Assassin's Creed conjurera-t-il la malédiction des adaptations de jeu vidéo au cinéma ?

Christophe Foltzer | 6 décembre 2016
Christophe Foltzer | 6 décembre 2016

Si le cinéma et le jeu vidéo ont toujours entretenu une relation étroite, chacun s'inspirant de l'autre, ils peinent cependant à trouver un véritable terrain d'entente. Mais heureusement, Assassin's Creed s'est donné pour mission de réconcilier tout ce beau monde.

Un bon jeu vidéo peut-il faire un grand film ? Vous avez 4 heures... Une question piège évidemment parce que, Hollywood nous l'a prouvé à de multiples reprises, adapter un jeu en film, c'est compliqué. Voire très compliqué même. Entre adaptation littérale et trahison, il ne faut pas se louper sous peine de voir toute l'entreprise s'effondrer sous nos yeux. Et les exemples sont nombreux. Super Mario Bros évidemment, le maitre-étalon de la foirade, mais aussi Max Payne, Dead or Alive et tous les films d'Uwe Boll. Personne n'a semble-t-il réussi ce pari, à part peut-être le premier Silent Hill, et encore.

 

trailer 2

 

On comprend alors d'autant plus la pression sur les épaules de l'équipe d'Assassin's Creed, surtout que le film comporte tous les ingrédients nécessaires pour que la sauce prenne enfin. Un bon réalisateur, un solide casting, une vision globale du projet plutôt élaborée, on imagine mal le film se planter. Pourtant, il n'est pas à l'abri et Michael Fassbender en est bien conscient, comme il vient de le déclarer au micro d'IGN :

"Pour être honnête j'étais un peu naïf, jusqu'à ce qu'un journaliste me parle de façon très perspicace d'une malédiction autour des adaptations de jeux vidéo. Et puis, vous regardez tout ce qui a été fait.... Ce n'est une malédiction que jusqu'à ce que quelqu'un en réussisse une, après c'est une autre histoire.

En ce qui me concerne, j'ai juste trouvé cet univers fascinant et j'ai trouvé qu'il avait énormément de potentiel pour proposer une grande expérience cinématographique. Je ne me suis jamais préoccupé de ce genre de problèmes  et s'angoisser à ce sujet serait inutile puisqu'on ne peut rien y faire. Tout ce que l'on peut faire, c'est concentrer toute son énergie sur le meilleur film possible. Se stresser sur des questions pareilles n'amène nulle part."

 

Photo Michael Fassbender

 

Et, histoire que les choses soient bien claires, Justin Kurzel précise, dans une interview parallèle, qu'Ubisoft s'est montré particulièrement bienveillant en le laissant s'approprier totalement cette adaptation :

"Le fait de naviguer constamment entre le passé et le présent était à mon sens unique et très cinégénique. En plus de ça, Michael Fassbender m'a demandé de le faire et il était vraiment passionné par le sujet. Et puis Ubisoft nous a confié le film, nous permettant de trouver notre propre histoire et de la rendre unique, de choisir de nouveaux personnages. Il y a eu une sorte de liberté qui était vraiment très encourageante."

Donc, avec toutes ces éloges sur la liberté de l'équipe, on voit mal comment le film pourrait être un ratage. Mais soyons sur nos gardes cependant. La malédiction peut prendre de multiples visages et elle est particulièrement vicieuse. Verdict le 21 décembre prochain.

 

Photo Michael Fassbender Assassin's Creed

Tout savoir sur Assassin's Creed

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Nuit de boue
06/12/2016 à 17:02

Je présent un triste avenir pour Assassin 's Creed, je ne sais trop pourquoi... Pas d'attente autour de cette oeuvre, ou si peu, pas d'enthousiasme... Bref l'échec commercial (que je ne lui souhai-te pas) pointe son gros nez sale...

