Cursed : Netflix réécrit la légende du Roi Arthur au féminin avec des images inédites

Déborah Lechner | 8 mai 2020 - MAJ : 08/05/2020 17:43
Déborah Lechner | 8 mai 2020 - MAJ : 08/05/2020 17:43

Si derrière chaque grand homme se cache effectivement une femme, derrière le Roi Arthur se trouvait la puissante Dame du Lac, mise à l'honneur sur Netflix.

Avec la fin du règne de Game of Thrones, le royaume de la fantasy médiévale est vacant et nombreuses sont les chaînes et plateformes de streaming à vouloir s'y installer et susciter le même engouement. Si Amazon compte frapper fort avec la série dérivée de la trilogie Le Seigneur des anneaux, Netflix a également marqué le coup avec The Witcher, adaptée de la saga littéraire éponyme d'Andrzej Sapkowski, et poursuit sa lancée avec la récente teen série L'écuyer du roi et prochainement Cursed, portée par Katherine Langford (13 Reasons WhyÀ couteaux tirés). Alors qu'elle est attendue pour cet été, Netflix a dévoilé plusieurs images inédites qui donnent un aperçu de leur série, visiblement à destination d'un public adolescent : 

 

photo, Katherine LangfordKatherine langford dans Cursed

 

La série de dix épisodes sera tirée des livres illustrés de Tom Wheeler, qui prend ici la casquette de showrunner, et de Frank Miller (Sin City, Batman : Année Un), co-producteur exécutif aux côtés de Wheeler pour l'occasion. Cursed réinvente ainsi la légende arthurienne et sa mythologie avec une héroïne pour brandir l'épée d'Excalibur à la place du Roi Arthur. Cette histoire sera racontée à travers les yeux de Nimue (Langford), une brillante jeune femme destinée à devenir la Dame du Lac. 

Après la mort de sa mère, elle croisera la route d'Arthur, un mercenaire campé par Devon Terrell, avec qui elle part retrouver Merlin (Gustaf Skarsgård) pour lui remettre une ancienne et mystérieuse épée. Les autres images nous indiquent également que pendant leur périple, les deux rencontreront beaucoup d'autres personnages dont on ne connaît pas encore l'importance.

 

photo, Devon TerrellDevon Terrell en Arthurphoto, Katherine Langford, Devon TerrellKatherine Langford et Devon Terrellphoto, Olwen FouereOlwen Fouere après deux mois de confinementphoto, Ólafur Darri ÓlafssonÓlafur Darri Ólafsson dans le rôle de Rugen, le Roi Lépreux photo, Gustaf SkarsgårdGustaf Skarsgård dans la peau d'un jeune Merlin 

 

Comme le décrit Netflix, au cours de son voyage initiatique, Nimue deviendra un symbole de courage et de rébellion qui inspirera probablement le peuple à se révolter contre le tyrannique roi Uther (Sebastian Armesto) et ses sbires. Cette série visiblement destinée à un jeune public traitera ainsi la thématique inoxidable du passage à l'âge adulte avec son lot d'adversité, en brassant plusieurs thèmes et pistes de réflexion comme la protection de l'environnement, l'obscurantisme religieux ou encore les désastres engendrés par la guerre. 

En attendant cet été ou un prochain teaser, le reste des images de la série (qui semble présenter l'ensemble du casting) est juste en dessous et notre critique de la teen série Netflix L'écuyer du roi est juste ici

 

photo, Sebastian ArmestoSebastian Armesto en Roi Utherphoto, Billy JenkinsLe jeune Billy Jenkins jouera l'Écureuil photo, Lily NewmarkLily Newmark pour camper Pymphoto, Shalom Brune-FranklinShalom Brune-Franklin dans la tenue religieuse de soeur Igrainephoto, Peter MullanPeter Mullan sera père Cardenphoto, Daniel Sharman Daniel Sharman pour incarner le Moine pleureur

Affiche

commentaires

Ayaaa
10/05/2020 à 22:37

C'est une teen série
C'est produit par Netflix

Déjà ça sent mauvais, je cherche pas plus loin, HBO m'aurait présenté le même concept, j'y aurai prêter une oreille. Avec Netflix, on peut être sûr que c'est du progressisme vas du fond, juste là pour caresser une certaine partie des consommateurs et pour se donner une bonne image. Y a pas de fond, c'est juste de l'opportunisme.

Snake
09/05/2020 à 23:34

@Ben

" Cursed réinvente ainsi la légende arthurienne et sa mythologie avec une héroïne pour brandir l'épée d'Excalibur à la place du Roi Arthur. "

T'as rien compris et tu te permets de l'ouvrir, c'est drôle.
Sinon Arthur est black, j'ai du louper ça dans mon enfance ! Ils nous font un Achille bis, sacré Netflix ! Boycott intégral.

Numberz
09/05/2020 à 15:26

Katherine Langford. Après l'Égypte, les celtes.

nikos182
09/05/2020 à 12:33

Encore une bouse moderno-historique avec le casting qui va avec ! il peuvent se la garder leur série, on dirais le dernier robin des bois ou roi arthur

Flash
09/05/2020 à 09:19

Bon courage à ceux qui vont se taper cette série !

RobinDesBois
08/05/2020 à 23:35

Ca ne pourra pas être pire que Witcher. Si y a Miller à la prod ça peut même être une très bonne surprise.

Ben
08/05/2020 à 21:50

Hey, les virilos fragiles qui se sentent menacés dans leur slip par une série.

Rassurez-vous, Arthur est toujours un mec avec une épée. C'est juste que le récit est raconté selon le point de vue de la Dame du Lac. Ouh la la, c'est trop "nouvel ordre mondial" tout ça !

Pat Rick
08/05/2020 à 20:08

Ca a l'air aussi cheap que The Witcher.

Jacques
08/05/2020 à 20:02

Une série made in « nouvel ordre mondial».

Lamentable.

K.
08/05/2020 à 19:32

La légende du roi arthur avec une fille en lead et un cast sortis d'un lycée de banlieue, tain Netflix est capable du meilleur....mais aussi et surtout du pire.

Plus

votre commentaire