Midnight Special : Jeff Nichols révèle pourquoi il n'est pas satisfait du film

La Rédaction | 27 juillet 2017 - MAJ : 12/10/2020 16:13
La Rédaction | 27 juillet 2017 - MAJ : 12/10/2020 16:13

Depuis le succès critique international de Take Shelter, Jeff Nichols compte parmi les réalisateurs américains les plus en vue de sa génération, ce qui ne l’empêche pas de faire preuve d’une certaine auto-critique.

Au cours d’une table ronde organisée par GQ, dont on recommande vivement la lecture aux anglophones, à laquelle étaient également conviés Ava DuVernay, Patty Jenkins, Bong Joon-ho, Edgar Wright, Taylor Sheridan, Dee Rees, Jordan Peele, James Gunn et Cary Fukanaga (rien que ça), le metteur en scène est revenu sur la genèse de Midnight Special.

Le film de science-fiction a beau avoir été adoré par la critique française, son auteur se montre plus sévère envers lui-même estimant qu’il a conçu le métrage en suivant une dynamique négative.

 

Photo Jaeden Lieberher, Michael ShannonAlors on ne dirait pas comme ça, mais ici c'est Michael Shannon le gentil

 

« Vous devez protéger votre identité afin de faire ce travail. La presse, l’argent, toutes ces choses fonctionnent comme une sorte de drogue. Il vous en faut toujours plus. Cela peut vite libérer vos mauvais côtés. Mud a été un échec à Cannes. Personne ne voulait l’acheter. Du coup l’été qui a suivi j’ai écrit Midnight Special avec beaucoup de rancœur.

Et au final, c’est devenu mon film qui a le moins marché probablement le moins bien exécuté. C’est parce que je me suis laissé affecter par les réactions. Il faudrait être un idiot pour ne pas être touché, mais il faut en quelque sorte protéger ce que nous sommes, sans quoi cela peut nous heurter, et faire du mal à notre travail. »

Si pour le coup on est plutôt d’accord avec Jeff Nichols quant aux problèmes narratifs et conceptuels qui président à Midnight Special, on est surtout intéressé de voir le cinéaste proposer une relecture aussi frontale de son propre travail. Pour découvrir la suite, c’est par ICI.

 

Photo Jeff NicholsJeff Nichols dirigeant Joel Edgerton et Michael Shannon

Tout savoir sur Midnight Special

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

cepheide
28/07/2017 à 08:58

Ca me rassure, j avais trouvé ce film surestimé, malgré des qualités evidentes. C'était surtout le déroulé final qui m'avait décu, laissant plein de questions essentielles en plan.

Mad
27/07/2017 à 22:58

Complètement d'accord avec Sky Captain !

Sky Captain
27/07/2017 à 21:14

Je trouve Nichols dur avec lui-même. Pour moi Midnight Special était un des meilleurs films de l'année 2016, beau portrait d'un amour père-fils avec un Michael Shannon toujours aussi brillant. Ce film n'a fait que confirmé tout le bien que je pensais de Jeff Nichols. Peut-être le réalisateur le plus intéressant de sa génération.

votre commentaire