Le reboot de Resident Evil ne serait pas forcément un pur film d'horreur

Christophe Foltzer | 15 juin 2017
Christophe Foltzer | 15 juin 2017

Nous ne nous sommes toujours pas remis de la grosse blague qui entoure Resident Evil. Fin janvier, sortait le dernier épisode de la saga de Paul W.S. Anderson, Chapitre Final, et si l'on se doutait bien qu'elle reviendrait un jour, on ne s'attentait pas à la revoir se pointer moins de 6 mois plus tard.

A ce niveau, on ne peut même plus parler de cynisme ou de calcul, c'est encore autre chose. Tandis que le dernier film de Paul W.S. Anderson n'était même pas encore sorti en vidéo chez nous, voilà qu'on savait donc qu'un reboot de plusieurs films était actuellement à l'étude, avec James Wan en tant que producteur.

 

Photo Milla JovovichMilla en pleine danse acrobatique  

 

Ce qui à la fois nous remplit d'espoir, parce que James Wan n'est pas un incompétent, mais qui suggère aussi une certaine crainte, car on sent bien le studio en mode "Yolo, azy on fait n'imp', on s'en balek !". Mais il est encore trop tôt pour préjuger de quoi que ce soit puisque, à l'heure actuelle, le reboot n'en est qu'à ses balbutiements et qu'aucune vraie information concernant le nouveau film n'est disponible.

La grande question est évidemment de savoir quelle orientation empruntera ce reboot. Serons-nous dans quelque chose de tendu à la Resident Evil 7 ? Ou alors dans un délire WTF à la Resident 6 ? Ou encore dans quelque chose à la croisée des chemins comme dans Resident 4 ? Le producteur de la saga vidéoludique, Hiroyuki Kobayashi, vient justement d'en parler avec le site Collider et, accrochez-vous, ça risque de vous surprendre :

 

Photo Leon Kennedy

 

"Personnellement, j'apprécie la direction qu'a emprunté Paul W.S. Anderson avec ses films. J'aimes les choses comme ça. J'aimerais voir encore plus d'action."

Quand on sait qu'Anderson ne respectait ni la timeline, ni les personnages de l'univers et que chaque film contredisait le précédent, on a comme une grosse envie de flipper si c'est bel et bien cette direction que le reboot emprunte. Mais, encore une fois, il est trop tôt pour émettre le moindre avis surtout que du changement, il risque d'y en avoir beaucoup :

"Nous allons engager un nouveau réalisateur et nous allons changer tous les membres du casting."

Donc voilà, on aime bien ce qui a été fait, on pense à le refaire, mais avec une équipe totalement nouvelle. C'est à se demander si on peut vraiment parler de reboot au final. Mais bon, pas juger...

 

Photo resident Evil 7

Tout savoir sur Resident Evil : Chapitre Final

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

ben
15/06/2017 à 22:02

Comment dire l inverse?? Ce sont des financiers homme d affaires : J aime la direction qu a emprunté Paul : Normal les films ont attires des millions de spectateurs et ont rapporté un max de pognon! Faudrait être un fou dangereux aimant le poker pour changer de direction artistique si ça marche!!! L originalité, la créativité les producteurs s en balancent! Vive netflix et leur series , films sans censure !

Paehon
15/06/2017 à 10:49

Mais pourquoi s'emmerder à acheter une licence comme RE pour faire un bête film d'action ?

A part le nom sur l'affiche, qui maintenant ne donnera aucun espoir aux joueurs, je ne vois pas l'intérêt.

Galamoth
15/06/2017 à 10:46

Wait and see... mais les "Personnellement, j'apprécie la direction qu'a emprunté Paul W.S. Anderson.../..." ne me rassurent pas du tout...

votre commentaire