The Affair : ambiance "toxique" sur le tournage, nudité forcée... Ruth Wilson explique son départ de la série

Camille Vignes | 20 décembre 2019 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Camille Vignes | 20 décembre 2019 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Un peu plus d'un mois après la fin de The AffairRuth Wilson revient sur les raisons de son départ. 

The Affair s’est close sur une cinquième saison aux enjeux difficiles suite aux évènements de la saison 4 : terminer l’histoire de ce quatuor sans deux de ses personnages principaux, Alison (Ruth Wilson) et Cole (Joshua Jackson). Or si la mort d’Alison à la fin de la saison 4 en avait choqué plus d’un, elle masquait en fait un mal-être profond de l’actrice et sa volonté de quitter la série. Sans donner plus d’explications.

Du moins à l’époque. Car un récent article du Hollywood Reporter rapporte quelques confidences de Ruth Wilson (et d'autres). 

 

photo, Maura Tierney, Dominic WestNe restaient plus que Dominic West et Maura Tierney

 

Toujours liée à la chaine par contrat de confidentialité à cette époque, l’actrice n’avait alors tout simplement pas eu le droit de donner des détails sur les raisons de son départ. Peu de temps après, l’actrice avait d’ailleurs déclaré n’être pas autorisée à parler de sa décision, et que son choix n’avait en rien été influencé par d’autres jobs ou un problème d'inégalité salariale.

Quelques mois après la fin de la série (terminée le 3 novembre dernier aux États-Unis), l’actrice a donc pu révéler au micro du magazine avoir eu de gros désaccords avec la showrunneuse Sarah Treem sur son personnage. Notamment sur des scènes de nu fréquemment imposées, des scènes incluant des rapports sexuels au consentement trouble qu’elle se refusait à jouer et qui avaient contribué à créer un « environnement de travail hostile ».

 

photo, Ramon Rodriguez (II), Ruth WilsonBain d'hostilité sur le plateau 

 

L’enquête du Hollywood Reporter a amené le journal à interviewer un certain nombre de personnes présentes sur le plateau. Et, même si Sarah Treem se défend de toute pression qu’elle aurait exercée sur les acteurs, nombre des sources du journal évoquent des problèmes et des situations inconfortables pour le casting comme pour l’équipe. 

« À plusieurs reprises, j’ai vu Sarah Treem essayer de persuader des acteurs de se dénuder, même si cette idée les rendait inconfortables ou que leur contrat ne les y obligeait pas ». 

 

photo, Joshua JacksonOui, mais les contrats... ça brûle

 

C’est à la suite d'une rencontre entre Jeffrey Reiner (producteur exécutif et réalisateur récurrent de The Affair), et Lena Dunham que l'actrice a définitivement pris sa décision.

Au cours d’un dîner apparemment très alcoolisé de 2016 (raconté dans un blog par Jennifer Konner, alors productrice de Lena Dunham), Jeffrey Reiner aurait montré à Lena Dunham une photo d’une actrice de The Affair avec un pénis près de son visage. Il aurait aussi critiqué les corps des actrices de la série, et aurait demandé à dîner avec Ruth Wilson dans l’unique but de satisfaire certaines de ses envies sexuelles. 

 

photo, Ruth WilsonPetit dîner sympathique...

 

Suite à cet évènement, une enquête interne a été menée par la chaine. Sans grandes répercussions sur le producteur, mais permettant au moins à Ruth Wilson de quitter comme elle le désirait la série avant sa fin. Elle a pu également négocier de tourner ses scènes en avance et avec l'impossibilité pour Sarah Treem d'être sur le plateau avec elle. 

À une époque où les répercussions du mouvement #MeToo sont encore brulantes (notamment en France) et où Harvey Weinstein est capable de rappeler qu'il est un pionnier du féminisme (merci, mais non), est-ce vraiment étonnant des dires pareils ? Rien n'est officiel ni prouvé dans tous ces témoignages, mais il serait étrange qu'autant se recoupent sans qu'il y ait au moins un fond de vérité... À voir si l'affaire aura des répercussions.

 

Affiche

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
KOTOMO
23/12/2019 à 11:12

Toujours le même problème... Tu demandes à jouer dans une série Showtime qui s'appelle The Affair et tu négocies mal ton contrat... Faut postuler chez Disney si tu n'es pas capable de faire le job... S'il y a harcèlement, là ça devient une histoire sérieuse qui mérite qu'on punissent les coupables.
Sinon, faut laisser sa place à des d'autres acteurs/rices qui ont certainement plus sinon autant de talents...

Micju
22/12/2019 à 05:11

Robin des bois
Elle semble les avoir assez fait chier pour qu’ils quittent la série quand même.

