Fortnite vs Apple : le procès s'ouvre et dévoile les sommes folles générées par le battle royale

Prescilia Correnti | 4 mai 2021
Prescilia Correnti | 4 mai 2021

Ça y est, le procès opposant Epic Games et Apple a enfin commencé. On y découvre, entre autres, les sommes folles générées par Fortnite.

En l’espace de seulement quatre ans de commercialisation, Fortnite est devenu un véritable phénomène. Lancé en juillet 2017, le mode Battle Royale a attiré rapidement tout un panel de joueurs. Selon les chiffres révélés par Epic Games, son développeur, au mois de janvier 2018 le jeu avait été téléchargé plus de 40 millions de fois. Fortnite va peu à peu devenir le jeu de tous les records - quasiment.

En 2018, le free-to-play bat le record de joueurs connectés simultanément avec plus de 3,4 millions de joueurs en ligne. D’après Epic Games, Fortnite aurait connu un bon de 78% de chiffre d’affaires entre le mois de février 2018 et mars 2018. Alors forcément, un tel succès attire. En avril 2018, le géant Apple renifle la poule aux oeufs d’or et entame un partenariat avec Epic Games. Fortnite est désormais accessible sur IOS et sans le savoir, c’est le début de la galère. 

 

photoEpic Games heureux de faire la chasse aux joueurs 

 

Pour comprendre comment et pourquoi ça a foiré entre Epic games et Apple, il faut comprendre le système de revenus du jeu. Fortnite étant un free-to-play, les développeurs ne se rémunèrent pas avec l’achat du jeu, mais grâce aux achats in-game des joueurs. Par exemple, vous pouvez si vous le souhaitez acheter des packs de V-bucks (utilisable pour différents bonus dans le jeu). Là où ça coince, c’est que pour acheter cette monnaie virtuelle, Apple imposait aux acheteurs une taxe de 30% sur sa plateforme.

Epic Games, qui n’a jamais réellement apprécié cette taxe, a donc mis en place un système de paiement direct dans son jeu permettant aux joueurs d'acheter des V-Bucks, la monnaie virtuelle, moins cher. Ainsi, pour 1 000 V-Bucks, les joueurs avaient le choix entre payer 9,99 dollars via l'App Store ou 7,99 dollars directement via Epic. En apprenant cela, Apple a retiré Fortnite de son store. Un comble quand on sait que sur IOS, Fortnite a été téléchargé plus de 250 millions de fois, mais passons. À partir de là, tout est allé très vite entre les deux géants.

 

photoEpic Games prêt à défoncer Apple

 

Epic Games a déposé plainte contre Apple peu de temps après le retrait de son jeu de la plateforme de l'Apple Store. Ce dernier a accusé le géant à la pomme de pratiques anticoncurrentielles et "d’abus de positions dominantes". Apple a répondu, entre autres, que l'App Store était "un écosystème qui profite aux développeurs et crée des conditions de concurrence équitables". 

Ce lundi 3 mai 2021, et plus de neuf mois après les dépôts juridiques et d’audiences préliminaires, le procès entre Epic Games et Apple a finalement commencé. Au cours de la procédure judiciaire, de nouveaux documents ont fait surface, fournissant davantage de données sur le fonctionnement des entreprises comme Epic Games.

Entre autres, on sait désormais que Fortnite a rapporté près de 9 milliards de dollars en l’espace de deux ans. Ce chiffre énorme provient d'un rapport de présentation du conseil financier qu'Epic a créé en janvier 2020. Dans ce document, Epic a déclaré que Fortnite avait fait un peu plus de 5,4 milliards de dollars en 2018. L'année suivante, le populaire jeu de bataille royale a rapporté 3,7 milliards de dollars.

Pour vous donner une autre idée, rappelez-vous que Microsoft a dépensé près de 7,5 milliards de dollars pour le rachat de Bethesda et que Disney a payé 4 milliards de dollars pour s’approprier Star Wars et Lucasfilm. Vraiment, on n’est pas dans le même monde.

 

photoLa clef du succès : attirer de nouveaux joueurs avec de plus en plus de personnages connus (et appréciés)



Néanmoins, malgré une rentrée d’argent scandaleusement énorme, il semblerait qu’Epic Games perde quand même pas mal d’argent dans ses investissements. Dans de précédents documents judiciaires datant d'avril 2020, Apple estimait qu'Epic perdrait environ 330 millions de dollars d'ici la fin de l'année après avoir raflé des tonnes d'exclusivités de l'Epic Store.

Tim Sweeny, le PDG d’Epic, ne semblait toutefois pas très inquiet puisque ce dernier prévoyait que Fortnite lui rapporterait encore 2,7 milliards dans l'année à venir. Rappelons pour finir que ces chiffres ne vont pas au-delà de l’année 2020. Avec la pandémie de Covid-19 et l’obligation de rester chez soi pendant un (très) long moment pour la population (et donc les joueurs), nul doute que Fortnite aura gratté quelques milliards supplémentaires.

En tout cas, selon Erik Stallman, professeur de droit à l'université de Berkeley, avec les appels et recours, cette bataille pourrait durer des années. Mais elle pourrait aussi influencer le débat actuel sur le droit de la concurrence. Heureusement pour eux, Epic n'est pas seul dans cette croisade. À l'automne dernier, ce dernier s'est allié à une douzaine d'entreprises, dont les services de streaming de musique Deezer et Spotify, sous la bannière "Coalition for App Fairness". À voir comment se finira cette affaire.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Kyle Reese
05/05/2021 à 00:58

Juste une histoire de gros sous. Apple fait ce qu'il veut avec son éco système à partir du moment ou on accepte les clauses du contrat. Epic le savait, ils veulent croquer plus, le reste c'est juste de la com, ils ne sont franchement pas à plaindre, ni les joueurs. Perso je préfère l'écosystème d'Apple avec son unique appstore que celui de google. Pas envie de devoir faire gaffe plus que ça sur un appstore tiers pour éviter les nombreuses apps douteuses qui pullulent chez la concurrence, c'est juste histoire de me simplifier la vie. Je ne suis pas pro Apple pour autant, j'ai toujours été pc, mais pour smatphone ou tablette c'est un peu différent. Pas envie de me prendre la tête avec un anti-virus. Mais si j'étais le boss d'Epic ... j'aurais sans doute fait pareil ... Money money money !

RobinDesBois
04/05/2021 à 22:30

Epic voulait le beurre et l'argent du beurre. Ces 30% ne sont pas propre à l'appstore d'Apple. Toutes les plateformes l'appliquent: Google, Sony, Nintendo etc

En réalité tout ça s'inscrit surtout dans le conflit commercial qui oppose Chine et Etats Unis. Le but d'Epic détenu à 40% par Tencent (géant Chinois) est avant tout d'essayer de mettre des bâtons dans les roues des géants Américains et de pouvoir imposer sa plateforme Epic Game Store. Tout ça était préparé et planifié depuis bien longtemps, ils jouent les Robins Des Bois qui agissent dans l'intérêt des gamers alors que c'est tout le contraire.

Denthegun
04/05/2021 à 19:16

Benasi@
Yes.
Je l'avais oublié, celui là.

Benasi
04/05/2021 à 16:33

Soyons clair, c'est PUBG qui a popularisé le Battle Royale, en étant certes à la base, un mod de H1z1. Sinon dans ce cas, merci ARMA.

Mike_Litoris
04/05/2021 à 15:50

merci à H1z1 plutôt, même si le jeu est nul

Benasi
04/05/2021 à 15:44

Epic qui peut remercier PUBG, car sans l'idée du mode BR, Fortnite n'était qu'un mob hunter qui n'intéressait personne.

Mike_Litoris
04/05/2021 à 15:23

à la hauteur des joueurs de Fortnite

votre commentaire