Le Projet Blair Witch va de nouveau nous faire flipper mais en série télé

Christophe Foltzer | 24 février 2018
Christophe Foltzer | 24 février 2018

Le Projet Blair Witch a une importance capitale pour le cinéma des années 2000. Fait avec des bouts de ficelle, il a rapporté des sommes colossales, rouvrant la voie du found-footage pour la décennie à venir. Parce que sans lui, pas de Paranormal Activity et autres trucs du genre.

Les plus jeunes d'entre vous ne peuvent pas savoir quel choc a été Le Projet Blair Witch à sa sortie au cinéma en 1999. A l'époque, nous étions aux balbutiements de l'internet grand public, on apprenait à le maitriser, ce qui générait une confusion assez importante dans notre rapport aux médias dont le film a su profiter avec brio en parvenant à nous faire croire que ses héros avaient vraiment disparu. En créant une importante mythologie en amont, le film est parvenu à créer l'événement, qui n'a pas faibli au moment de sa sortie, lui assurant un succès gigantesque.

 

Le Projet Blair Witch

 

Alors bien sûr, il y a eu la suite insipide, Blair Witch 2 : Le livre des ombres et les années suivantes nous ont données les Paranormal Activity, bâtis sur le même modèle et qui ont quelque peu éclipsé la franchise. En 2016, Adam Wingard avait sorti Blair Witch, une suite tardive, mais le résultat était tellement catastrophique qu'on préfère l'oublier. Pourtant, la marque n'est pas morte pour autant puisqu'elle pourrait bientôt revenir sous une forme inédite.

Si l'on en croit le site Deadline, le studio Lionsgate vient d'ouvrir une succursale baptisée Studio L et consacrée exclusivement à la création d'oeuvres à destination d'un public adolescent (ou de jeunes adultes) et tournée vers les plateformes digitales. Dans ses cartons, on note déjà la présence de trois projets de films indépendants, dont on ne sait rien pour le moment mais qui seront diffusés à partir du printemps. Mais évidemment, ce qui nous intéresse tous, c'est la rumeur selon laquelle une série télé adaptée du Projet Blair Witch serait actuellement en développement.

 

Photo

Blair Witch

 

L'état du projet est inconnu, mais on se rappelle qu'il y a quelques mois, le co-réalisateur du film original, Eduardo Sanchez, parlait déjà d'une potentielle série sans en donner plus de détails toutefois. Il semblerait qu'il parlait de ce projet en particulier. Bien entendu, il ne faut pas s'attendre à apprendre tous les détails de ce que l'on nous réserve avant la diffusion du show, même si on peut légitimement penser que nous aurons affaire à un reboot.

En tout cas, la sorcière de Blair semble plus en forme que jamais et puisque ce sont ses papas qui s'occupent de son retour, on peut se montrer un peu confiants et impatients. Dans l'attente d'en découvrir plus.

 

Affiche

commentaires

spade
26/02/2018 à 12:10

Moi j'y avais cru et ça m'avais rendu barge !
"mais enfin pourquoi est-ce qu'ils n'envoient pas les marines ratisser cette maudite forêt !"
Je venais d'avoir internet à la maison et sur le site officie j'avais trouvé un interview du sherif qui avait soit disant retrouvé les VHS.
J'ai marché à fond et j'ai été soulagé quand j'ai compris que ce n'était qu'un film ... boy j'ai flippé!

Galamoth
24/02/2018 à 13:24

@KibuK : Même sensation pour moi.

KibuK
24/02/2018 à 11:54

Je me rappelle...
C'était au mois d'Août. J'avais vu l'extrait des excuses face caméra dans un zapping cinéma sur Canal+. C'était le début d'internet et n'ayant pas d’abonnement, je n'avais pas eu accès à l'étrange campagne promotionnelle du film.
... Je suis allé le voir au cinéma, seul, par curiosité et par contradiction à la mauvaise critique que j'avais lu sur Studio magazine. Je me disais qu'un film qui déclenchait une telle haine chez un critique méritait d'être vu. ;-)
... C’était au quartier Boulevard des italiens à Paris 9e, à la séance de 14h, Les rues étaient presque désertes pour cause de vacances d'Août et il n'y avait presque personne dans la salle.
... Je suis resté jusqu'à la fin du générique avec cette musique funeste (que j'ai acheté à la Fnac juste à côté du cinéma). Je me rappelle avoir été groggy et un peu tétanisé par ce que je venais de regarder. L'espace d'une minute ou deux, je me suis même demandé si c'était vrai. C'était une expérience nouvelle. Que le film ait pu me mettre le doute était incroyable.
Rien que pour ça, je suis heureux d'avoir vécu cette époque.

votre commentaire