Baby Driver : Edgar Wright en dit plus sur son film et dévoile les premières images

Alexandre Janowiak | 26 décembre 2016
Alexandre Janowiak | 26 décembre 2016

Baby Driver sera un film d'action criminel au casting de fou furieux.

Si dans la bouche du grand public Edgar Wright n'a pas la même aura que Quentin Tarantino, Steven Spielberg ou Martin Scorsese, il est pourtant l'un des maîtres du cinéma mêlant action et humour grâce à sa cultissime trilogie Cornetto : Shaun of The Dead, Hot Fuzz et Le Dernier Pub avant la Fin du Monde.

 

Le Dernier Pub avant la fin du monde

  

Et bien trois ans après la sortie de son dernier film, Edgar Wright s'est confié un peu plus sur son prochain long-métrage : Baby Driver. Lors d'une interview accordée à Entertainment Weekly, il a livré quelques détails sur ce nouveau projet :

« J'ai toujours voulu faire un film d'action dont la force repose sur la musique. C'est quelque chose qui se ressent déjà dans mes précédents films et je pensais à comment faire ça. Donc vous avez ce jeune conducteur en fuite qui doit écouter de la musique tout le temps, surtout quand il braque des banques et doit prendre la fuite.

 

Elgort Foxx

 

C'est un film d'action criminel. C'est marrant d'une certaine manière mais ce n'est pas une comédie. Il est vraiment tendu et menaçant. C'était amusant pour moi de faire des scènes dramatiques et de suspenses pour augmenter les enjeux. »

Pour l'occasion, deux images inédites du film ont été dévoilées. Prévu pour le 13 septembre prochain, Baby Driver s'annonce comme un incontournable de l'année cinéma 2017. Et ce n'est pas son casting de fou furieux qui va nous faire dire le contraire : Jon Bernthal, Ansel Elgort, Jon Hamm, Jamie Foxx, Lily James, Eiza Gonzalez et Kevin Spacey.

 

Casting

 

 

Tout savoir sur Baby Driver

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Mad
26/12/2016 à 18:06

Vendu !
Et bien d'accord avec Dirty Harry.

Dirty Harry
26/12/2016 à 17:12

beau casting, belle accroche et thème de film qui exploite justement ce qui fait le travail de Wright : le rapport à la musique.
Limite le scénario je m'en fous (Scott Pilgrim n'en avait que très peu) : l'inventivité du type vaut au moins quinze réalisateurs de Marvel.

votre commentaire