La nouvelle bande-annonce de Ghost in the Shell change tout

Christophe Foltzer | 13 février 2017
Christophe Foltzer | 13 février 2017

Depuis son annonce, l'adaptation live de Ghost in the Shell a suscité de nombreuses craintes de la part des fans avant de les rassurer un peu avec sa première belle bande-annonce. Mais le film cachait bien son jeu.

Si nous avons appris à accepter l'idée que les américains se chargent de l'adaptation du manga culte Ghost in the Shell, c'est surtout grâce à l'environnement visuel qui nous est proposé, son univers, à la fois proche et différent du matériau d'origine. Bien plus inspiré des films de Mamoru Oshii que du manga, la vision de Rupert Sanders semblait en effet être un agréable point de rencontre entre ce monument japonais de cyberpunk et des influences plus occidentales, Blade Runner en tête.

Tandis que, peu à peu, nous acceptions que ScarJo soit la nouvelle Kusanagi, la bande-annonce et les différents extraits nous montrait un film potentiellement magnifique qui recréait à l'identique quelques scènes cultes des animés pour notre plus grand plaisir. Pourtant, avec cette seconde bande-annonce, un gros doute nous saisit.

 

Photo Scarlett Johansson

 

Si l'excellente technique et visuelle n'est pas remise en cause, c'est bien le propos qui nous surprend et nous désarme. A la croisée des deux animé,s, le film révèle enfin son vrai visage et nous prouve que nous nous trompions peut-être sur toute la ligne. Là, où nous nous attendions à un film d'action musclé avec en toile de fond une réflexion philosophique sur la nature humaine face au progrès (comme le reste de la saga, en fait), ce qui nous est montré aujourd'hui prouve qu'en réalité on s'attachera plus à la quête d'identité du Major. Jusque là, rien d'anormal, c'est le coeur de l'histoire, mais les moyens utilisés nous rappellent douloureusement le remake de Robocop : policier mortellement blessé, sauvé par la science, qui devient une machine, oublie son passé qui rejaillit à l'occasion d'un incident et qui va remettre tout en question, sa vie comme sa mission pour enfin trouver qui il est.

 

Photo

 

On ne saurait mettre exactement le doigt sur ce qui nous dérange, mais l'on trouve un peu dommage que Ghost in the Shell en soit réduit à utiliser cet artifice pour satisfaire le grand public là où il nous promettait un peu plus de profondeur que le tout-venant. Attention, cela ne veut pas dire pour autant que cela va être raté ou mauvais, ça peut même être très bien, mais cette petite trahison passe mal. Mais bon, après, cela reste une bande-annonce et comme chacun sait, une vidéo ne rend jamais les coups. Il faudra patienter jusqu'au 29 mars 2017 pour en avoir le coeur net.

 

Tout savoir sur Ghost in the Shell

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Tsumi
23/02/2017 à 17:59

C'était le crainte des la première band d'annonce, en fait. Et après je me suis dit qu'ils sont peut être parti sur un hack de cerveau de kusanagi, avec des vrais/faux souvenirs, ce qui serait totalement adapté. Et permettait une réintroduction des personnages

Certains diront que l'espoir fait vivre... :/

Gregoo
15/02/2017 à 15:27

"Ils m’ont créée mais ils ne peuvent pas me contrôler."
lol quel charisme

Hasgarn
14/02/2017 à 11:57

"VALERIAN est identique"

Comment faites-vous pour voir ce film avant tout le monde ?

C'est extraordinaire.

the défenders
14/02/2017 à 11:05

je suis d accord avec dany15... on dirait un mélange D ULTRA VIOLET et de BLADE RUNNER en beaucoup moins bien... VALERIAN est identique... bref du pas terrible!!!

moky99
14/02/2017 à 08:19

mais c'est le grand Takeshi Kitano sur la 3ème photo non ?

Bubu
13/02/2017 à 18:44

Mieux voir les animes de ghost in Shell qui sont des chefs d œuvres pas ce film sans âme mais quand même un jolie visuel l histoire de vengeance c est très banal plus revoir le chefs d'oeuvre robocop

4lstroM
13/02/2017 à 16:56

Production américaine.... edulcorée donc.
Ca pue

dany15
13/02/2017 à 15:56

Belle photographie, après le reste faut voir, j'ai du mal avec Scarlett Johansson, je trouve qu"elle joue mal , elle surjoue chaque fois

Hasgarn
13/02/2017 à 15:04

On pouvait légitimement se passer de ça.
La bande annonce laisse entrevoir de belles images mais au final, elle est à chier.

berserk
13/02/2017 à 14:19

oui ça confirme bien ce que je pense ça va être un bel grosse merde!

votre commentaire