Episodes Saison L'Attaque des Titans Saison 4 épisode 19 : le meilleur épisode de la fin de l'anime ?

Elliot Amor | 24 janvier 2022
88
photo

L'Attaque des Titans continue de nous éblouir avec un 78e épisode qui a dépassé nos attentes. L'épopée approche de sa fin et ça se sent. Cette semaine, notre critique est guidée par l'émotion, ne nous en voulez pas.

ATTENTION : SPOILERS !

 

L'Attaque des Titans : photoMikasa va te trancher la tête si t'as toujours pas vu l'épisode.

 

Ton grand frère est là

Ce n'est pas facile de savoir par où commencer. Nous sommes encore sous le choc de cet épisode 19, qui rappelle pourquoi nous aimons autant cette série. Tout est là : de l'action, des larmes, la disparition d'un être cher, de la tension, Mikasa, un plot twist, du désespoir... Et beaucoup d'excitation.

À la fin de l'épisode 18, il était évident qu'on allait en prendre plein les mirettes dans le suivant. Seulement, on s'imaginait que l'épisode commencerait par un contact entre Eren et son demi-frère Sieg, ce qui n'arrive qu'après l'eyecatch de l'épisode. Avant ça, ce qu'on redoutait le plus s'est produit : le Titan Bestial a crié. Les dialogues parviennent à faire croire que Sieg pourrait s'abstenir, ne serait-ce que pour laisser le temps à Falco de s'éloigner du champ de bataille. « Je ne le ferai donc pas... sans regret » est la phrase en deux temps qui brise tous les espoirs. Le Jäger blond est un sadique. Même Eren n'est pas très chaud pour entendre ce cri, encore un signe qui montre qu'il n'est pas totalement du côté de son frère. 

 

L'Attaque des Titans : photoEh mais, ce ne serait pas Actarus de Goldorak ?

 

Durant trente petites secondes, on assiste à une des scènes les plus dramatiques, choquantes et crève-cœurs de la série. C'en est fait de Pixis, de Naile et de presque tous les autres officiers de l'armée eldienne qui voulaient juste un avenir pour leur peuple. Mais le plus triste reste la transformation de Falco. Son frère Kord s'agrippe à lui car il sait que c'est la dernière fois qu'il peut le prendre dans ses bras... et parce qu'il ne pourra pas vivre sans un petit frère à protéger. La main de Falco tendue vers Gaby est tout autant déchirante. C'est comme s'ils tentaient d'avoir un dernier contact affectueux, en vain.

La cornemuse de Kohta Yamamoto se fait entendre et les centaines de transformations sont mises en scène comme s'il s'agissait d'une arme atomique que personne ne peut fuir. Et les Mahr savent enfin ce que ça fait d'être à la merci des Titans (c'est assez cool, à vrai dire). Le pire, c'est que l'acte désespéré de Kord était inutile car son frère a très vite l'occasion de dévorer un guerrier. Porco - qui a mangé beaucoup de patates dans cet épisode - se sacrifie de façon assez badass pour sauver Falco et Reiner. Cela confirme que Gaby héritera très probablement du Cuirassé. D'ailleurs, le gros flashback de l'épisode 3 de cette saison a enfin eu son utilité. La patience a payé.

 

L'Attaque des Titans : photoFuyez, pauvres fous.

 

Tête qui roule n'amasse pas mousse

Malgré toutes les tentatives de Reiner pour l'arrêter, Eren continue tant bien que mal d'avancer vers Sieg. On découvre que le durcissement de l'Assaillant peut affecter le Titan qu'il touche, pratique. Annie fait d'ailleurs quelque chose de similaire à la fin de la saison 1. C'est grâce à cette ruse que le héros peut continuer sa course, mais il en faut plus pour faire flancher la détermination de Reiner. Heureusement que Jean et Conny ont activé le mode « pouvoir de l'amitié » malgré leur ressentiment à l'égard de leur camarade.

Mais bon, L'Attaque des Titans n'est pas Naruto ou Fairy Tail, et le pouvoir de l'amitié n'a pas beaucoup de valeur selon Hajime Isayama. Toujours héroïne de sa propre histoire, Gaby s'est emparée d'un gros calibre qui traînait dans le coin et fait voler la tête d'Eren. La surprise est grande, c'est justement quand on se dit que plus rien ne pourra stopper le protagoniste qu'un détail revient en tête, un détail bien chiant qui se nomme Gaby Braun. La petite peste nous fait passer de l'excitation au désespoir en à peine quinze secondes. Elle est forte, n'empêche.

 

L'Attaque des Titans : photoLà, il ressemble à Grisha

 

Même si on est dans L'Attaque des Titans, on se doute bien qu'Eren ne peut pas mourir à neuf épisodes de la fin. Et quand on voit à quel point Reiner et Sieg sont increvables, ce n'est pas un petit tranchage de tête qui va venir à bout du protagoniste. Quoi qu'il en soit, les deux Jäger sont réunis à l'Axe, un lieu ésotérique où le temps s'écoule différemment. C'est en tout cas ce que confirme Sieg quand il prétend avoir attendu que son frère se régénère durant « des années entières ».

Dehors, le temps s'est arrêté. Enfin, la mise en scène veut faire comprendre que le temps s'écoule beaucoup (mais alors vraiment beaucoup) plus lentement dans le monde réel que là où se croisent tous les Chemins. Pendant cette jolie séquence de bullet time, on se rend compte qu'on n'avait pas vu Armin voltiger avec ses camarades depuis la saison 3, soit avant qu'il n'obtienne le pouvoir du Colossal. Le p'tit gars a pris de la bouteille.

