Les nouveautés films et séries à voir sur Netflix ce week-end

La Rédaction | 11 janvier 2019 - MAJ : 11/01/2019 17:51
La Rédaction | 11 janvier 2019 - MAJ : 11/01/2019 17:51

Netflix balance à tout va nombre de films et séries dans son catalogue chaque semaine, sans qu'on les remarque ou que la plateforme ne l'annonce officiellement. Chaque fin de semaine, Ecran Large reviendra donc sur quelques nouveautés ajoutées par Netflix dans son catalogue, films et séries confondus, originaux ou pas, dans une liste non-exhaustive.

Alors, quels sont les films et les séries à ne pas manquer ce week-end sur la plateforme de streaming ?

 

Logo Netflix

 

TITANS

Ça parle de quoi ? Alors qu'il fait cavalier seul, Dick Grayson, l'ancien partenaire de Batman, fait la connaissance de plusieurs jeunes héros ayant désespérement besoin d'un mentor.

Pourquoi il faut la regarder ? Adapté du comics Teen Titans, la série suit quatre adolescents tous plus perdus les uns que les autres, en quête d’identité et de réponses. Brenton Thwaites (Dick Grayson) y donne la réplique à Teagan Croft (Rachel), Anna Diop (Koriand'r) et Ryan Potter (Garfield Logan). Une série qui devrait plaire aux plus néophytes puisqu’on y découvre comment Robin devient un tout autre justicier que celui qu’il a été sous les jupons de Batman. Titans se veut résolument sombre et intense avec au menu du sang et des os fracturés.

Notre bilan de la saison 1.

 

 

SEX EDUCATION

Ça parle de quoi ? Le timide Otis connaît pourtant tout sur le sexe... grâce à sa maman sexologue. La rebelle Maeve le décide donc à ouvrir un cabinet de conseil clandestin au lycée.

Pourquoi il faut le regarder ? Parce que ça a tout du prochain petit phénomène Netflix, qu'il faudra avoir regardé (allez, au moins le pilote) pour savoir de quoi il s'agit, et être capable de parler du mignon petit Asa Butterfield, de la révélation Emma Mackey, ou de la toujours excellente Gillian Anderson. Un peu de rire, un peu de larmes ado, un peu d'ancrage social, un peu de politiquement incorrect dans les clous, et des personnages très attachants : la création de Laurie Nunn sera sans nul doute le premier hit de Netflix en 2019.

 

 

GODZILLA : LE DÉVOREUR DE PLANÈTES

Ça parle de quoi ? L'alliance terrestre s'affaiblit et Haruo envisage de rejoindre les Exif, dont le culte funeste cherche à invoquer un monstre capable de détruire le monde.

Pourquoi il faut le regarder ? Troisième volet d’une trilogie de SF animée après Godzilla : La planète des Monstres et Godzilla : La ville à l'aube du combat, ce dévoreur de planètes tente de boucler tous les enjeux soulevés par les deux volets précédents, et il y a de quoi faire. Si vous avez accroché à la direction artistique bien particulière qu’a déployé la saga, alors ruez-vous sur ce film qui orchestre sur fond de thématiques écolo l’affrontement entre le Roi des Monstres et un de ses plus puissants adversaires, Ghidorah.

Notre critique du film.
Notre critique La planète des Monstres.
Notre critique La ville à l'aube du combat.

 

photo Godzilla

  

EDEN

Ça parle de quoi ? Un DJ de musique électro connaît un immense succès dans les années 90, mais son quotidien endiablé pèse bientôt lourd sur sa vie et sa carrière.

Pourquoi il faut le regarder ? La french touch est généralement représentée comme un ouragan de réussite hexagonale, une tornade de teuf hilarante et jubilatoire. Mia Hansen-Løve fait le choix d’en raconter l’envers, ou comment un aspirant DJ tente de prendre le train en marche, et découvre que personne n’a l’intention de lui laisser une place. Une histoire sensible et glaçante, inspirée par la vie du frère de la réalisatrice, et portée par un joli casting : Vincent MacaigneGolshifteh FarahaniLaura SmetVincent LacosteBrady Corbet ou encore Greta Gerwig.

 

RETROUVEZ LE RECAP COMPLET DES NOUVEAUTÉS NETFLIX CHAQUE SEMAINE ICI.

 

Affiche

commentaires

CinéGood
11/01/2019 à 20:40

Sinon il y a la saison 2 de Friends From College, une bonne petite série drôle servie par un excellent casting.

CinéGood
11/01/2019 à 20:36

Eden : la Frenchtouch vue par la Femis, ennuyeux, egocenté, mélo de bas étage se prenant très au sérieux totalement creux et abscon. Le film passe totalement à côté de son sujet malgré l'effort des Daft Punk d'offrir quelques uns de leurs tubes pour soutenir le projet.
Mia Hansen-Løve reste un mystère de la production hexagonale : enchaîne les bides (et les mauvais films) mais continue à trouver de l'argent pour en faire...

Hérolde
11/01/2019 à 19:20

eh vous avez des infos sur Nightflyers S1, Dark S2, Black mirror S5 ?
merci,

votre commentaire