The Forgotten City : quel est cet étrange jeu d'aventure issu de Skyrim ?

Antoine Desrues | 3 août 2021
Antoine Desrues | 3 août 2021

A l'origine un mod ultra-ambitieux de Skyrim, The Forgotten City est depuis devenu un standalone. Retour sur cette genèse surprenante.

Si The Elder Scrolls V : Skyrim est l'un des RPG les plus acclamés de l'histoire, c'est aussi grâce à la manière dont les joueurs ont pu se le réapproprier. D'ajouts purement cosmétiques à de nouvelles fonctionnalités délirantes de gameplay, la communauté de modding s'est montrée particulièrement inspirée sur le jeu de Bethesda, au point où le titre continue de se renouveler même dix ans plus tard.

Mais au milieu des implémentations de sabre-laser et autres coupes de cheveux improbables, certains ont carrément ajouté à Skyrim des pans entiers d'histoire pour prolonger l'expérience du jeu. Et dans le domaine, rien n'a jamais battu l'ambition de The Forgotten City. Créé par le motivé Nick Pearce, ce mod est devenu une véritable extension narrative du RPG, en exploitant les ruines oubliées (au sud-ouest de Bordeciel) pour étendre sa mythologie. Le joueur se retrouve ainsi à voyager dans le temps, avant l'avènement du Dovahkiin, afin d'enquêter sur une série de meurtres dans une cité antique qui cache de nombreux secrets.

 

photoDéjà, c'est beau

 

D'une durée de six à huit heures, ce projet fou, porté par de nouvelles lignes de dialogues, une musique orchestrale et même plusieurs fins, a réussi l'exploit de devenir le premier mod à obtenir un Writer's Guild Award pour son écriture. Une prouesse qui a permis à Nick Pearce de monter le studio indépendant Modern Storyteller, et de reprendre les bases de son mod pour en faire un jeu à part entière.

Résultat, The Forgotten City est désormais disponible depuis le 28 juillet 2021 sur PC, PS4, PS5, Xbox One (et une version Switch va bientôt suivre). À l'occasion, l'histoire du jeu a été remaniée, à la fois pour ne plus être dépendante de l'univers de Skyrim, mais aussi pour offrir une expérience deux fois plus longue.

 

 

On y incarne ainsi un homme qui, après avoir pris un portail spatio-temporel, se retrouve dans une cité romaine 2000 ans auparavant. Dans cet environnement que le joueur pourra explorer à sa guise, notre avatar devra résoudre des énigmes et se battre pour comprendre les tenants et aboutissants d'une malédiction transformant tous ceux ayant commis un péché en statue d'or.

Bourré de mystère, d'embranchements divers et de rebondissements, The Forgotten City est clairement une version upgradée du mod original, poussant dans leurs retranchements toutes les ambitions de Nick Pearce et de son équipe. Le résultat n'en paraît alors que plus beau et abouti lorsqu'on repense à ses surprenantes origines. Comme quoi, Skyrim a fait bien plus que d'offrir des milliers d'heures d'évasion aux visiteurs de Bordeciel. Il a aussi créé des vocations et de jolies carrières.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
keke
04/08/2021 à 08:50

Enderal... souvenir souvenir!
Le lien de la musique partagée par son compositeur sur soundcloud :
https://soundcloud.com/marvinkp/sets/enderal-tr-mmer-der-ordnung

Raminagrobis
03/08/2021 à 22:00

Dommage de pas avoir parler d'Enderal : un autre mod standalone totalement fou avec une durée de vie qui peux dépasser les 100 heures.

votre commentaire