The Walking Dead : le co-créateur de la série spin-off avec des ados promet quelque chose de vraiment différent

Déborah Lechner | 14 octobre 2019
Déborah Lechner | 14 octobre 2019

Attendue pour 2020, la prochaine série dérivée de l'univers de The Walking Dead devrait se distinguer de tout ce qui a déjà été fait d'après un des créateurs.

Les projets autour du monde post-apocalyptique imaginé par Robert Kirkman s'accumulent, même si la série mère de AMC, The Walking Dead, peine à maintenir le cap, en témoigne sa chute d'audience historique pour le démarrage de sa dixième saison. Pourtant après une première série spin-off, Fear the Walking Dead, la franchise remettra bientôt le couvert avec une nouvelle série qui n'a pas encore de titre, mais qui a récemment dévoilé un premier trailer, bien loin de l'univers chaotique de Rick (Andrew Lincoln) et de sa troupe de survivants. 

En même temps, cette nouvelle série se déroulera 10 ans après le début de l'épidémie. Elle suivra des adolescents et jeunes adultes issus de la première génération à ne pas avoir connu le monde sans zombies ni même le vagabondage et la survie comme le groupe de Rick. C'est d'ailleurs cette différence qu'a voulu mettre en avant Scott M. Gimple, le co-créateur de la prochaine série et producteur de The Walking Dead et Fear the Walking Dead, lors d'une interview avec Deadline :

 

photo, Aliyah Royale, Nicolas Cantu, Alexa MansourAliyah Royale, Alexa Mansour et Nicolas Cantu, qui ne semblent pas tellement prêts à dégomer du zombie

 

"Ce sont des jeunes qui arrivent à l'âge adulte et qui partent en quête de quelque chose. Cet aspect de quête est très différent du fait que ces enfants ne ressemblent pas aux personnages que nous avons vus auparavant. Ils ont grandi dans tout ça, mais aussi dans une relative sécurité. Ils sont donc conscients de l'état du monde, mais ils ont grandi derrière des murs, ils ne se confrontent pas aux marcheurs et aux dangers extérieurs.

Ils ont toujours été protégés. Ils ont également profité d'un mode de vie assez proche de celui d'avant, c'est donc important pour eux de faire l'expérience de ces choses. Ils ne sont pas ignorants du monde, mais ils n'ont pas eu à l'affronter ou le gérer aussi profondément qu'ils le feront dans les histoires qu'on va raconter.

Ces adolescents savent à quel point le monde est horrible et ils ont tous été traumatisés, dans une certaine mesure, à cause de cette vérité et des choses qui sont arrivées. Mais ce ne sont pas des survivants endurcis, ils sont comme des personnages qui regardent la série depuis des années, maintenant, ils font leurs premiers pas dans ce monde."

Pour autant, Scott M. Gimple a expliqué qu'il ne voulait pas nécessairement que la route de ces adolescents croise celle de Rick et compagnie, justement pour faire en sorte que la série se distingue de ses aînées et puisse potentiellement attirer un nouveau public :

 

photo"Donc, toujours pas d'amis pour moi en fait ?"

 

"On voulait éviter la similitude [ndlr : avec The Walking Dead ou Fear the Walking Dead] et parvenir à se différencier. On veut que la série ait sa propre ambiance, sa propre voix, son propre ressenti et qu'elle se démarque des autres. [...] Je veux que les gens puissent regarder les différentes séries et qu'ils sachent immédiatement de laquelle il s'agit quand ils tombent sur l'une d'entre elles. [...]

C'est une priorité pour nous de créer de nouvelles mythologies et de nouvelles situations dans ce monde où de grandes choses se passent. Mais le plus intéressant dans cet univers, c'est qu'en raison de l'apocalypse, beaucoup de ces histoires ne se croiseront jamais. Ces gens ne sauront même pas que ces autres personnes existent [ndlr : les personnages de la série principale]. J'espère que ça nous permettra de faire une réelle différence dans ce qu'on va raconter."

Les fans auront quand même droit à quelques références par rapport aux deux autres séries de AMC, même si ces éléments seront minimes dans la narration et ne constitueront en rien le coeur des intrigues :

"[...] On ne cherche pas tant que ça à croiser les séries, on cherche à explorer différentes parties de l'univers pour qu'elles se distinguent les unes des autres. Les croisements, ce n'est pas ce qu'on veut, c'est une option amusante, mais on voudrait que ce soit plus spécial. On ne veut pas que ce soit la base de notre approche narrative.

 

photoLe fameux crash d'avion qui est une des premières intrigues mises en avant 

 

Les choses auxquelles on fait référence [ndlr : au sujet de ce qu'on voit dans The Walking Dead et Fear the Walking Dead] ont toujours été des choses dont on voulait davantage parler et qu'on a introduites comme des rumeurs, de petites anecdotes qui se racontent sur le monde extérieur. Par exemple, il y a des choses que des personnages ont dites dans la saison 2 de The Walking Dead qui ont enflammé mon imagination et certaines de ces idées se concrétisent plus de 7 ans après."

Ainsi, peut-être que l'avion qui se crashe dans la websérie The Walking Dead : Flight 462 et qui est repris dans  Fear the Walking Dead ne constituera pas le fil rouge de l'univers partagé comme le teaser de présentation et les premiers aperçus le laissaient suggérer. La série mettra en vedette Aliyah Royale, Nicolas Cantu, Annet Mahendru, Nico Tortorella et Alexa Mansour pour une diffusion attendue en 2020.

 

photo

commentaires

Fraise
15/10/2019 à 14:13

Vraiment, non merci.

Yoyo
15/10/2019 à 11:14

Je vois pas l'intérêt de nous pondre 36 spin-off de twd,à part nous faires voire d'autre survivants qui cherchent à survivre c'est quoi le but?

Sébastien
14/10/2019 à 19:24

Je ne comprends absolument rien au concept.
Des ados, qui étaient donc bébés au moment ou tout ce cirque démarre, sont donc arrivés à survivre dans une bulle pendant 10 ans, pendant que Rick et sa troupe de joyeux lurons faisaient du camping sauvage?
Comment on peut faire plus débile? Il va falloir expliquer pourquoi la série n'a jamais ne serait-ce qu'évoquer cette possibilité. L'humanité étant censée avoir quasiment disparue, je me demande comment cette bande d'ados bien "2019-compatible" a pu échapper un tant soi peu à ce monde apocalyptique. Ça promet des scénarios de haute-volée.... On commence à être habitués.

Rick
14/10/2019 à 15:26

Bin elle est où la critique de l'épisode 2 de wd? Osef un peu du spin off...

votre commentaire