Matt Reeves prévoit de nous montrer Batman comme on ne l'a jamais vu

Christophe Foltzer | 29 juin 2017
Christophe Foltzer | 29 juin 2017

Si l'annonce de la nomination de Matt Reeves au poste de réalisateur de The Batman, en lieu et place de Ben Affleck, était plutôt bien reçue par le public, on n'aimerait pas forcément être à sa place vu la gigantesque pression qui doit peser sur ses épaules.

Parce que oui, cela ne doit pas être agréable ni vraiment tranquillisant d'arriver comme le sauveur d'un des projets les plus attendus du monde. Limite, on se dit qu'il faut en avoir une sacrée paire pour assumer le truc, gérer la pression et faire le job. Mais Matt Reeves est loin d'être un débutant et les projets compliqués, il connait, puisqu'il vient juste d'achever La Planète des Singes : Suprématie (qui sort chez nous le 2 août prochain) et qu'il va enfin pouvoir s'attaquer à The Batman, qu'il a quand même repris de zéro.

 

ben affleck

 

Alors que l'on parlait encore hier de la possible orientation du film en direction des jeux vidéo Arkham de Rocksteady, Matt Reeves vient de confier au micro de New Trailer Buzz que sa vision du personnage, et donc du film, allait plus sur le terrain du film noir, en se permettant même un parallèle plutôt intéressant : 

"Une des raisons pour lesquelles je suis arrivé sur ce projet c'est que, plus jeune, j'avais la même fascination pour Batman que pour La Planète des Singes, qui m'obsédait. Je vois un parallèle émotionnel entre César et Batman, dans le sens où ce sont deux personnages torturés qui essayent de rester fidèles à eux-mêmes et à leurs principes dans un monde très imparfait et, à certains degrés, corrompu. C'est vraiment l'aspect émotionnel qui m'intéresse.

 

Photo Matt Reeves

 

Dans tous mes films, ce que j'essaye de faire, dans un sens presque hitchcockien, c'est d'utiliser la caméra et la narration de telle manière que vous devenez le personnage, ce qui met l'emphase sur le point de vue. Je pense qu'il y a là une opportunité de faire un Batman très film noir, de mettre en avant son côté détective qui, selon moi serait un point de vue très, très puissant et qui, je l'espère, vous permettra de vous connecter avec ce qu'il y a dans sa tête et dans son coeur."

Un parti-pris des plus intéressants donc, et des plus novateurs aussi mais qui ne surprend guère lorsque l'on sait que cet aspect détective du personnage était aussi ce que recherchait Ben Affleck au moment où il devait encore réaliser le film. Ne reste plus maintenant qu'à croiser les doigts pour que tout se passe bien d'ici au tournage prévu au début de l'année 2018 parce que, mine de rien, un Batman comme ça, on ne l'a pas vu tous les jours. 

 

Affiche Batman

Tout savoir sur The Batman

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

DamianW
03/07/2017 à 09:44

Les réactions des fanboys DC...désespérant...

Pour ma part, la simple phrase: "batman et césar sont proches émotionnellement" me dégoute à l'avance. Encore un pseudo génie qui n'a jamais ouvert un comic de sa vie et va nous sortir une vision "moderno-baroquo-filmnoiro" peut-être propre techniquement, mais totalement à la ramasse question scénario et respect des codes propres au genre.

KibuK
29/06/2017 à 21:37

L'aspect detective etait deja une ambition de BvS.

le parrain
29/06/2017 à 13:24

c'est très rassurant c'est qu'il dit !
espérons warner lui coupé l'herbe sous les pieds,

Faboloss
29/06/2017 à 12:19

Ce Matt Reeves c'est mon héros !
Please Warner ne gâché pas tout.

votre commentaire