Cursed : la série arthurienne de Netflix dévoile une bande-annonce épique

Mathias Penguilly | 30 juin 2020 - MAJ : 30/06/2020 17:43
Mathias Penguilly | 30 juin 2020 - MAJ : 30/06/2020 17:43

À mi-chemin entre Jeanne d'Arc et le Roi Arthur, l'actrice de 13 Reasons Why enfile l'armure et part à l'assaut des tyrans qui veulent exterminer son peuple.

"Malheur à qui voudra adapter la légende médiévale !". Cette formule résonne encore dans les oreilles de Guy Ritchie qui s'est brulé les ailes en quittant le milieu des gangsters londoniens avec Le Roi Arthur : La légende d'Excalibur. Depuis Excalibur de John Boorman au début des années 80, la légende médiévale popularisée par Chrétien de Troyes au XIIe siècle n'a pas connu d'adaptation réussie et les projets les plus ambitieux ont rapidement été mis de côté pour quelque chose de plus standardisé.

Il faut dire que la légende est si riche et si célèbre, qu'il n'est pas évident d'en faire une adaptation originale qui fonctionne. À présent, Netflix s'essaye à son tour en calquant sa formule magique bien connue : un budget pharaonique et des acteurs jeunes et populaires, déjà aperçus dans d'autres de ses productions. Surfant sur les mouvements #MeToo et #BlackLivesMatter, elle y a ajouté également un personnage principal féminin (joué par Katherine Langford) et plusieurs personnages issus de minorités ethniques (Arthur joué par Devon Terrell, Ygraine jouée par Shalom Brune-Franklin).

Le produit final s'appelle Cursed : la Rebelle et une nouvelle bande-annonce très alléchante nous en dévoile un peu plus sur cette relecture moderne de l'épopée arthurienne.

 

 

Un premier teaser très intrigant avait déjà été diffusé par la plateforme il y a quelques semaines, montrant quelques combats épiques. Cette nouvelle permet de resituer un peu plus le scénario. Cursed suit le personnage de Nimue, une version alternative de Vivianne, la mystérieuse et tragique Dame du Lac de la légende originelle, qui accompagne Arthur dans sa quête. Sauf qu'au lieu de jouer l'amoureuse transie, l'actrice australienne est elle aussi capable de maîtriser la célébrissime Excalibur, et c'est elle qui part à la recherche de Merlin, affrontant au passage les soldats qui ont massacré sa famille et son village.

La série est créée par Frank Miller (Sin City) et Tom Wheeler (Le Chat pottéLEGO Ninjago : Le film) et adapté de leur propre bouquin. Si vous ne vous sentez pas capable d'attendre la sortie de la série le 17 juillet prochain, le roman est disponible dans toutes les bonnes librairies.

 

photo, Katherine Langford, Devon TerrellArthur et Vivianne au 21e siècle : bizarrement, c'est le décor qui fait un tâche

commentaires

Carlitto
01/07/2020 à 11:24

Chaque plan de cette tambouille, qui veut bouffer à tous les rateliers en même temps, a déjà été vu 100 fois.
C'est, bien sur, nanardesque à souhait, et déjà ringard avant même d'être sorti.
Evidemment, pour que ça marche, il faudrait comprendre la légende arthurienne, donc être un minimum cultivé, ce qui exclut d'office les markéteux cinéma américains.
CONCLUSION :
REVOIR LE FILM DE JOHN BOORMAN D'URGENCE !
Au moins, vous verrez un vrai film...

Une fille
01/07/2020 à 08:21

Adapté d'un roman très sympathique (avec de superbes illustrations de Miller en plus)
J'attend de voir la série

johnparker
30/06/2020 à 20:41

Ça a l'air tellement bien! :P Hâte de regarder!

STOCK59
30/06/2020 à 20:40

Quand on voit l'orthographe dans l'article ''Arthur et Vivianne au 21e siècle : bizarrement, c'est le décor qui fait un tâche''. Cela laisse perplexe sur l'auteur de l'article et le jugement de qualité d'UNE bande annonce.

Eddie Felson
30/06/2020 à 19:46

Mouai!
À chaque fois qu’une série ou un film touche de près ou de loin à la légende arthurienne ça ne me donne qu’une envie : revoir le chef d’oeuvre de Boorman!

Wow
30/06/2020 à 19:37

ça a l'air tellement mauvais...

mcp
30/06/2020 à 18:20

Superbe bande annonce.

Cela semble particulièrement mature.
A vérifier bien sûr.

votre commentaire