Scream Saison 1 Episode 9 : Sanglant Halloween

Christophe Foltzer | 27 août 2015
1
default_large

Le casting se réduit, les coupables potentiels se précisent. Scream saura-t-il négocier le périlleux virage qui l'attend pour nous livrer une conclusion digne de ce nom ? Attention, SPOILERS.

Les habitants de Lakewood ont besoin d'un coupable et le professeur Seth Branson est la cible idéale. Portant un faux nom, ayant un passé trouble (une précédente histoire avec une de ses élèves qui s'est soldée par la mort brutale de cette dernière), ainsi que l'agression de Brooke à la fin de l'épisode précédent, tout laisse penser que la police a trouvé son homme. Pourtant l'interrogatoire ne donne mais tout le monde se persuade que le tueur au masque, c'est bien lui, comme pour tirer un trait sur cette histoire et reprendre une vie à peu près normale.

Poussée à bout, Emma, depuis qu'elle appris que sa mère a eu un enfant avec Brandon James, confronte le suspect au commissariat et échoue dans sa démarche. Avec l'aide de Piper Shaw elle rend visite à la mère de Brandon James, qui lui confirme que son petit-fils est venu la voir il y a très peu de temps pour en apprendre plus sur son père et qu'il s'agirait bien de Seth.

De leur côté, Noah et Audrey compulsent les vidéos laissées par Rachel, qui filmait tout ce qu'elle faisait, à la recherche d'un indice incriminant Branson. Ils découvrent avec stupéfaction Kieran et Nina dans un bar, la veille du meurtre de cette dernière. Le shérif Clark quant à lui, gère comme il le peut la situation alors qu'Halloween approche et qu'un grand bal est donné. Ayant finalement retracé l'origine des appels du tueur sur le portable d'Emma, il se rend dans une maison isolée où il découvre un ordinateur branché sur les caméras de surveillance du commissariat avant que le tueur masqué ne l'attaque.

Alors que la fête bat son plein, Audrey montre à Emma la vidéo de Rachel, semant le trouble chez l'adolescente qui demande des comptes à Kieran. Ce dernier s'explique avant de partir. Piper Shaw la rejoint pour lui révéler qu'elle est retournée voir la mère de Brandon James qui est revenue sur sa déclaration : ce n'est pas Seth qui lui a rendu visite, mais Kieran. A ce moment, toutes les lumières s'éteignent et, sur l'écran géant, apparait le shérif, attaché et dans un sale état. Au commissariat, Seth Branson s'est échappé de sa cellule, laissant derrière lui le cadavre ensanglanté du policier qui le gardait.

FAUSSES PISTES, REVELATIONS EN SERIE ET BAISSE DE RYTHME :

Scream en arrive donc au moment le plus périlleux de son histoire, l'amorce de son dernier acte. Si l'on pourra regretter une baisse de rythme conséquente dans cet épisode, ce qu'il installe laisse augurer un final brutal, sauvage et riche en révélations. Le petit jeu du chat et de la souris gagne en ampleur et il semble de plus en plus évident que les scénaristes jouent autant avec nos nerfs qu'avec les codes de la saga. En effet, comment ne pas penser à Billy Loomis lorsque l'on voit le personnage de Kieran ? Le petit-ami serait-il le tueur ?

On a du mal à y croire tant tout semble l'accuser de plus en plus mais il faut cependant prendre ce personnage avec des pincettes, puisque c'est comme ça que nous nous étions déjà fait avoir en 1996 avec le premier Scream. Le personnage de Branson quant à lui, coupable désigné, laisse lui aussi planer le doute et tout laisse penser que s'il a une implication dans l'affaire, son rôle n'est peut-être pas celui que l'on pense. Reste enfin Piper Shaw, la journaliste, qui semble guider Emma dans son enquête et arrive toujours au bon moment d'on ne sait où. Là encore, il est plus qu'évident qu'elle a un rôle à jouer et on pencherait presque pour elle lorsque le masque du tueur tombera. 

Cet épisode de transition peut quelque peu décevoir à cause d'un rythme lent et de pas mal de remplissage mais la réalisation sobre et subtile de Ti West fait passer la pilule et, comme dans tout spectacle, il faut un peu de calme avant l'explosion finale. Même si on espère que le shérif va s'en sortir. 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires lecteurs votre commentaire !
thierry
27/08/2015 à 15:53

J'avais pensé à Keiran assez tôt grâce au montage, puis je me suis rendu compte qu'il aurait couché avec sa demi-sœur, et je voyais mal cela dans une série US aussi mainstream-ados.
Puis la logique serait aller vers le jeune bourge Jake (il n'y a rien de mieux que faire croire qu'on est victime pour éviter les soupcons).
Mais à ce stade, et au vu du 109, aucune chance que l'on ait un seul coupable, c'est dommage.
Dommage aussi que l'on perdre le sel du film, a savoir cet auto référencement permanent du genre dans lequel ont est, c'est la seule chose qui manque.

votre commentaire