La saga Transformers nous en dit plus sur ce qui nous attend après le Dernier Chevalier

Christophe Foltzer | 7 décembre 2016
Christophe Foltzer | 7 décembre 2016

Après 4 films tous plus énormes les uns que les autres, il était temps que la saga Transformers se réinvente. Et ça tombe bien, c'est exactement ce qui est prévu.

Si l'on se demande toujours comment Michael Bay va réussir à nous faire accepter un nouveau film rempli de robots géants, de nazis et de chevaliers de la Table Ronde, il faut reconnaitre que Transformers, le Dernier Chevalier surprend autant qu'il inquiète. Parce qu'on ne nous la fait pas hein, ce n'est pas en mettant deux trois bricoles neuves qu'on va oublier que ces films, c'est un peu toujours la même chose au final. Et on aurait probablement tort d'avoir l'esprit aussi fermé face à ce nouvel épisode puisqu'il est le fruit d'un brainstorming intense visant à offrir une nouvelle jeunesse à la saga et à poser les bases d'un univers étendu que l'on imagine déjà dévastateur.

Et à l'occasion de la diffusion du trailer, Michael Bay et le producteur Lorenzo DiBonaventura se sont prêtés au jeu des confidences sur canapé en expliquant en quoi allait consister l'avenir de la franchise au micro de io9.

 

Photo

 

Concernant les suites officielles du film, il n'y a pas grand chose de novateur au programme, même si le questionnement est toujours présent à en croire le producteur :

"Je pense que les épisodes 6 et 7 seront certainement le coeur de notre questionnement maintenant que nous savons où nous allons. Je pense que nous avons suffisamment d'éléments pour établir un jugement. Et nous avons également créé ce cabinet de scénaristes dans l'optique de faire des films standalone. Il est toujours difficile de s'écarter du plan prévu pour décider de faire des standalone. Et, dans ce sens, nous sommes toujours en pleine phase de digestion. Le 6 doit-il se référer au 5 ? C'est ce à quoi nous devrons répondre pour y arriver."

Bref, les suites directes ne semblent pas vraiment la priorité de l'équipe et les choses semblent déjà plus arrêtées concernant les projets annexes, et notamment le spin-off sur Bumblebee, qui pourrait ne contenir aucun autre robot que notre ami jaune :

"C'est un film sur Bumblebee. Je ne pense pas que vous verrez d'autres Transformers. On verra comment ça évolue, mais au stade du traitement, rien n'est prévu dans ce sens."

 

Photo Michael Bay

 

Autre projet mystérieux, le fameux film d'animation consacré à la planète Cybertron. Annoncé par différentes rumeurs comme étant un prequel aux films, sa nature n'a toujours pas été confirmée officiellement même si DiBonaventura égraine quelques indices importants :

"On y développe la mythologie, donc oui,  notre plongée dans le monde de Cybertron s'inscrira dans la continuité. Je ne dis pas qu'il sera en lien direct, mais il se déroule à peu près à la même période donc, dans un sens, tout est lié. Nous n'essayons pas de copier les films live avec le film d'animation et l'inverse est également vrai. C'est juste que nous partons de la même base. Le film animé ne se déroule pas sur Terre. C'est un film sur Cybertron mais je pense que pour intéresser tout le monde, nous y compris, il faut conserver un lien avec la Terre."

Plus incertains, les fameux cross-overs annoncés de longue date avec d'autres marques de jouets et qui n'ont, pour le moment en tout cas, jamais pointé le bout de leur nez.

"Pour le moment, nous gardons Transformers séparés du reste. Je ne sais pas si Hasbro concocte un plan secret les concernant, en tout cas, ils ne nous en ont pas parlé."

 

Photo Optimus

 

Enfin, et c'est peut-être l'annonce la plus folle du lot, Michael Bay en profite pour confirmer l'élaboration d'un projet Transformers en Réalité Virtuelle et en Imax, en partenariat avec le studio ILM :

"Ils m'ont d'abord parlé d'un format de 3 minutes. Je leur ai demandé quelles étaient les règles et ils m'ont répondu qu'il n'y en avait pas. Donc j'ai proposé qu'on fasse quelque chose en 9 minutes, qui bouge un peu et qui contienne une histoire. C'est sympa, même si ça ne bouge pas tout le temps. Mais vous sentez des choses arriver sur vous et vous allez devoir vous baisser."

On le voit, Transformers est plus que jamais une franchise riche, vivante et en constante expansion. Comme un virus quoi. Mais un virus sympa, avec des robots géants, des explosions partout et des placements produits subtils. On aurait donc tort de se plaindre.

 

Tout savoir sur Transformers 5 : The Last Knight

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Dirty Harry
07/12/2016 à 11:16

Poussez pas trop le brainstorming hein les gars, on aimerait pas que vous fassiez un AVC...

maxleresistant
07/12/2016 à 11:13

pew pew pew, baaamm, pew pew, BRAAAAAAAAAAAAAAMMMMM

votre commentaire