The Batman connait ses classiques et s'inspirera d'Alfred Hitchcock

Christophe Foltzer | 23 juin 2017
Christophe Foltzer | 23 juin 2017

Hey, vous vous rendez compte ? Cela fait deux semaines que nous n'avons plus parlé de The Batman ? Ca nous manquait un peu même si on craint toujours les nouvelles concernant ce film. Sauf que là, pour une fois, c'est plutôt positif.

Oui parce qu'il ne faudrait pas croire, mais cela ne nous fait pas particulièrement marrer de parler toujours de The Batman sur le mode "ohlala comment c'est mal barré cette affaire !", parce qu'on aime le personnage, parce qu'on a défendu Ben Affleck dans le rôle du Dark Knight dès son annonce et parce qu'aussi, la perspective de nous taper un nouveau film à Gotham est franchement excitante. Alors non, le tumulte dans lequel est plongé le film ne nous remplit pas de joie.

 

Ben Affleck

 

Il faut reconnaitre que les choses semblent se calmer depuis que Matt Reeves a repris les rênes du projet et même si le tournage s'est vu repoussé, parce qu'il a tout repris à zéro et qu'il devait d'abord terminer son dernier Planète des Singes, quand on sait de quoi est capable le bonhomme, on peut se permettre d'être un minimum confiant. Car il ne faut pas s'attendre à voir un blockbuster décérébré comme Hollywood nous en sort un régulièrement, non avec The Batman nous aurons probablement droit à un vrai film, fait par un vrai auteur et qui proposera donc un point de vue unique.

Il est donc particulièrement intéressant d'écouter ce que le metteur en scène vient de révéler de ses inspirations quant au film au micro de Cnet, surtout lorsqu'il nous sort la carte Alfred Hitchcock :

 

Photo Hitchcock

 

"Pour moi, le point de vue est une des choses les plus importantes. Je veux m'assurer que vous viviez le film du point de vue du personnage principal de l'histoire. Je suis un grand fan d'Hitchcock et j'aime l'idée d'être immergé dans ce point de vue. Les films sont avant tout, pour moi, basés sur l'empathie. L'objectif est de faire ressentir au public ce que le personnage ressent."

Et c'est évidemment une excellente décision à laquelle nous ne pouvons qu'adhérer, encore plus dans le cas d'un personnage comme Batman, complexe et torturé. Même s'il nous vient là une petite question : En effet, cette orientation ne va-t-elle pas contre la tendance actuelle du DCU qui vise justement à alléger son ton pour naviguer vers les côtes des Avengers ? 

Nul doute que Matt Reeves saura composer avec cette donnée capitale et que son Batman nous emportera dans un vertige émotionnel comme peu de films de super-héros savent le faire. En tout cas, c'est tout ce que l'on espère.

 

Photo Ben Affleck

Tout savoir sur The Batman

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Dr Manhattan
24/06/2017 à 22:48

@Zatana

C'est peine perdu de reprendre les redacteurs de ce site web, titres de news clickbait, fautes, mauvaises traductions il y a malheureusement peu de bons éléments restant dans cette équipe... mais bon ils essaient... après est-ce que c'est bon ? Ça c'est autre chose...

Zatana
23/06/2017 à 12:09

"Cette orientation ne va-t-elle pas contre la tendance actuelle du DCU qui vise justement à alléger son ton pour naviguer vers les côtes des Avengers ? "

Sois vous lisez en diagonale, soit vous ne comprenez rien, ou alors vous le faîtes exprès.
Cette tendance vas s'appliquer aux personnages qui mérite ce traitement, il faut qu'on ait fait pipi dans vôtre tête pour s'imaginer un Green Lantern ou Shazam pas léger. Bien sûr que le personnage de Batman aura toujours son ton a lui.

Prenez vôtre retraite, il n'est jamais trop tôt.

votre commentaire