Vikings Saison 5 Episode 20 : un final apocalyptique

Mise à jour : 01/02/2019 14:38 - Créé : 1 février 2019 - Prescilia Correnti
photo, Alexander Ludwig
129 réactions

Après moult péripéties, Vikings saison 5 vient s’achever dans un final épique et dantesque. Tout ce qu’on attendait s’y retrouve. Grisant. 

Après plus d’un an de diffusion, de vingt épisodes plus ou moins redondants et/ou passionnants, Michael Hirst nous livre un final incroyablement dantesque pour sa fin de cinquième saison. De quoi conclure sur une note plus que positive une saison qui n’a pas toujours frôlé les sommets. Mais ça, on en reparlera plus tard. Pour l’heure, parlons plutôt du Ragnarok. 

ATTENTION SPOILERS!

 

photoQui moura et qui survivra ?

 

FRATRICIDE CHEZ LES VIKINGS

Intitulé Ragnarok, cet épisode 20 se concentre donc principalement sur la bataille de Kattegat. D’un côté les frères Björn-Côtes-de-Fer (Alexander Ludwig) et Hivtserk (Marco Ilsø), et de l’autre Ivar (Alex Høgh Andersen), seul comme à l’accoutumée. Plus qu’une bataille entre des frères, une bataille pour une ville de renom, ce sont surtout les intrigues interpersonnelles qui permettent à ce dernier épisode d’atteindre des sommets de réalisation

Regarder les fils de l’illustre Ragnar Lothbrok croiser le fer au cours de cet affrontement permet au créateur de la série, Michael Hirst, de mieux exposer les faiblesses et motivations de chacun des protagonistes.

 

photo, Alexander Ludwig, VikingsDepuis le début, Alexander Ludwig sait que la confrontation est inévitable

 

D’un côté, nous avons Magnus (Dean Ridge), le demi-frère apparu inopinément au cours de la deuxième moitié de saison, se battant avant tout pour trouver sa place au milieu de ses frères et surtout de la culture viking. Se revendiquant haut et fort « fils de Ragnar ». Pourtant malgré sa pseudo-fierté de nordique, c’est bien son Dieu chrétien auquel il continue de faire appel pour lui sauver la vie. Et bien qu’il ait une sorte de révélation avant sa fin tragique, Magnus reste jusqu’à la fin l’outsider et l’inconnu de cette saison. Une mort banale, pour un personnage sans grand intérêt.

Pour Hvitserk (Marco Ilsø), cette bataille c’est avant tout l’occasion de se redéfinir et de se venger d’Ivar. De lui faire payer tout ce qu’il a enduré : son humiliation quotidienne, la mort de sa bien-aimée, sa quête désespérée d’identité. Plus encore, c’est l’occasion de prouver sa valeur en tant que guerrier et en tant que digne fils de son père. Il prouve encore une fois qu’il est loin d’être le protagoniste le plus stérile de la série.

C’est lui qui franchit en premier le mur extérieur de Kattegat, encore lui qui passe par-dessus la barrière, lui qui se bat de toutes ses tripes contre ses assaillants et encore lui qui n’hésite pas à se battre jusqu’aux derniers instants. Bref, Hvitserk démontre qu’il en a dans le pantalon et que ce n’est pas seulement pour s’adonner aux plaisirs de la chair. 

 

photo"Cette fois, je l'aurai ce petit éclopé"

 

LE RAGNAROK 

Si les armées appartiennent aux rois Harald (Peter Franzén) et Olaf qui s’incrustent dans la partie histoire de remplir le paysage, c’est avant tout LA bataille de Björn contre Ivar. De l’aîné de Ragnar Lorthbrok contre le cadet qui a souillé la ville que ses parents ont mis tant d’années à construire et pour laquelle ils ont bataillé si durement. 

