Sharknado 5 décroche la palme de la bande-annonce la plus WTF de l'année avec son trailer

Christophe Foltzer | 28 juillet 2017
Christophe Foltzer | 28 juillet 2017

Aaaah Sharknado.... Qu'est-ce qu'on peut bien raconter sur cette saga sans tomber dans la vulgarité et nous faire insulter en retour ?

L'avantage avec une saga comme Sharknado, c'est qu'elle fait le boulot à notre place. Pas besoin de recontextualiser, tout est dans le titre, pas besoin non plus d'expliquer l'histoire ou le lore, tout le monde s'en bat la race et pas besoin non plus de détailler le concept, il suffit d'en voir une image pour comprendre qu'il s'agit de requins dans des tornades. 

 

Photo Sharknado 4

 

Et puisque ça marche, il n'y pas de raison de s'arrêter là non ? Alors pourquoi se priver ? Donc voilà, Sharknado 5 sera diffusé sur le réseau SyFy le 6 août prochain et, pour fêter ça, le film vient dont de nous offrir sa première bande-annonce, histoire que l'on n'ait pas trop de doutes sur la qualité du machin. C'est donc Sharknado pur jus, avec ses requins numériques tout pourris, ses acteurs au jeu plus qu'approximatif, ses décors en fonds verts et ses idées bien connes qui nous font quand même un peu marrer.

 

Photo Sharknado 5

 

Et cette fois, la menace est globale puisque Fin Shepard va devoir parcourir le monde avec sa meuf bionique pour arrêter de multiples tornades qui détruisent plein d'endroits sympa du globe, comme la Grande Muraille de Chine, la Tour de Pise ou Londres. Et ça, c'est pas cool. Et quand on vous dit qu'il y a Dolph Lundgren dedans, Olivia Newton-John et même l'ancien top-model Fabio dans le rôle du Pape, forcément, vous n'avez pas le choix, vous devez voir le film. pourtant, ce n'est pas la dernière surprise que ce nouveau Sharknado nous réserve puisque dans ses ultimes secondes, le trailer nous indique l'apparition d'un Sharkzilla, en se gardant bien toutefois de le dévoiler.

Voilà, voilà, on ne voit pas trop quoi dire de plus, si ce n'est que ça va être super nase mais que c'est fait exprès, donc du coup ça en devient sympa, jusqu'au moment où le public se rendra probablement compte que faire un truc mauvais à dessein, ça veut peut-être juste dire qu'on n'est pas capable de faire un truc bien et qu'on se défend comme on peut pour faire passer la pillule et se faire de l'argent dessus. Un peu comme avec Birdemic quoi.

 

commentaires

StarLord
30/07/2017 à 10:48

Va bien falloir ça pour faire passer mon indigestion Valériane...

corleone
28/07/2017 à 20:45

Exactement ce qu'il me fallait pour pimenter davantage cette soirée. Un bon fou rire :)))))))))

Moustiqu3
28/07/2017 à 18:58

Après le boulot, avec quelques bières dans le gosier, ça doit être drôle :)

the défenders
28/07/2017 à 17:02

on va loin dans la connerie... sans moi les gars ...

slaine
28/07/2017 à 11:31

Avec un bon apéro avant...respect!!

votre commentaire