Game of thrones Saison 6 épisode 3 : il suffit que tout change...

Jacques-Henry Poucave | 9 mai 2016 - MAJ : 09/03/2021 15:58
6
logo

Après un début de saison extrêmement plaisant et parmi les plus denses que la série ait proposés, nous voilà revenu à un rythme plus traditionnel.

On espérait bien être sorti de cette ornière, mais manifestement, Game of Thrones a envie de ralentir le rythme et lève donc le pied. C’est bien simple, à l’exception des cinq dernières minutes de l’épisode, il ne passe quasiment rien dans ce troisième chapitre de la saison 6. Plus embêtant, on a soudain l’impression que la série régresse curieusement par endroits.

 

ATTENTION SPOILERS

episode 2

Pendant ce temps, à Vera Cruz…

Préparez-vous à patienter gentiment devant les mésaventures de Gilly et Sam, qui luttent contre le mal de mer en bateau. Régalez-vous des menaces à peine voilée proférées contre Daenerys dans le Temple de Dosh Khaleen, où résident les autres veuves de Khals. Rien de notable, sinon la mention d’u possible jugement, histoire d’entretenir un faux suspense.

Tyrion, momentanément renvoyé à un rôle de bouffon, pas déplaisant, mais très en deçà de ce que peut offrir son personnage, est juste là pour nous détendre pendant que Varys tire les vers du nez de Vala, afin de découvrir qui complote contre la Mère des Dragons (surprise : les gens qu’elle a essayé de tuer et/ou déposséder ces 3 dernières saisons).

Episode 3

A Port-Réal ce n’est pas non plus la giga teuf. Les Lannister se disputent avec le Conceil Restreint et notamment Kevan, qui ne souhaite pas partager le pouvoir avec eux. Le tout est mené avec une cruelle absence de tension.

On espère que Tomnen va enfin faire sa crise d’adolescence et embrocher le Grand Moineau qui a torturé et humilié sa mère (excusez du  peu), mais il préfère l’écouter déblatérer des banalités sur l’amour, le pardon, et les dieux, comme un Hell’s Angels en hypoglycémie sous LSD.

 

Episode 3

Retour vers le futur

Plus embêtant, les seuls véritables évènements de l’épisode donnent le sentiment de chercher à effacer des pans entiers de la série. Ainsi, Arya retrouve la vue, et ainsi quasiment le point de la formation où elle était arrivée en fin de saison 5.

Pareillement, alors qu’on espérait Jon Snow changé par son bref trucidage, nous retrouvons le cœur pur, idéaliste et pour ainsi dire adolescent, des débuts de la série. Le temps d’une scène d’exécution, propre, carrée, relativement dure et graphique, on se dit que le héros d’hier est en train d’assumer son statut et ses responsabilités de leader… Avant d’abandonner la Garde de Nuit.

Episode 3

Parce que bon, se faire poignarder, tripatouiller par Carice Van Houten, puis pendre des intrigants malodorants, c’est quand même pas une vie.

Hélas, en ce qui se voudrait une conclusion lourde de sens, l’épisode nous replonge instantanément dans les tares d’un personnage qui paraît ne jamais être sanctionné pour ses erreurs ou choix irrationnels. Plus grave, nous voilà donc quasiment revenu au point de départ le concernant, et on se demande ainsi à quoi ont servi ces derniers mois (ces dernières années ?) dans la progression du personnage.

 

Episode 3

Heureusement il y a Bolton

Les raisons de se réjouir sont bien maigres dans cet épisode. Outre quelques combats à l’épée assez plaisants, quoique dénués d’enjeux scéanristiques, cette fournée jouit comme toujours d’une direction artistique réjouissante. Dommage que si la scène de Bran soit une nouvelle fois assez plaisante et confirme que la soeur de Ned Stark jouera un rôle plus que symbolique dans cette saison, elle soit finalement trop cryptique pour nous raconter quelque chose de concret.

On note que ce bon Bolton se cristallise encore un peu plus comme une forme très évoluée de bâtard des enfers, puisqu’à l’issue d’un des seuls dialogues très bien écrits de l’épisode, il met la main sur Rickon Stark. Si on n’a pas vu ce petit salopiaud depuis une paie, il sera surtout l’occasion de rebattre encore les cartes et de permettre à notre monstre préféré de se faire les dents.

Enfin, on est bien contents de retrouver Osha, parmi les personnages féminins les plus charismatiques de toute la série, et probablement la seule capable de tenir tête à Bolton. Sauvageonne intelligente et impitoyable, elle pourrait bien nous réserver des surprises…

Episode 3

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires lecteurs votre commentaire !
Rahan les tape
15/05/2016 à 23:53

Bon début de saison pour ma part qui me fait oublier la purge de l'an dernier.
Je salue l'action des scénaristes de n'avoir pas traîné à résoudre l'énigme Jon Snow.
Moi aussi je reviiiiis

Boo
10/05/2016 à 00:52

Je suis assez d'accord, il s'en va parce que d'une, il est mort donc libéré de ses serments et de deux, se faire tuer par des frères, ça donne moyennement envie de rester. En plus, ça va se savoir aux alentours qu'il est revenu d'entre les morts, ça pourrait foutre les miquettes à pas mal de gens du Nord qui le rallierai par crainte et il reprendrait enfin le Nord pour les Stark. Par contre, je sens venir le coup de Sansa qui arrive à la Garde avec Jon déjà parti, etc ... Une guigne pareille dans cette famille, c'est légendaire.

Mad
09/05/2016 à 23:25

Jon n'abandonne pas la Garde de Nuit, il a terminé sa garde. Il est mort. Concrètement il peut enfin s'en aller et terminer l’œuvre de Stannis, reprendre Winterfell puis le Nord. Ce que l'on verra dans "La Bataille des Bâtards".

Pour l'avenir, je pense également que Jon n'est pas ressuscité pour rien. Je pense que sommeille en lui l'incarnation d'Azor Ahai et qu'il jouera un très grand rôle durant la guerre contre les Marcheurs Blancs.

Louig
09/05/2016 à 23:07

On sent que Tomnen va partir en Syrie avec le grand moineau.
Un épisode pas folichon mais assez logique pour préparer la suite, par contre on s'emmerde toujours autant chez la reine des poneys. Ils auraient du la supprimer depuis longtemps.

popopopopo
09/05/2016 à 22:51

Yep, rien à se mettre sous la dent, les dialogues sont vraiment écrits à la truelle dans cet ép 3, c'est vraiment grossier, le rythme est mauvais, j'espère que ça ne va pas durer...

diez
09/05/2016 à 19:28

Voilà un bon titre de news. ^^

votre commentaire