On le sait, ce n’est pas nouveau, Björn n’a jamais été un très fin stratège. Il est certes, excessivement doué au combat, mais n’arrivera jamais à égaler les plans établis par son frangin. Dès le début de l’affrontement, le protagoniste interprété par Alexander Ludwig est submergé. Sa décision de recourir à la force brutale échoue pitoyablement face à la préparation mesurée et finement élaborée d’Ivar. On ne saurait qu’apprécier toute l’étendue de cette bataille dans les stratégies les plus cruelles et tactiques mises en place par le roi fou de Kattegat.

 

photo, Alexander LudwigUn combat incroyable, encore une fois

 

S’il est intéressant de noter que Ubbe (Jordan Patrick Smith) tente de son côté de négocier avant de laisser hommes et femmes s’entretuer, Björn sait d’avance qu’il est impossible de faire entendre raison à son petit frère : "Nous ne négocierons jamais avec Ivar."  S’il veut gagner, il lui faudra certainement une aide extérieure… Laquelle pourrait très fortement vous surprendre ! 

En tout cas une chose est sûre, si Björn échoue dans sa tentative de stratégie, il espère très largement se rattraper en tentant de résonner les derniers habitants de Kattegat. Son discours passionné et sincère envoie le message clair et net qu’une vie meilleure les attend s’ils abandonnent leur dévotion pour leur roi fou. En clair, l’ennemi n’est pas celui que l’on croit et se cache bien plus près qu'on ne le pense.

 

photo, Alexander LudwigJe vais le plumer ce petit con

 

LA CHUTE D’UN DÉSSOSÉ

Au final, le discours de Björn n’est pas mort en vain dans ce champ de cadavres, de sang et de tripes. Il a su toucher quelques combattants de Kattegat, puisque bon nombre d’archers qui se sont vus ordonner par Ivar de le tuer, ont simplement refusé de le faire. Pourquoi ? Peut-être parce que le culte de l’idole commence peu à peu à s’effriter dans les esprits confus des habitants et que le règne d'Ivar touche à sa fin.

Dans une situation tout à fait extraordinaire (qu'on choisira de ne pas dévoiler), Michael Hirst nous prépare doucement à la chute d’Ivar le Désossé. Lequel, a d’ailleurs été l’un des antagonistes les plus incroyables et effrayants de cette saison. 

Sentant sa fin arriver, Alex Høgh Andersen décide alors de requinquer un peu plus la foule et les guerrier en endossant encore une fois le rôle du roi protecteur et aimant, d’un Dieu qui se met au rang de ses fidèles pour les aider et leur venir en aide : "Je suis le seul à parler pour vous. Je me battrai pour vous. Je mourrai pour chacun d’entre vous". A bout de souffle, Ivar demande donc à son peuple une loyauté absolue. Chose que son père n’aurait jamais faite, car la loyauté ne s’exige pas. Elle se gagne.

 

photo, Alex Høgh AndersenJusqu'au dernier moment, rien n'est perdu

 

Une question fondamentale se pose alors : comment gagner la confiance de son peuple quand on est incapable d’avoir celle de sa femme ? Pourtant d’une épouse idéale et loyale, Freydis devient écoeurée par son époux. C’est bien simple, elle ne lui pardonnera jamais d’avoir tué leur enfant. Ce qui est finalement intéressant de relever et d’analyser c'est le chemin relationnel de ce couple fascinant. A savoir si l’un comme l’autre ils se sont vraiment aimés ou détestés ?

L’attirance de Freydis (Alicia Agneson) pour Ivar était-elle dûe à un désir de pouvoir, ou a-t-elle réellement vu en lui quelque chose que nous cherchons encore à percevoir ? Ivar, quant à lui, l’a-t-il aimée seulement pour sa beauté, pour ses belles paroles et promesses ou par un amour véritable ? Le fait est que malheureusement la jeune et belle Freydis connaîtra un sort funeste par les mains de son propre mari. Après avoir tué son propre fils et sa femme, comment pourrait-on encore croire en lui ? Un homme devenu un monstre, une machine de guerre froide et cruelle. 

