Star Trek Online : Premier contact

Raphaël Carlier | 21 décembre 2009
Raphaël Carlier | 21 décembre 2009

L'Associate Producer du jeu Andy Velasquez commence par une rapide introduction du contexte dans lequel prend place le jeu ainsi que sa position par rapport à la chronologie Star Trek.

L'histoire se déroule en 2409, soit trente ans après les évènements ayant lieu dans le film Star Trek Nemesis. Pendant ce temps, la guerre a éclaté entre les Klingons et les humains. Pour les grands fans de l'univers, certains personnages bien connus viendront faire un petit cameo.

Avant de lancer le jeu il précise que l'aventure sera scindée en épisodes vous envoyant explorer différents systèmes ou planètes où vous trouverez des objectifs à accomplir, au lieu de scinder le jeu en différentes zones comme à l'accoutumé. Au passage précisons que le jeu est divisé en deux phases à la maniabilité très différente. D'un côté vous pilotez votre vaisseau et dirigez votre équipage dans l'espace, et de l'autre vous explorez des endroits très variés avec votre équipage sur le sol, dans une approche MMO plus classique.

 

Dans l'espace vous dirigez votre vaisseau et donnez des ordres à vos officiers de pont, chacun ayant des particularités telles soigner, augmenter les dégâts, etc. 

Concernant le contrôle du vaisseau, Cryptic Studio a voulu reproduire ce qui se passe régulièrement dans les films, à savoir jongler avec l'énergie pour la répartir entre la vitesse, l'attaque ou encore la défense. D'ailleurs il vous faudra équilibrer votre bouclier à l'avant, à l'arrière et sur les côtés lors des affrontements. Tout un programme de capitaine.

Ajoutons aussi que vos officiers seront importants pour l'intrigue et auront souvent leur mot à dire dans une boîte de dialogue qui s'affichera de temps à autres. De même que vous gagnerez des points lors de vos victoires, vos officiers auront eux aussi ce privilège afin de gagner de nouvelles techniques.

 

Avant d'appuyer sur une touche éliminant tous les ennemis de la zone (ce qui sera bien entendu impossible de faire dans le jeu) le producteur nous montre les différentes possibilités de customisation du vaisseau ; il y aura largement de quoi faire.

Une fois au sol vous avez le choix entre contrôler votre capitaine et quatre officiers en solo, ou alors contrôler votre capitaine aux côtés d'autres joueurs et leur avatar. Les phases de combats assez classiques dans leur déroulement, mais les développeurs ont eu la bonne idée d'intégrer des scripts pour donner des ordres à votre équipage (un peu à la manière de Dragon Age : Origins). Toujours à la façon des jeux Bioware, si votre personnage meurt vos officiers vous réanime. Plutôt pratique, vous subirez tout de même un malus sur votre équipement sans autres formes de procès.

À la prise en main du jeu, le constat est un peu plus sévère. La maniabilité est un peu trop mollassonne et les combats sont de facture assez classique. Dommage, surtout que les séquences spatiales sont plutôt sympathiques. Si l'habillage du jeu dans l'espace est plutôt sexy, on regrette les décors ternes dans les phases à pied. Mention spéciale à l'Alien Engine qui permet de pousser très loin la customisation de votre capitaine, autorisant toutes les excentricités.

Si les développeurs ont fait preuve d'un grand respect du matériau d'origine, on reste encore un peu sceptique. Le jeu s'adressera exclusivement aux fans de Star Trek et aux habitués des MMO ce qui privera sans doute l'éditeur de toucher un plus grand public. Surtout que sur la durée, la concurrence risque d'être très rude avec Star Wars : The Old Républic...

 

Sortie prévue pour le 5 février exclusivement sur PC (le portage sur consoles n'étant prévu qu'en cas de succès).

 

Retrouvez les avis des journalistes sur Gameradio.fr en cliquant sur l'image ci-dessous

 

 

 

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire