Le film Venom sera donc un film d'horreur pour adultes

Christophe Foltzer | 28 mars 2017
Christophe Foltzer | 28 mars 2017

Si le film sur Venom produit par Sony Pictures est toujours prévu pour le mois d'octobre 2018, le projet se retrouve néanmoins face à un gros défi : comment aborder le personnage sans parler de Spider-Man ? Le studio a peut-être trouvé une solution.

Ca leur aura pris le temps mais les gars de Sony ont enfin décidé de réclamer leur part du gâteau dans le domaine des super-héros. Il faut dire aussi qu'avoir dû laisser partir Spider-Man, ça a probablement mis une sale ambiance pour un petit moment. L'annonce d'un film Venom est donc d'autant plus importante qu'elle prouve à ceux qui en doutaient encore que le studio possède toujours une partie des personnages Marvel et qu'il bien en faire quelque chose.

 

Photo

 

Sauf que voilà, pas question de croiser tout ce beau monde avec le MCU, question de propriétaire, et dans le cas de Venom, cela devient quelque peu problématique puisque comment peut-on parler du symbiote sans mentionner Spidey ? Le site Collider nous informe que Sony a peut-être trouvé la réponse puisqu'il vient d'annoncer son intention de faire de Venom un film d'horreur classé R, c'est à dire pas du tout pour le jeune public. Une décision des plus surprenantes, dont on comprend mal le fondement (si l'on se met dans la logique de créer une franchise aussi lucrative qu'un MCU par exemple).

 

Photo

 

Là où ça se complique, et où cela devient forcément intéressant, c'est que dans la foulée, le studio semble également sur le point de revenir à ses plans d'avant sa grosse crise, à l'époque où il sortait Amazing Spider-Man 2 et qu'il posait les jalons d'un univers étendu, notamment avec les Sinister 6. On se rappelle en effet qu'en parallèle de Venom, Sony a annoncé son intention de monter des films sur Black Cat et Silver Sable et comme il possède encore les droits d'un certain nombre de personnages, appartenant pour la grande majorité à l'univers de Spider-Man mais dont nous n'avons pas encore le détail, il faut s'attendre à de multiples annonces très bientôt.

Tout cela évidemment, sans empiéter sur les plates-bandes de Marvel et du MCU puisque aucun de ces projets ne devrait entretenir la moindre similitude avec ce que Disney prépare de son côté, que ce soit maintenant ou à l'avenir. Ouais, ça risque de bien se compliquer pour les fans de super-héros dans très peu de temps.

 

Photo Black Cat & Silver Sable

Tout savoir sur Spider-Man : Homecoming

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

francky
05/04/2017 à 04:33

venom été grave nul dans spiderman 3 et dans son spin off sera t'il aussi mauvais ou mieux ?

Dredd
28/03/2017 à 21:49

@Silverarn, merci pour la correction. J'ai tendance à confondre Infinity war et Secret War avec le Beyonder.

silverarn
28/03/2017 à 19:52

@Dredd
C'est lors des premières Secret Wars que Spidey a découvert le symbiote.

ReaperGlu
28/03/2017 à 16:26

Ca sent vraiment mauvais ces 2 films, Disney doit se frotter les mains, ils vont récupérer tous les droits des personnages sans même bouger le petit doigt. Sony va tellement se planter avec ses films que le MCU va tout raffler par la suite, le coup classique.
Venom pourra avoir du succès mais les deux autres ca sent le sapin. Quand des fans de comics, et des vrais en plus, ne se souviennent plus qui elles sont, c'est vraiment pas bon signe.

Dredd
28/03/2017 à 14:13

C'est quand même incroyable qu'ils aient laissé partir Spidey. Je croyais que le deal était juste de laisser apparaître Spiderman dans les films du MCU, j'ignorais que Sony ne pourrait même plus faire des films solos du personnage et pour le coup je trouve çà complètement con de leur part. Encore plus con que la Paramount lâchant le MCU à Disney. Ils doivent avoir un gri-gri chez Disney pour passer des accords pareils. Un film Venom sans évoquer Spiderman, (alors que c'est lors de l'Infinity War que Spidey a eu le symbiote ) , NON MERCI.

Dirty Harry
28/03/2017 à 13:17

Cette époque m'apparait complètement inversée sur certains points : les histoires de personnages fantastiques, qui sont du domaine de l'imaginaire sont bien vues lorsqu'elles sont estampillées "adultes" et des sujets qui demandent une maturité, des clés de compréhension de la vie, qui peuvent heurter un truc complètement mis sous le tapis qui s'appelle l'innocence et qui est pourtant partagé par une grande partie des enfants/jeunes ados sont vilipendés lorsqu'une association souhaite monter la barre à 16 ans (et l'on invoque le manque de fric que ça peut faire pour défendre cela, en bon défenseur du Marché). En gros c'est pour créer des immatures libidineux ? Peut être cela fait de bons consommateurs en effet...

Dc
28/03/2017 à 11:35

Sa sent le sapin

RiffRaff
28/03/2017 à 08:43

Venom sans spidey, Black cat et silver sable, ils ont intérêt a bien bosser leur sujet parce que le nom des protagonistes n'est pas assez fort pour assurer à lui seul le succès auprès du grand public.

votre commentaire