Arnaud
06/12/2016 à 13:40

@vic

Ben oui c'est ce que je dis, Warcraft respectait totalement le jeu de depart, une veritable adaptation fidele. Mais ca ne l'a pas empeché de faire un bide monumental en occident et de n'etre sauvé que par la Chine. Comme le marché chinois ne suffira pas a justifier d'une suite, et qu'en Europe et USA le film a ete une catastrophe totale, il n'y aura probablement jamais de suite a ce film

vic
06/12/2016 à 12:45

Pas d'accord warcraft cette année est une bonne adaptation pour le reste effectivement rien a sauver

Arnaud
06/12/2016 à 10:43

Oui oui Last Of Us et Uncharted sont clairement inspirés du cinema, mais je ne pense pas qu'un film puisse resumer ces deux jeux aussi bien que le font les jeux eux-meme. Des lors quel interet d'aller voir un de ces films alors que les jeux sont plus interessants
Apres ca peut marcher aupres du public qui ne connait pas les jeux, comme ce fut le cas (tu le rappelle) de Tomb raider (le premier, parce que le deux est quand meme un echec au final)

Moi je ne demande qu'a ce qu'AC fonctionne, juste je n'y crois pas. Je pense que le film est trop estampillé JV et que beaucoup vont s'en detourner. Et les fideles quand a eux se diront en partie que les jeux sont meilleurs niveau histoire.
Regarde WoW qui pour le coup respectait a mort le MMORPG. Sur les 12 millions d'abbonnés au jeu, ainsi que tous les gens qui connaissent WoW tellement ce jeu fait maintenant parti de la culture populaire, au final le film a ete un enorme echec en occident (heureusement que la Chine a rattrapé le coup et meme plus).
Silent Hill a plu aux spectateurs mais pareil le film a pas fait un carton de malade.

Je te rejoins sur la comm qui va aider au succes d'un film. Mais je pense que l'image du JV au cinema est egalement un facteur, negatif pour le coup, du succes des adaptations.

Maided
06/12/2016 à 09:58

Concernant Last of Us et Uncharted je ne suis pas vraiment d'accord avec toi Arnaud.
Ce sont presque des films en eux même mais eux même inspirés de film (LoU est inspiré de I am an Legend ou The Road par exemple et Uncharted de films comme Indiana Jones ou de Benjamin Gates) donc en faire des films n'apportera rien aux fans (si ce n'est d'avoir un film) mais sera aussi pour ceux qui connaissent pas les jeux.
Assassin's Creed lui apporte quelque chose de nouveau (ou presque) avec le concept de l'animus et du voyage dans la mémoire génétique.
Donc ceux qui aiment les films de SF et/ou d'aventure devraient pouvoir apprécier l'univers et ce même si ils ne connaissent pas les jeux vidéos.

Après il y a la communication autour du film et la manière de faire, la promo.
Si elle se fait en direction des fans, les autres n'iront pas le voir
Si c'est l'inverse, les fans crieront au scandale.
Il faut un bon dosage entre les deux à mon avis, le reste suivra.

Pour les 2 Tomb Raider avec Angelina, ça a pas mal fonctionné et ils ont marché par exemple.
Silent Hill a pas mal plus aux amateurs de fantastique (sans crier au génie).

Bon par contre très clairement il faut qu'un spectateur lambda comprenne tout ce qu'il voit sans avoir besoin de connaitre le jeu sinon c'est l'échec ou presque.

Arnaud
06/12/2016 à 09:10

Oui y a clairement une malediction des adaptations. Souvent dues a un mepris total du materiau d'origine (Mario Bros, Doom, Street Fighter, Hitman, Resident Evil, Alone In The Dark, House Of The Dead ...), mais aussi parfois ben parce que les adaptations un peu plus fideles ne parlent qu'aux fans de JV (World Of Warcraft, Mortal Kombat, Prince Of Persia ou l'excellent Silent Hill).

J'ai bien peur qu'Assassin's Creed se classe dans la seconde partie et ne rameute pas vraiment les foules au final. Je pense que le film va etre pas mal, mais je pense aussi que le succes ne sera pas au rdv tout simplement parce que beaucoup ne connaissent pas Assassin's Creed, et une partie de ceux qui connaissent se foute completement d'un film sur cet univers.
C'est un peu ce qui se passera si un film Last Of Us ou Uncharted voit le jour, les jeux sont deja des films eux meme, et beaucoup mieux developpés que ce qu'un film de 2h pourrait faire.
Pourquoi aller voir un film Assassin's Creed quand l'histoire est deja totalement developpée et depuis des années dans les opus JV ?

RiffRaff
06/12/2016 à 08:59

L'univers se prête bien au cinéma, c'est assez encourageant, mais le scénario ayant évolué pendant la post prod jusqu'à ces dernières semaines fait quand même craindre un produit bancal, à voir.

votre commentaire