Des années après l'échec de La Jeune Fille de L'Eau, Shyamalan dit ce qu'il pense vraiment du film

Jacques-Henry Poucave | 26 janvier 2017
Jacques-Henry Poucave | 26 janvier 2017

Suite à la bonne réception critique et alors que le public l’attend de pied ferme, Split pourrait bien être synonyme de renaissance pour M. Night Shyamalan, qui n’en renie pas pour autant ses films passés.

Premier long-métrage de son auteur à provoquer une véritable polémique au sein de la critique et une coupure avec son public originel, La Jeune Fille de l’Eau a marqué un tournant dans la carrière de son réalisateur. Le métrage demeure encore aujourd’hui une ligne de démarcation pour beaucoup de spectateurs, les uns le considérant comme une perle malaimée, les autres comme le premier faux pas d’un artiste en disgrâce.

 

 

Et si depuis The Visit, l’aura de Shyamalan s’est incontestablement fait une nouvelle jeunesse, le metteur en scène n’en renie pas pour autant sa création, comme il l’a expliqué à Yahoo.

« J’adore ce film. Si ma maison était en feu, et que puisse sauver quelques films, La Jeune fille de L’eau en ferait partie. Je choperais aussi Incassable et peut-être Split avant de me barrer à toute vitesse ! »

Pour le coup, on ne sera d’accord avec lui, tant le film nous semble marquer une impasse thématique et stylistique, néanmoins, il est plutôt plaisant de voir le cinéaste assumer son œuvre et ne pas profiter de la lumière dont il bénéficie actuellement pour caresser presse et public dans le sens du poil.

 

Tout savoir sur La Jeune fille de l'eau

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Vlad
29/01/2017 à 15:55

Film chargé d'une atmosphère à la fois lourde et conte de fée !
Un propos clair et intime...
Superbe Film ! Bravo !

pumba
27/01/2017 à 13:05

j'adore se film, une jolie fable fantastique

Hasgarn
26/01/2017 à 18:57

J'avais beaucoup aimé ce film.
Sa naïveté et son implacable charge anti-critique m'ont touché.
Il a vidé son sac et fait un anti-film de shyamalan pour l'époque (sans twist) et je respecte cette prise de risque.

votre commentaire