La saga Transformers sauvée par la Chine ?

Christophe Foltzer | 26 juin 2017
Christophe Foltzer | 26 juin 2017

Ne cherchez pas, la grosse sortie de cette fin de mois de juin, c'est Transformers : Le Dernier Chevalier et rien d'autre. Mais le film se retrouve peut-être face à un problème inattendu : il ne cartonne pas comme il le devrait.

Est-ce que cela signifie que les gens commencent à comprendre que Michael Bay nous sort toujours le même film depuis le premier Transformers ? Est-ce qu'il faut y voir là les premiers signes de déchéance de la franchise ? Des propos un peu arbitraires qu'il faut néanmoins remettre en perspective. Quoi qu'il en soit les faits sont là, Transformers : Le Dernier Chevalier sortira chez nous dans deux jours mais il est déjà disponible aux Etats-Unis et dans plusieurs autres pays. Et, malheureusement, il ne marche pas aussi bien qu'espéré par la Paramount. 

 

Photo

 

Après, il faut relativiser ces propos puisque le film a quand même rapporté 69.1 millions de dollars dans les cinq premiers jours d'exploitation sur le sol américain, ce qui constitue quand même un très bon score bien qu'inférieur à l'opus précédent qui avait, dans le même temps, franchi la barre des 100 millions de dollars. Une baisse significative donc qui, sans être dramatique, pourrait néanmoins être un des premiers signes d'essoufflement de la franchise au moment même où elle commence son univers étendu avec la préparation du spin-off sur Bumblebee.

 

Photo

 

Cela dit, si le film ne casse pas la baraque comme les executives le prévoyaient sur le sol américain, la situation s'améliore dès que l'on jette un oeil sur le plan international. Car oui, Transformers 5 est déjà disponible dans quelques autres pays du globe, rapportant déjà 196.2 millions de dollars, ce qui le met à égalité avec L'Âge de l'Exctinction. Et si l'on en parle, c'est parce que ce score impressionnant est révélateur d'un changement de public que l'on a pigé depuis quelques années. Le film fait pour le moment son meilleur score en Chine, puisqu'à lui seul, ce pays est responsable de 123.4 millions de dollars de recettes, suivi par la Corée du Sud (13 millions) et la Russie (9 millions). Quand on sait qu'Hollywood est actuellement en train d'essayer de conquérir ce marché en multipliant les coproductions, que le précédent Transformers bénéficiait déjà d'une partie de capitaux chinois (sans compter le placement produits et le grand final à Hong-Kong), on se dit que l'avenir des gros blockbusters se trouve peut-être là-bas. 

Ce qui ne nous arrange pas vraiment parce que cela signifie qu'ils vont continuer à être produits à la chaine et que nos amis Chinois vont souffrir de ce que nous subissons depuis des années. Et franchement, on a mal pour eux par avance.

 

Photo

Tout savoir sur Transformers 5 : The Last Knight

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Kolby
27/06/2017 à 00:12

C'est de bonne guerre on ressort gagnant gagnant

tarzoum hont de la jungle
26/06/2017 à 19:11

jorbon ,j'ai vu le film vendredi avp por les fan grande deception sur 2h 30 de film deulement 20 mn en gros de stansformers, deception en tous genre dommage on vois la fin de michael bays pour sa franchise dommage

votre commentaire