Scarlett Johansson fait tout péter dans l'affiche IMax de Ghost in the Shell

Christophe Foltzer | 23 février 2017
Christophe Foltzer | 23 février 2017

Ghost in the Shell joue avec nos nerfs depuis plus d'un an. Au départ, nous étions super sceptiques puis les premières bandes-annonces nous ont emballés avant que la dernière nous refroidisse un peu. Au final, on ne sait plus trop quoi penser. C'est malin.

Ce qui est sûr par contre, c'est que le film de Rupert Sanders sera visuellement magnifique. C'est déjà ça. Un soin tout particulier a en effet été accordé à l'univers de Ghost in the Shell, point de rencontre entre les animes de Mamoru Oshii, Blade Runner et la sensibilité propre du réalisateur. Pour le reste, c'est une autre histoire.

Bien qu'il ne faille jamais faire confiance à une bande-annonce (qui n'est là que pour vendre un film à un public ciblé), on ne peut s'empêcher de nourrir quelques inquiétudes concernant cette adaptation live d'un des plus grands chefs-d'oeuvre du cyberpunk. Là où on espérait une grande profondeur thématique, ce que laissait croire les premiers trailers, on se retrouve avec un postulat de départ très grand public, directement inspiré de Robocop et, si c'est effectivement le cas, c'est fort dommage.

 

Photo Affiche IMax

 

Mais ne soyons pas mauvaises langues, cela ne signifie pas pour autant que le film ne sera pas bon. Il peut même être très bien, juste qu'il ne sera pas ce que nous espérions. Par contre, du point de vue de la promotion, c'est assez irréprochable ce qui se passe. Le matériel est beau et intrigant et nous prépare à un spectacle étrange et que l'on ne voit pas souvent sur un écran.

Un peu comme avec l'affiche dédiée à la version IMax du film qui vient d'être diffusée sur Internet. On y retrouve une ScarJo en tenue de camouflage, gun tendu, défonçant une vitre pour fondre sur son adversaire. Les puristes auront immédiatement identifié la référence à la première scène de l'anime de 1995, qui devrait être reprise à l'identique dans le long-métrage, tandis que les néophytes apprécieront la qualité artistique de l'image.

Allez, c'est pas grave, à défaut d'en prendre plein le cerveau on s'en prendra plein les yeux et, franchement, par les temps qui courent, peut-on vraiment en demander plus ? Verdict le 29 mars prochain.

 


Tout savoir sur Ghost in the Shell

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

AMERICAAS
24/02/2017 à 11:52

Ce film sort dans un mois. Arrêtez de vous prendre la tête, allez le voir, et vous verrez bien..... Quand aux polémiques. C'aurai été mieux une japonaise et Nia nya nia... !! , la question à été posé aux japonais eux même, ils ont dû mal à saisir nos délires d'occidentaux. On aurait engagé une Actrice afro-Américaine finalement, après tout c'est un rôle d'Androide évolué. Qu' est ce que ça aurait changé ???

Emmaca92
23/02/2017 à 20:50

Moi j'adore scarlett johansson

YunoWhy
23/02/2017 à 20:15

Non l'histoire en elle même est déja trahie vu que Kusanagi n'a jamais eu de famille dans GITS
C'est une tueuse née et basta

Après dans l'esprit on verra, même si ça sent l’américanisation à plein nez, avec la toute puissante humanité qui va triompher, alors que le métrage dont il s'inspire traitait de la légèreté de l'égo face à l'écrasante volonté reproductive de toute forme de vie

Bof
23/02/2017 à 18:24

Quelle idiotie ce film. Comment bâcler ce projet (foireux) de version live juste pour capitaliser sur le succès de Lucy.

miam
23/02/2017 à 17:36

bordel qu'elle est sexy cette Scarlett Johannson

Bubu
23/02/2017 à 17:22

Je suis d accord une actrice japonaise serait beaucoup mieux

Krokmitten
23/02/2017 à 15:44

Le point faible de l'histoire c'est Scarlett Johannson on aurait du prendre une actrice asiatique pour le rôle, la japonaise Rinko Kikuchi aurait été parfaite!

Lilou
23/02/2017 à 14:28

Ils auraient tout aussi bien pu la foutre à poils vu sa ''tenue'' de camouflage.

votre commentaire