Le remake de La Fiancée de Frankenstein nous révèle ses premières infos

Christophe Foltzer | 7 juin 2017
Christophe Foltzer | 7 juin 2017

Il faut quand même se préparer psychologiquement à entendre parler du Dark Universe très régulièrement ces prochaines années, parce que c'est un peu le gros projet d'univers étendu d'Universal là.

La Momie sortira sur tous les écrans de France et de Navarre le 14 juin prochain et, comme les choses sont très bien faites, vous pourrez découvrir ce que nous en avons pensé dès ce soir à partir de 18h. Et, sans vouloir teaser comme des connards, on peut déjà vous dire qu'il risque d'y avoir quelques surprises. Mais cela ne doit pas nous faire oublier qu'il ne s'agit-là que du premier étage de la fusée Dark Universe.

 

Photo Elsa Lanchester

Elsa Lanchester dans le film de 1935

 

En dépit de ses problèmes de propriété intellectuelle qui amène le studio à un gros conflit avec Warner et DC Comics, Universal continue de développer tranquillou les prochains titres de la franchise puisque le 14 février 2019, ce sera au tour de La Fiancée de Frankenstein d'arriver sur nos écrans sous l'oeil avisé de Bill Condon (les deux derniers TwilightLa Belle et la Bête).

Si on espère un peu tous que la rumeur d'Angelina Jolie se confirmera, Alex Kurtzman (réalisateur de La Momie) vient de révéler les premiers détails du film au micro de Den of Geek, et particulièrement sur le scénario écrit par le légendaire David Koepp (Jurassic Park, Mission : Impossible, Snake Eyes, La Guerre des mondes) :

"David a écrit un scénario brillant. Avec une structure vraiment unique et une relation centrale et je pense qu'il va parler à beaucoup de personnes tout en étant très fidèle à ce pour quoi on aime la Fiancée. Il y a quelque chose d'étrange avec ce film. L'une des choses les plus bizarres c'est que la Fiancée ne se montre pas avant les dix dernières minutes de film. Elle ne dit rien, repousse Frankenstein, il actionne un levier et l'immeuble explose et c'est terminé. Ce n'est pas comme si elle avait un long monologue ou que nous puissions vraiment connaitre son personnage, ce n'est pas comme si elle allait exploré le monde, elle n'a quasiment aucun temps de présence à l'écran.

 

Photo Boris Karloff, Elsa Lanchester

 La Fiancée de Frankenstein de 1935 avec Elsa Lanchester et Boris Karloff

 

Et pourtant, tout le monde se souvient d'elle. Des articles ont été écrits sur elle, on trouve des costumes d'Halloween. C'est un personnage intemporel parce qu'elle a quelque chose de mystérieux, tout comme dans son apparence et dans l'idée qu'elle a été créé pour servir un homme. Et ça va être intéressant d'amener cette histoire à notre époque. Ce pourrait même être très subversif. Ce sera d'autant plus intéressant parce que je pense que le personnage est beaucoup plus accessible que ce que l'on veut bien en penser. Peut-être parce que notre version ne sera pas un personnage basé sur la Fiancée originelle."

Que voilà des déclarations quelque peu brumeuses qui permettent déjà de se faire une petite idée de ce qui nous attend. De ce que l'on en comprend, cette nouvelle Fiancée ne sera donc pas fidèle à la première et n'en reprendra donc que le principe tout autant qu'on sent poindre le brulôt féministe bien moralisateur. Bon, on espère quand même que le film versera quand même dans la peur et la subtilité et qu'il ne se fera pas entièrement bouffer par sa condition de pièce d'un plus grand ensemble. Réponse en 2019. 

 

 

Tout savoir sur La Fiancée de Frankenstein

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Greg
07/06/2017 à 14:30

Étant donné que cette nouvelle version de La Momie n'est jamais effrayant, je ne vois pas pourquoi ce futur "La fiancée de Frankenstein" verserait "dans la peur" !
Au vu du niveau de ce premier film, je crains qu'il n'y ait pas grand chose à attendre de ce Dark Universe...

votre commentaire