Stranger Things : la saison 2 serait donc encore aussi bien (voire mieux) que la première

Geoffrey Crété | 24 octobre 2017
Geoffrey Crété | 24 octobre 2017

Stranger Things va t-elle réitérer l'exploit après une première saison encensée par la critique et le public ?

En juillet 2016, Stranger Things a pris tout le monde de court et créé la surprise. Sortie de nulle part et à peine poussée par Netflix avec une promo très discrète, la création des frères Duffer a charmé public et critique, devenant la série immanquable.

Plus d'un an après, la situation est bien différente. La saison 2 est attendue au tournant par les fans surexcités et tous les autres, qui ont vu dans cet hommage à Steven Spielberg, Stephen King et John Carpenter un machin peu noble, loin d'être à la hauteur de l'enthousiasme général.

Bonne surprise à prévoir toutefois : la première revue de presse américaine est globalement positive, voire très positive.

 

 

USA Today 

"C'est une histoire plus intime, excitante et centrée sur les personnages, parfois entravée par sa durée excessive et le fait que ça se rapproche trop de la structure de la première saison"

Uproxx

"Toutes les suites ne sont pas à la hauteur de l'original, mais celle-ci fait mieux que ce que j'aurais pu jamais imaginer. La série elle-même ne pouvait pas me surprendre une seconde fois ; à quel point ça continue d'être divertissant, si"

 

Photo Noah Schnapp

 

The Telegraph

"Il y avait une pression pour créer une saison à la hauteur de l'enthousiasme ahurissant de la première. Cette deuxième excursion est plus qu'à la hauteur"

Indiewire

"Stranger Things 2 reste la série qu'elle a toujours été, mais en plus gros. Bien que répétitive à certains endroits et débordant d'intrigues, la saison 2 dopée à la nostalgie et aux références parvient encore une fois à rassembler la famille pour du bon temps"

 

Photo Gaten Matarazzo, Caleb McLaughlin, Finn Wolfhard

 

The Hollywood Reporter

"Stranger Things 2 est assez bon et, si vos attentes sont raisonnables, largement satisfaisante. Les frères Duffer tombent dans très peu de pièges de suffisance et conscience de soi, et livrent une deuxième saison avec un assortiment plus grand de références des années 80, un casting élargi de personnages instantanément séduisants et une mythologie approfondie, sans le côté boursouflé qui condamne inévitablement les suites"

Collider

"Comme dans la première saison, tout ne fonctionne pas parfaitement mais l'effet cumulatif provoque à nouveau de la joie, de l'émotion et des frissons satisfaisants, et plus que tout, rend très attachants ces marginaux qui s'unissent en héros"

The Independent

"Stranger Things 2 est peut-être facile, mais c'est également malin. Construite sur le familier, elle met de côté toute tentation qui aurait pu naître du succès énorme de la série. Ainsi, nous n'avons pas droit à une saison qui se perd dans sa propre mythologie. Il y a du pouvoir dans ce mystère et cette simplicité, et on peut se délecter de ce que Stranger Things fait le mieux : la nostalgie dans sa forme la plus douce et mélancolique"

 

Photo Noah Schnapp, Gaten Matarazzo, Caleb McLaughlin, Finn Wolfhard

 

Quelques voix dissonantes à noter :

Wired

"La série est un peu trop nostalgique pour son propre bien, mais ce n'est pas assez pour ruiner son grand retour. (...) Néanmoins, la saison 2 ne décevra pas les fans. C'est à classer comme une suite magistrale."

Variety

"Jusqu'à ce que Stranger Things s'emballe vraiment - et ça prend un moment - il y a l'impression d'une série trop consciente d'elle-même qui vire au fan service par moment. La bonne nouvelle c'est que le casting reste extrêmement souple et efficace, et qu'une fois que l'histoire est propulsée à mi-saison, la magie fait à nouveau son effet."

 

Photo

 

Vanity Fair

"Bigger but not better... Une suite sinueuse, divertissante par intemmittence, qui abîme le plaisir, l'excitation originale. J'ai quand même bouffé ça d'un coup. Mais j'avais encore faim une heure après. Mais pas d'une nouvelle bouchée de la même chose"

GQ

"La saison 2 ressemble parfois moins à un câlin nostalgique, et plus à un parc à thème avec une attraction pour chaque film de genre des années 80 et 90 jamais réalisé : 'Bienvenue... à Spielberg Park !'"

 

Rendez-vous le 27 octobre sur Netflix pour dévorer la saison 2 de Stranger Things, pour à nouveau crier au génie ou à l'arnaque.

 

Affiche

 

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire