Dragon Ball Super Episode 58 : Tout ça, c'est magouilles et compagnie !

Christophe Foltzer | 12 septembre 2016 - MAJ : 09/03/2021 15:58
0
default_large

Les super guerriers se sont pris une bonne correction la semaine dernière mais il en faut un peu plus que ça pour les faires abandonner. Attention, SPOILERS.

Après sa grosse découverte la semaine dernière, Zamasu va donc voir Zuno pour en apprendre un peu plus sur les Super Dragon Balls. Malheureusement, il ne peut invoquer le dragon sacré car les boules de cristal ont été utilisées récemment et il doit encore attendre un an avant qu'elles ne soient de nouveau actives. Cela dit, pas question de perdre son temps, Zamasu se montre très persusasif pour que Zuno lui révèle l'emplacement des boules.

De retour dans le présent, Goku, Vegeta et Trunks l'ont un peu mauvaise puisqu'ils sont quand même été salement humiliés par Black et Mirai Zamasu, d'autant que Goku avait oublié d'emporter avec lui les haricots magiques qui leur auraient certainement permis de tenir un peu plus longtemps. Mais l'heure n'est pas aux reproches, il faut un plan d'action. Whis apparait en compagnie de Beerus et Kaïoshin pour les informer que Zamasu s'intéresse de près aux Dragon Balls. Et les hypothèses sur la nature de la relation entre Black et Zamasu commencent à prendre forme : Et si Zamasu avait invoqué le dragon sacré pour créer une copie de Goku à son service puis, un an plus tard avait à nouveau réuni les boules de cristal pour devenir immortel ? Cela se tient mais plusieurs détails manquent : pourquoi Black et Zamasu partagent le même ki ? Comment Zamasu peut-il posséder des bagues temporelles alors qu'il n'est qu'un apprenti ? Une seule hypothèse possible : Zamasu a éliminé son maître pour s'en emparer.

Photo Episode 58

Kaioshin emmène donc Whis, Beerus et Goku chez Gowasu qui les informe que Zamasu est rentré dans le droit chemin, que ses hésitations sont normales pour un apprenti à qui l'on enseigne le rôle de dieu et qu'il n'y a pas à s'en faire. Mais dans l'ombre, Zamasu prépare un mauvais coup et tombe nez à nez avec nos héros.

 

MA PAROLE, C'EST DU SHAKESPEARE

Après un épisode dédié tout entier au combat et à la défaite de nos héros, il fallait bien faire une pause pour intégrer les derniers rebondissements et faire le point sur les nouveaux enjeux. Si l'on pouvait s'attendre à ce que l'épisode de cette semaine ne ralentisse le rythme de la série de façon trop tranchée, il n'en est heureusement rien, puisqu'il nous donne l'occasion de faire un petit bilan de tout ce qui s'est déjà passé. Et de reconnaitre au passage que l'intrigue semble plus complexe que ce que l'on pensait au début. Bien sûr d'énormes questions restent en suspens concernant l'identité réelle de Black et si la théorie exposée ici nous parait alléchante, il semble cependant acquis que la vérité nous réservera encore quelques surprises avant de se dévoiler totalement.

Photo Episode 58

Une autre grande question concerne Trunks. En effet, si Zamasu a voyagé dans le temps parce qu'il n'avait pas la patience d'attendre l'activation des Dragon Balls, pourquoi se retrouve-t-il au final dans le futur ravagé par les cyborgs et non dans la timeline officielle ? Cela voudrait-il dire que malgré tous leurs efforts, les Sayiens ne peuvent pas empêcher cet avenir dévasté de se produire ?

Autre point intéressant, Whis et Beerus semblent enfin prendre une part plus importante dans l'intrigue, ce qui est une excellente nouvelle et permet surtout au spectateur de prendre la dangerosité de la situation à sa pleine mesure puisque même un Dieu de la Destruction ne comprend pas grand chose à ce qui se passe. Quoi qu'il en soit, l'épisode de la semaine prochaine s'annonce charnière et s'il est fidèle à ce qui est présenté ici, il risque d'être mémorable.

 

Après la baston, vient le temps de la réflexion et Dragon Ball Super tient autant la route sur ce plan-là que sur l'autre. En ne perdant pas son temps, l'intrigue démarre enfin et nous accroche avec ses questions, ses hypothèses et ses fausses pistes et révèle au passage une profondeur thématique qu'on ne soupçonnait pas vraiment. Du tout bon quoi.

Photo Episode 58

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires lecteurs votre commentaire !
Aucun commentaire.
votre commentaire