RobinDesBois
21/12/2019 à 21:17

Elle a le droit de refuser j’ai jamais dit le contraire je dis juste que c’est ridicule de reprocher à la showrunneuse d’avoir essayé de les convaincre de se dénuder, elle met son travail au service de la série. Si elle ne leur a pas mis un couteau sur la gorge ou ne leur a pas fait de chantage c’est une non affaire.

ha!
21/12/2019 à 18:35

si ce n est pas précisé dans le contrat elle a le droit de refusé et même un contrat ne te donne pas le droit de faire se que tu veux (surtout pour avoir une bite près du visage)..Il y a des acteurs de corps et on a même les effets spéciaux...
Les commentaire "c est quoi cette pudibonderie", mais chacun est libre de disposé de son corps bordel, si tu aime te balader a poil bien te fasse mais ne l impose pas au autre.

Et quand on dit non c est non, j ai horreur des gens qui insiste"le harcèlement ça parle a certain"

RobinDesBois
21/12/2019 à 18:22

@tenia54

". Donc, à votre remarque "A moins qu'ils aient signé en amont une clause qui dipose explicitement qu'ils ne se dénuderaient pas" répond explicitement la phrase "leur contrat ne les y obligeait pas". "

C'est bien ce que je dis, ils n'en avaient pas l'obligation mais n'avaient pas fermé la porte de la nudité non plus. Il n'était pas précisé dans leur contrat qu'ils refusaient absolument de le faire comme cela a été le cas pour Emilia Clark à partir de la saison 2 de GOT il me semble. Il est donc logique que la showrunneuse essaie de les convaincre de tourner nu si elle estime que ça a son intérêt pour la série. C'est pas une assistante sociale.

"Si la showrunner se retrouve à demander au débotté à certains de ces interprètes de se mettre à poil alors que rien n'a été prévu contractuellement, c'est surtout et avant tout la preuve soit d'un gros souci de planification en amont, soit un manque total de considération sur la spécificité de se dénuder, non seulement à l'écran, mais aussi déjà devant l'équipe de tournage. "

Ca c'est un autre problème. Et après recherche j'ai lu que la showrunneuse avait bien prévenu et discuté avec les acteurs en amont de leur futur scène de nudité afin de leur laisser le temps de se préparer et leur avait même laissé l'opportunité de choisir les prise qui les mettaient le plus à l'aise. Manifestement les acteurs n'ont pas été "piégé" en étant informé à la dernière minute qu'ils devraient se foutre à poil.

tenia54
21/12/2019 à 15:12

@RobinDesBois : la nudité et le type d'éléments corporels montrés à l'écran sont depuis des décennies des éléments le plus souvent contractuels aux USA. Donc, à votre remarque "A moins qu'ils aient signé en amont une clause qui dipose explicitement qu'ils ne se dénuderaient pas" répond explicitement la phrase "leur contrat ne les y obligeait pas".

A partir de là, il s'agit d'un bras de fer entre la production qui demande quelque chose à quelqu'un qui n'est absolument pas tenu de dire oui.
Le problème de fond que cela soulève est que la nudité d'un interprète n'est pas un élément comme un autre, et cela implique de le préparer à l'avance et de façon spécifique. Si la showrunner se retrouve à demander au débotté à certains de ces interprètes de se mettre à poil alors que rien n'a été prévu contractuellement, c'est surtout et avant tout la preuve soit d'un gros souci de planification en amont, soit un manque total de considération sur la spécificité de se dénuder, non seulement à l'écran, mais aussi déjà devant l'équipe de tournage.

Ce n'est donc pas tant une question de pudibonderie qu'une question de respect des contrats. Surtout si en plus, visiblement, la showrunner a préféré ensuite jouer le coup au forceps en mode bulldozer.

RobinDesBois
20/12/2019 à 23:44

"« À plusieurs reprises, j’ai vu Sarah Treem essayer de persuader des acteurs de se dénuder, même si cette idée les rendait inconfortables ou que leur contrat ne les y obligeait pas ». "

Je vais passer pour un monstre mais ça ne me choque aucunement. Si cette showrunneuse estime que la nudité peut servir le récit, qu'elle a une vision et une approche de scènes de sexes et de nu qui servent réellement l'intrigue, l'immersion et tout simplement l'oeuvre pourquoi n'essaierait-t'elle pas des convaincre les acteurs de se prêter à cet exercice ?

A moins qu'ils aient signé en amont une clause qui dipose explicitement qu'ils ne se dénuderaient pas je vois pas où est le problème. On est en train de se diriger vers une drôle de pudibonderie.

Valentin
20/12/2019 à 17:55

La fin est exceptionnel et magnifique.

Meuh
20/12/2019 à 17:24

Le comble de tout ca c'est que ca se produise sur une serie comme the affair qui traite justement tres bien des rapports à l'autre par pressions psychologiques, des frontieres entre désirs et soumission, du role de l'homme et de la femme dans notre société.
La derniere saison etait une catastrophe d'ailleurs sans les 2 acteurs manquants.
A part un remarquable épisode 9 centré justement #metoo.

votre commentaire