James Gunn confirme que Scooby-Doo était à l'origine un film pour adultes, sexy et Rated R

Mise à jour : 16/12/2017 00:53 - Créé : 18 juin 2017 - Geoffrey Crété
Affiche
199 réactions

Scooby-Doo de Raja Gosnell avec Freddie Prinze Jr. et Sarah Michelle Gellar a bien failli être très différent de la guimauve sortie en 2002.

Étrange carrière que celle de James Gunn, passé des séries B décalées et extrêmes chez Troma Entertainment aux blockbusters mainstream Les Gardiens de la Galaxie et sa suite. Une trajectoire atypique, preuve que Marvel est capable de récupérer des symboles de la communauté geek comme Joss Whedon ou lui, qui a propulsé le cinéaste au cœur du système.

Au milieu de cette filmographie trônent d'autres curiosités : Scooby-Doo de Raja Gosnell sorti en 2002, et sa suite Scooby-Doo 2 : Les monstres se déchaînent en 2004, écrits par James Gunn et auréolés d'un succès certain en salles (275 millions au box-office pour le premier, 181 pour le second).

Pour fêter les 15 ans de la sortie du film avec Sarah Michelle Gellar et Freddie Prinze Jr. adapté du célèbre dessin animé des années 70, le réalisateur a posté un long message sur Facebook pour revenir sur cette expérience étrange :

« Il y a 15 ans sortait le premier film Scooby-Doo. Pour ceux d'entre vous qui ne le savent pas, j'ai écrit le scénario de ce film, et c'était mon premier film de studio, ayant seulement fait Tromeo et Juliet et The Specials avant ça. J'aimais le personnage de Scooby-Doo depuis mon enfance et j'étais excité par la perspective d'en faire un film avec les effets spéciaux de l'époque. »

 

Photo Sarah Michelle Gellar, Freddie Prinze Jr.

Le Scooby-gang : Sarah Michelle Gellar, Linda Cardellini, Matthew Lillard et Freddie Prinze Jr.

 

« Oui, ça n'a pas exactement été ce qu'on avait prévu - j'avais écrit un film plus mature qui visait les enfants plus vieux et les adultes, et le studio a fini par en faire une version pour enfants. Et oui, les rumeurs sont vraies - la première version était Rated R (interdit aux moins de 17 ans non accompagnés), et le décolleté des stars féminines a été retouché en effets spéciaux pour ne pas offenser. Mais vous savez, c'est la vie. Je me suis beaucoup amusé à faire ce film, malgré tout ceci. Et j'ai pu manger, m'acheter une voiture et une maison grâce à ça. »

James Gunn raconte quelques bons souvenirs de tournage, notamment des parties de pistoles à fléchettes dans une maison louée par Sarah Michelle Gellar et Freddie Prinze Jr., et son amitié avec Linda Cardellini et Matthew Lillard. Avec une franchise déconcertante, il revient aussi sur l'importance du business pur dans sa carrière, et l'impact qu'a eu Scooby-Doo sur sa vie :

« Je me souviens avoir été déprimé face aux critiques assez terribles. Désormais je jette éventuellement un coup d'œil aux critiques (certes, surtout les bonnes), mais à l'époque je les lisais TOUTES. J'ai également lu tout ce qui a été dit sur le film en ligne, par à peu près tout le monde. C'est le genre d'implication que j'ai appris à éviter depuis, et inutile de dire que ça n'a pas été facile. Mais ça a été suivi par, honnêtement, l'un des meilleurs jours de ma vie. »

 

Les Gardiens de la Galaxie

James Gunn sur le tournage des Gardiens de la galaxie

 

« A environ 5h30 du matin le samedi de la sortie du film, Lorenzo DiBonaventura de la Warner m'a appelé et m'a réveillé pour me dire qu'on avait fait 18 millions le vendredi. Maintenant ça ne semble pas si énorme - Les Gardiens de la galaxie ferait ce score un jeudi soir uniquement - mais à l'époque, c'était suffisant pour faire d'un film le meilleur démarrage de tous les temps pour le mois de juin. Jusqu'à ce moment, je pensais que si le film sortait et ne marchait pas, je pourrais continuer à écrire pour travailler, et que ma vie resterait la même. Mais à ce moment précis, je savais que tout avait changé.

Et ça a été le cas. On m'a offert tous les films que vous pouvez imaginer. Genre, euh, le film Mantalo, le film Jetsons, le film Capitaine Caverne. On m'a offert une tonne d'argent pour faire tout ça. Donc, bien sûr, étant moi-même, j'ai décidé d'écrire L'Armée des morts (le film réalisé par Zack Snyder). Je lève donc mon café au lit du matin pour trinquer à Scooby-Doo ! Merci pour ces souvenirs mon pote. »

James Gunn aura à l'occasion savouré le succès des Gardiens de la galaxie Vol. 2, qui a déjà encaissé plus de 844 millions au box-office, loin du premier film qui avait terminé sa carrière à 773,3 millions de dollars. Il aura cette fois été plus logique que pendant sa période Scooby-Doo : il réalisera bien Les Gardiens de la galaxie 3.

 

Image 96326

 

 

commentaires

oui 19/06/2017 à 10:35

Fout ?

Zanta 19/06/2017 à 09:24

Mouais...
Enfin, malgré les critiques, le mec a accepté d'écrire "Scooby-Doo 2", qui est sorti la même année que "Dawn of the Dead"... Et là, quelle est son excuse ?

Dirty Harry 19/06/2017 à 02:23

Qui s'en fout que Scouby-Doo soit complètement insignifiant ?

OpieOP 18/06/2017 à 23:16

Qui s'en fout que l'autre s'en foute ?

pseudo 18/06/2017 à 23:13

Qui s'en fout?

votre commentaire