Doug Liman explique enfin pourquoi il a abandonné le film sur Gambit

Christophe Foltzer | 9 mai 2017
Christophe Foltzer | 9 mai 2017

Comme quoi, il n' y a pas que DC Comics qui connait quelques problèmes à imposer certains super-héros à l'écran. La Fox aussi galère comme il se doit avec son film Gambit qui n'a pas l'air motivé pour exister.

Pourtant, tout était plutôt bien parti. Sous l'impulsion de Channing Tatum, acteur principal et co-producteur du film, Gambit s'était rapidement trouvé un réalisateur en la personne de Rupert Wyatt ainsi qu'un casting composé notamment de Léa Seydoux. Tout semblait aller dans le meilleur des mondes, une sortie était prévue pour le mois d'octobre 2016 et, d'un coup d'un seul, les choses ont commencé à se gâter.

Départ de Wyatt, suite à des divergences budgétaires, retard de la production, remaniement du script et enfin nomination d'un nouveau metteur en scène, Doug Liman. Soupir de soulagement dans le communauté jusqu'à ce que le cauchemar ne recommence lorsque Liman a quitté le navire sans vraiment fournir d'explication. On ne sait toujours pas à l'heure actuelle si le film s'en remettra bien qu'il soit toujours prévu à la Fox, même si on ignore quand.

 

Photo Gambit

 

Cela dit, on se pose quand même pas mal de questions sur le départ de Doug Liman qui semblait être l'homme providentiel et qui a laissé tomber le bébé du jour au lendemain. C'est pour savoir la vérité que nos camarades du site We Got This Covered sont allés directement lui poser la question et la réponse ne laisse planer aucun sous-entendu :

"Je cherche une connexion personnelle avec tous les films que je fais et ce n'est pas forcément évident de la trouver au premier abord. Quel est mon lien avec Jason Bourne ? J'ai une connexion personnelle très profonde avec ce film parce qu'il parle du scandale Iran-Contra et que mon père en a dirigé l'enquête à l'époque.

 

Photo Gambit

  

Pour chaque histoire, j'ai une connexion. Concernant The Wall, on pourrait se demander ce qu'a en commun un réalisateur de New-York avec ces deux soldats piégés en Irak. The Wall parle de persévérance. Il s'agit de se prendre en main et de ne jamais baisser les bras et c'est quelque chose que je connais. Pas dans la guerre mais dans d'autres aspects de la vie.

Avec Gambit, je n'ai juste jamais trouvé ma connexion avec l'histoire. Parfois ça arrive, d'autres fois non."

Ou une manière de dire poliment que le projet n'était peut-être pas forcément assez solide pour qu'on veuille bien s'y investir. Pour autant, on rappelle que Gambit existe toujours et que, comme par hasard, il est reparti pour une nouvelle session d'écriture. Pas sûr qu'on le voie avant longtemps celui-là.

 

Photo Gambit

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

sandman
19/05/2017 à 13:46

mouais une excuse pourris quoi mdr en même temps ça fait je sais pas combien d'années qu'ils en parlent de ce film...

votre commentaire