premières critiques. Ces nouveaux épisodes ont-ils été à la hauteur des attentes ? Revue de presse.

 

Umbrella Academy : photo, Robert SheehanEt c'est parti !

 

"La saison 3 est toujours aussi divertissante et mérite absolument que l’on s’y attarde. Il s’agirait toutefois de ne pas se fier aux rumeurs suggérant que ces nouveaux épisodes surpassent les précédents." Digital Spy

"Avec une toute nouvelle famille et de tout nouveaux pouvoirs à explorer, cette saison est pleine à craquer d’action et de ressorts dramatiques. En accord avec les autres saisons, le final de ces nouveaux épisodes ne ressemble pas tant à la fin d’une saison 3 qu’au début d’une saison 4." Mama’s Geeky

 

Umbrella Academy : photo, Justin H. Min, Jake EpsteinCoucou les nouveaux antagonistes

 

"En essence, la saison 3 d’Umbrella Academy se conçoit comme une antithèse au traditionnel genre super-héroïque. De la même façon que The Boys tacle plusieurs enjeux politiques et capitalistes sous couvert d’effusion de sang et de capes au vent, Umbrella Academy plonge, au moyen de super-pouvoirs et autres voyages dans le temps, au coeur de luttes intimes et explore la complexité des relations familiales." Collider

"La saison 3 d’Umbrella Academy met quelques épisodes avant de trouver son rythme, mais si le spectateur est prêt à lui allouer un peu de patience, la série finit par miser sur ce qu’elle fait de mieux : développer chacun des membres de la fratrie Hargreeves et explorer les liens qu’ils partagent les uns avec les autres. [...] Ces nouveaux épisodes peuvent, dans un premier temps, sembler moins originaux et dynamiques par rapport aux saisons précédentes, mais ce qu’ils perdent en loufoquerie, ils le compensent en sensibilité et en limpidité." IGN Entertainment

 

Umbrella Academy : photo, Elliot Page, Tom HopperDynamique familiale 

 

"Si la saison 3 d’Umbrella Academy demeure agréable à regarder et divertissante, ces nouveaux épisodes s’inscrivent toutefois dans un registre bien plus sombre que les précédents, et chacun des personnages semblent tour à tour hantés par les fantômes du passé. Mais que l’on ne s’y méprenne pas : cette nouvelle saison est tout de même très amusante, et les Hargreeves sont plus chaotiques que jamais. Néanmoins, il serait temps que la série prodigue aux spectateurs quelques réponses aux questions qu'elle soulève, ou le spectateur finira par se lasser." ScreenRant

"La saison 3 d’Umbrella Academy reste toujours aussi unique, mais traine un peu trop en longueur au cours des premiers épisodes. [...] Dans la continuité des deux saisons précédentes, la série est à son meilleur dès que les personnages se retrouvent et parviennent à officier les uns avec les autres, et pourtant, une bonne partie de ces nouveaux épisodes s’évertue à les séparer. [...]. Il se pourrait donc bien que cette saison soit la plus faible des trois, bien qu’elle demeure profondément divertissante et radicalement différente du reste du paysage télévisuel actuel. Dommage que Netflix semble refuser d’exploiter la série à son plein potentiel." ComicBook

 

Umbrella Academy : photo, Emmy Raver-Lampman, Tom Hopper"On se fait un peu descendre là, non ?"

 

"Je voulais vraiment adorer la saison 3 d’Umbrella Academy, et, par moments, c’était le cas. Malheureusement, les messages contradictoires et les arcs narratifs trop brouillons dont souffre la série ont trop compromis ses quelques bons éléments, ce qui m’aura simultanément satisfaite et amèrement déçue. La bonne nouvelle, c’est que Netflix a renouvelé la série pour une quatrième saison, ce qui leur laissera l’occasion de rectifier le tir, et peut-être même, livrer à ces personnages que l’on a appris à profondément aimer au fil des épisodes, le final qu’ils méritent." Slash Film

"Cette nouvelle saison d’Umbrella Academy est excessive. Vraiment excessive. Et pourtant, elle n’apporte rien de nouveau. Certes, il y a de nouveaux personnages, et de nouveaux décors, et une toute nouvelle apocalypse qui se profile, mais, en définitive, c’est toujours une série à propos de frères et soeurs qui s’aiment plus que tout et qui, pourtant, persistent à être extrêmement mauvais les uns avec les autres. [...]. Et en plus, le monde continue d’être menacé parce que les Hargreeves ne peuvent pas s’empêcher de merder. C’est la troisième fois que ça arrive, et alors que la série continue d'être une réussite, il est fort probable que cette redondance cause, à terme, sa perte." Polygon

 

Umbrella Academy : photo, Emmy Raver-Lampman, David Castañeda, Robert SheehanRéunion de crise

 

Pour le moins mitigées, les premières critiques s’accordent manifestement à dire que cette nouvelle saison semble quelque peu en dessous des deux précédentes. Là où certaines accusent la redondance de l’occurrence apocalyptique (recyclée pour la troisième fois d’affilée), d’autres remettent plutôt en cause un récit dissipé, plus soucieux de réemployer des arcs narratifs déjà exploités que d’en développer de nouveaux. 

Si celle nouvelle salve d’épisodes se répond donc d’un regrettable manque d’ambition, ces premiers retours ne manquent toutefois pas de souligner le caractère toujours unique de la série, et l’ampleur de sa dimension sensible. Une sensibilité qui sera, à n’en pas douter, décuplée par le traitement du personnage de Viktor, anciennement Vanya, dont la transition reflète celle du comédien Elliot Page.

Récit d’aventures et théâtre de la complexité des relations familiales, la troisième saison d’Umbrella Academy devrait donc, sinon promettre une expérience novatrice et bouleversante, du moins garantir un divertissement sympathique, à compter du 22 juin sur Netflix.

Tout savoir sur Umbrella Academy

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Benjamin
17/06/2022 à 01:58

Franchement vue comment la saison 3 ce fait allumé et il y a de quoi. Ça m'étonnerait qu'il et une saison 4. C'est toujours la même rengaine une apocalypse, les personnages deviennent vraiment super flux et la transformation de Ellen Page arrive comme un cheveux sur la soupe. Du style'' au tien et si je changé de sexe '' j'ai adoré les 2 première saison mais la c'est devenu n'importe quoi

Kouak
16/06/2022 à 15:19

Hello...
@John Spartan : En tournant la Page, tout simplement.

Axelle Vacher - Rédaction
15/06/2022 à 19:31

@John Spartan
Très simplement et avec beaucoup de respect

John Spartan
15/06/2022 à 18:26

Ils ont justifié comment la transformation de Page en homme ?
J'ai pas vu cette série si jamais.

votre commentaire