Avant New Gods, Ava DuVernay va adapter le comics DMZ et sa guerre civile apocalyptique

Arnold Petit | 3 octobre 2019 - MAJ : 03/10/2019 16:44
Arnold Petit | 3 octobre 2019 - MAJ : 03/10/2019 16:44

La réalisatrice reste dans l'univers de DC avec l'adaptation de l'oeuvre de Brian Wood et Riccardo Burchielli qui sent bon la poudre et l'hémoglobine.

Après Preacher qui vient de s'achever, The Boys qui a été la bonne surprise de l'année et bientôt Watchmen, une nouvelle adaptation d’une bande dessinée américaine va faire son apparition sur le petit écran. Déjà chargée pour la Warner de l’adaptation de New Gods de Jack Kirby, qui traîne depuis un petit moment maintenant, Ava DuVernay, la réalisatrice du récent Un raccourci dans le temps et de l'excellente série Dans leur regard, reste dans l’univers de DC et va réaliser pour HBO Max le pilote de l’adaptation de DMZ, le comics de Brian Wood et Riccardo Burchielli.

Roberto Patino, scénariste pour Westworld et Sons of Anarchy, sera également de la partie pour cette série décrite comme un drame futuriste qui se déroule au milieu d’un conflit armé aux États-Unis, et dont le tournage devrait démarrer début 2020, quelques mois avant le lancement de la plateforme outre-Atlantique.

 

photoSeule la loi du plus fort est encore en vigueur

 

« DMZ est un projet spécial pour moi, puisqu’il s’agit d’une collaboration importante entre ma société Array Filmworks, l’excellente équipe chez Warner Bros TV et le dynamo Roberto Patino. On a tous travaillé avec diligence et j’ai vu de quoi Roberto était capable. Il a un talent insensé et une imagination débordante. J’ai hâte de partager ça avec les fans de DC » a déclaré Ava DuVernay à Deadline.

Publié chez Vertigo entre 2005 et 2012, DMZ raconte l’histoire d’un futur proche, dans lequel une guerre civile éclate aux États-Unis et divise (littéralement) le pays en deux, avec d’un côté les États autoproclamés libres et de l’autre, les États-Unis. Cette nouvelle guerre de Sécession a contraint le gouvernement à déclarer New York comme une « Zone démilitarisée » (DMZ).

Matty Roth, un jeune photographe stagiaire, doit se rendre avec Viktor Ferguson, un célèbre journaliste qui a remporté le prix Pullitzer, dans les rues de Manhattan pour réaliser un reportage. Arrivée sur place, toute l’équipe est abattue et le jeune homme est donc condamné à errer dans les rues de cet endroit hostile, à la rencontre des autres habitants de la ville.

 

photoZee Hernandez pourrait bien être l'héroïne de la série de HBO Max

 

Si le comics suit le parcours de Matthew Roth, la série, quant à elle, va s’intéresser à un personnage féminin, très probablement à Zee Hernandez, l’un des personnages clés, selon le résumé :

« DMZ raconte l’épouvantable périple d’une femme médecin acharnée qui sauve des vies tout en cherchant désespérément son fils disparu. Mais alors qu'elle affronte les gangs, les milices, les démagogues et les seigneurs de guerre qui contrôlent ce no man's land sans foi ni loi, elle devient la source improbable de ce que tout le monde ici a perdu : l'espoir. »

L’idée d’adapter le comics de Brian Wood et Riccardo Burchielli a déjà été pensée auparavant. En 2014, la chaîne Syfy travaillait sur une version qui devait être développée par André et Maria Jacquemetton, les producteurs exécutifs de la série Mad Men, sans succès.

 

photo

commentaires

Akitrash
03/10/2019 à 23:11

Un EXCELLENT comic dont l'adaptation... semble aller droit dans le mur! Wait and see!

votre commentaire