 

L'Attaque des Titans : photoBon bah... Peak va mourir

 

Un montage psychédélique montre Mikasa, Reiner, la petite sœur de Grisha, la famille Fritz, Armin, Levi, Sasha, Conny, Falco, Grisha, Historia et quelques têtes inconnues. Difficile de totalement comprendre ce que cela représente, si ce n'est que la plupart sont (ou ont été) des Titans. Qu'est-ce que cela signifie pour Mikasa, Levi, Conny et Historia ? On ne préfère pas savoir. Et dès que la scène contemplative de l'Axe commence, on en attend beaucoup. On sait qu'on va connaître les vraies intentions d'Eren, on espère voir Ymir et le Grand Terrassement débuter. Et là encore, l'épisode ne déçoit pas. 

« Comme si j'allais marcher dans un plan d'une telle absurdité », dit Eren. Quel homme, quel comédien, quel héros. Bien sûr qu'on s'y attendait, plein d'indices laissaient penser qu'Eren n'était pas devenu un être sans cœur, et ce depuis le début de la saison. Même Armin avait deviné la supercherie. Mais le voir rejeter ouvertement l'éradication douce est évidemment un moment excitant. L'objectif d'Eren était bel et bien, dès le départ, de protéger ses camarades. 

 

L'Attaque des Titans : photoMad Axe : Fury Chemin

 

La grosse révélation de l'épisode arrive quand on apprend que la grande ancêtre, Ymir, n'est qu'un pantin, une esclave au service de sa propre lignée. Est-ce que cela a toujours été le cas depuis qu'elle est morte ? Ou est-ce à cause du premier roi des murs ? On s'interroge aussi sur son apparence. Pourquoi est-elle si jeune ? Et pourquoi cette tenue de roturière ? A-t-elle gardé l'apparence qu'elle avait quand elle a conclu un pacte avec le démon ? A-t-elle vraiment passé un accord avec un démon ? Sieg semble en avoir appris beaucoup à ce sujet et il va vite falloir nous l'expliquer.

Mais d'abord, on va avoir droit à un duel de genjutsu à la sauce Itachi vs Sasuke. Nous saurons dans le prochain épisode lequel des deux frères Jäger héritera de la force du Titan Originel. Douze épisodes sont prévus pour cette deuxième partie, le Grand terrassement est donc si proche qu'on pourrait presque le toucher. L'aîné et le cadet est, pour l'instant, le meilleur épisode de la saison finale. Pour tout dire, on a même hésité à lui octroyer la note ultime de cinq étoiles sur cinq, mais on sait que ça arrivera très bientôt.

Et si possible, on aimerait pouvoir entendre d'ici là le morceau Splinter Wolf en entier et pas juste la version instrumentale. Est-ce que MAPPA peut faire quelque chose pour ça ? Merci.

L'Attaque des Titans est disponible chaque dimanche à 21h45 sur Wakanim et Crunchyroll depuis le 9 janvier 2021.

 

Saison 5 : Affiche officielle

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires lecteurs votre commentaire !
Ggm
26/01/2022 à 04:01

Je suis désolé de vous dire ça mais Gaby et Eren c'est la même personne. Ceux qui en doute attendez la prochaine épisode

Karen
25/01/2022 à 11:31

"plein d'indices laissaient penser qu'Eren n'était pas devenu un être sans cœur"

Attendons l'épisode suivant avant d'avancer ça mdr

Yalcon
25/01/2022 à 07:53

Je faisais allusion aux commentaires (et réseaux sociaux aussi, tant qu'à faire :) )

Elliot Amor - Rédaction
24/01/2022 à 21:50

@Yalcon

À quel segment de la critique faites-vous allusion ?

Yalcon
24/01/2022 à 21:26

Faut arrêter un moment de critiquer l'animation. Mappa a fait un bon boulot.

Euh
24/01/2022 à 21:24

Gaby qui aura le cuirassé.... Pas plus con comme théorie

Kayael
24/01/2022 à 18:31

Pareil dans le manga, on comprend bien que Sieg a feinté sa mort pour sortir du titan mais il dit le même dialogue. Ce dernier aurait pu facilement être zappé.

Je regrette le style du studio Wit des 3 premières saisons. Il avaient une qualité d'animation que Mappa n'a clairement pas. C'est joli mais je ne trouve pas que l'animation rende justice au sommet épique que présente ce passage de l'histoire. Un peu déçu de l'adaptation, mais point de vue narration je comprends la note ^^

DL
24/01/2022 à 15:29

Cet*
cela aurait été plus percutant*

DL
24/01/2022 à 15:23

Quelle masterclass, mais quelle masterclass cette épisode. Voilà ce que c'est qu'une série parfaitement construite sur le plan scénaristique. L'un des nombreux exemples, c'est qu'Elle arrive à te faire apprécier des personnages qui ne te plaisait pas comme avec la mort de Porco (tellement incroyable, badass avec ce cri de désespoir de Reiner). Encore une fois, tout est à sa place en terme d'histoire, tout est justifié (avec les révélations qui s'enchainent).

Enfin, la transformation de Falco, c'est vraiment déchirant. Il tue la personne qui tient le plus à lui, celle qui lui a sauvé la vie sur un champs de bataille (début saison 4). Et malgré tout, Kord reste auprès de lui.

Juste une chose à redire, mais niveau réalisation : faire dire à haute voix à Sieg qu'il a fait ce que Peak à tenter comme ruse l'épisode d'avant, j'ai trouvé que cela alourdit pas mal la scène. Dans un sens d'épuration, j'aurais préféré qu'il ne dise rien, "show don't tell", aurait été plus percutant (m'enfin c'est mon avis que ça ne sert à rien de tout sur-expliquer).

votre commentaire