Le dernier plan de la saison, le montrant abattu dans une charrette branlante dans une rue d’un village paumé nous fait entrevoir bon nombre de nouvelles intrigues pour la prochaine et dernière saison 6. Nul doute qu'il reviendra à la charge encore plus déterminé qu'auparavant.

 

photo, Alicia AgnesonSincère ou fine stratège ?

 

LE RETOUR 

En plus de la bataille, ce qui marque surtout c’est le retour totalement inattendu de Ubbe, Torvi (Georgia Hirst) et Lagertha (Katheryn Winnick) qui arrivent comme des fleurs après la guerre (c’est littéralement le cas de le dire). Des retours soudains certes, mais symboliques. L’ancienne guerrière au bouclier arrive et lui lègue une épée, signe de passation de pouvoir et incite la foule a acclamé leur nouveau roi, Björn-Côtes-de-Fer. 

La boucle est bouclée. Lagertha, même si elle ne combattra plus jamais, se retrouve de nouveau à Kattegat, sous le règne de son fils, prête à mourir en paix. 

Toutefois, la venue de Torvi et Ubbe s’accompagne de nouvelles questions. Maintenant que Björn porte la couronne, les deux Vikings ont-ils l’intention de rester dans leur village natal ? Avec tous leurs efforts et responsabilités au Wessex, il est fort probable que non. Faut-il entrevoir ici une possible colonie de Vikings au Wessex voire des Anglais à Kattegat ? Réponses dans la saison 6.

 

photo, Ferdia Walsh-PeeloFerdia Walsh-Peelo le grand absent de cet épisode 

 

Au final comme toute série, Vikings saison 5 a connu son lot d’épisodes ratés. Cependant le rythme incroyablement dynamique de ce dernier épisode permet à la série de conclure d’une façon magistrale. Encore beaucoup de questions restent sans réponse : que devient Floki, Björn a-t-il réellement les épaules pour devenir roi ou encore que vont devenir les membres de la famille de Lothbrock ? Bref, grande est la hâte de voir cette ultime saison 6.

 

Photo officielle

commentaires lecteurs votre commentaire !

Héhal 05/02/2019 à 16:42

Ivar n'a pas vraiment tué son fils puisque sa chienne l'a trompé
Et perso je suis heureux qu'il se soit enfin débarrasser d'elle et j'espère qu'il me débarrassera de pas mal d'autres persos chiant de cette série ( Bjorn, Hitversk, Lagertha

Fast 03/02/2019 à 21:21

La blessure du roi Harald semble mortelle, il a eu le thorax transpercé d’un coup d’épée. Que va devenir ce personnage ?

Marc 03/02/2019 à 11:03

Cette dernière saison est la plus mauvaise de toute et de loin.
Plein d'incohérences (à commencer par les Francs qui vont se battre en Scandinavie...), de longueurs inutiles (comme l'arc sur Floki qui est d'un chiant phénoménal mais surtout qui n'apporte STRICTEMENT RIEN à l'histoire ou encore Magnus qui finit par mourir sans que personne s'en émeuve).
Certains personnages subissent les effets du temps mais d'autres non Torvi, Lagertha, etc.
Magnus et Alfred ont le charisme du moule.
Bref, la série a bien perdue avec la perte de l'aura de Ragnar/Travis Fimmel. La les créateurs font juste trainer en longueur, il est effectivement temps de mettre fin à la série quitte à aller taper dans du spin-off.

colbert 03/02/2019 à 03:51

Ivar'venir...

Thomas Shelby 02/02/2019 à 15:26

Cette série est juste incroyable et tellement bien réalisée.. Cette saison 5 est exceptionnelle, et la meilleure de toutes de très loin !

Bakari 01/02/2019 à 19:23

La série et une tuerie monumentale

votre commentaire