Les créateurs de Stranger Things sont accusés d'avoir volé l'idée de la série à quelqu'un d'autre

Christophe Foltzer | 4 avril 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Christophe Foltzer | 4 avril 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Si la série Stranger Things a autant cartonné dès le départ, on se dit que c'est parce qu'elle avait su capter l'air du temps, la nostalgie des années 80 qui nous étreint actuellement, et parce qu'elle avait su y apporter une touche d'originalité rien qu'à elle. Allez, disons que c'est presque ça...

Que Stranger Things pompe à droite et à gauche, ce n'est pas une nouveauté. Les moins convaincus diront que c'est même le principe de base de la série : reprendre tous les clichés et toutes les références des années 80 et nous les renvoyer à la face, façon Madeleine de Proust, histoire de nous faire regretter d'avoir vieilli. Et quelque part, ils n'auront pas tort, même si la série va bien au-delà de ce simple postulat évidemment.

 

Photo Ross Duffer, Stranger Things

Les Frères Duffer

 

Alors que le visionnage des épisodes se transforme parfois en chasse aux clins-d'oeil, voici que Stranger Things se retrouve en fâcheuse posture, au moment même où elle prépare sa saison 3. En effet, voilà que la série se retrouve visée par un procès problématique, suite au dépôt de plainte pour vol déposé par Charlie Kessler à l'encontre des frères Duffer.

Il faut savoir qu'en 2012, le plaignant avait réalisé un court-métrage qui devait servir de teaser à son ambitieuse série The Montauk Project qu'il avait fait circuler, notamment au Festival de Tribeca où il avait proposé son idée à Matt et Ross Duffer. Les discussions n'étaient pas allées bien loin et voilà que, 4 ans, plus tard, Stranger Things apparait et le réalisateur y retrouve énormément d'éléments de son idée.

 

ahou tcha tcha tcha

 

Selon le site Joblo, Stranger Things entretient en effet pas mal de points communs avec The Montauk Project : un jeune garçon qui disparait, un projet gouvernemental top secret qui mène des expériences sur des enfants, un flic au passé troublé qui jure de retrouver le disparu, la création d'un monstre... Si on ajoute à cela que le premier titre de la série était justement Montauk, les similitudes deviennent franchement troublantes.

 

Photo Stranger Things saison 2, Millie Bobby Brown

 

Ceci dit, il ne faut pas oublier que les deux projets trouvent leurs racines dans une théorie du complot très célèbre, celle relative au projet Montauk : des expériences gouvernementales menées à Camp Hero au début des années 70 et qui consistait à développer les capacités parapsy de ses cobayes, tout autant qu'à étudier la téléportation et le voyage temporel.

Si, ni Netflix ni les frères Duffer n'ont commenté ce dépôt de plainte, c'est maintenant au tribunal de Californie de trancher.

 

Photo Stranger Things saison 2, Gaten Matarazzo

Tout savoir sur Stranger Things

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire