1922 : la nouvelle de Stephen King produite par Netflix arrive bientôt, ou quand la Petite Maison dans la Prairie rencontre Scream

Alexis Vielle | 22 août 2017
Alexis Vielle | 22 août 2017

L'auteur le plus lu du monde n' a pas fini de livrer tous ses secrets. Comme en témoigne son 1922 qui se verra adapter par Netflix. 

Stephen King n’a jamais autant fait vendre que ces dernières années. L’œuvre du maître de l’horreur semble être un puit sans fond tant on découvre chaque jour des écrits sur celui qui hante nos nuits. Un peu comme la prochaine commande de Netflix qui piochera dans la longue liste des ouvrages du King.

 

Photo

 Stephen King sur le tournage de Under the Dome 

 

Oeuvre peu connue du maître de l’horreur, 1922 est une nouvelle du recueil Nuit Noire, Etoiles Mortes. Ce roman court se situe en 1930 et raconte le quotidien d’une famille dans une ferme agricole au Nebraska. La femme décide un jour de vendre une partie de ses terres, ce qui déplait fortement au mari, qui décide ni plus ni moins de l’égorger. Oui dans le Nebraska, on n’y va pas avec le dos de la cuillère. Suite à cet uxoricide, l’heureux veuf se voit envahir de rats. Meute de rongeurs vengeurs ou pures hallucinations ?

Le film sera réalisé et écrit par Zak Hilditch  (réalisateur de These Final Hours, présenté à Cannes) dans lequel on retrouvera Thomas "Punisher" Jane et Molly Parker pour donner vie à ce couple maudit.

 

Photo Thomas Jane

 Thomas Jane dans le film le Punisher

 

Sortie du film sur Netflix le 20 octobre. 

Tout savoir sur 1922

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Cooper
23/08/2017 à 13:05

@spike oui

Ibnelrichi
23/08/2017 à 10:46

Thomas Jane était le punisher mais surtout le "héros" de The mist, n'oublions pas.

Spike
23/08/2017 à 09:24

C'est la fameuse nouvelle avec le puits ?

Flash
22/08/2017 à 20:19

Je l'avais lu aussi, c'était bien glauque.

Cooper
22/08/2017 à 19:22

Celle la je l attend ! Le mal de bide que j ai eu en lisant cette histoire j étais vraiment mal, une des histoires de King où j étais vraiment au plus mal.

votre commentaire