Andrew Garfield avoue à Amy Adams que Spider-Man lui a brisé le coeur

Christophe Foltzer | 30 novembre 2016
Christophe Foltzer | 30 novembre 2016

Finalement, Amazing Spider-Man 2 aura été une très bonne chose pour notre personnage préféré. En effet, c'est grâce à ce film (et au piratage des mails de Sony), qu'il a pu retourner chez sa maman, Marvel, pour connaitre une résurrection que tout le monde attend.

Mais derrière le masque, il y a un homme. Et cet homme pleure, votre Honneur. Oui, Andrew Garfield se sent un peu misérable d'avoir été traité de la sorte alors qu'il considérait ces films comme une chance énorme pour sa jeune carrière et lors d'une rencontre avec Amy Adams dans le cadre d'une interview Actor to Actor, il a fait part de ses regrets, à coeur ouvert :

"Je répugne à juger cette expérience dans son ensemble. Mais il y avait d'excellentes choses là-dedans. J'ai travaillé avec ces acteurs incroyables et un excellent metteur en scène. J'étais très jeune à l'époque, j'avais 25-26 ans, et, rétrospectivement, je me sentais très jeune. Je me sentais guidé dans tout ça et je savais que c'était la chose à faire. J'y ai appris beaucoup de choses sur ce qu'il fallait faire et ne pas faire et quand il fallait savoir dire non.

 

 

Je pense que le fait d'être aussi jeune dans une si grosse machine contient quelque chose de dangereux. J'étais encore trop jeune pour combattre un système de valeurs qui, je pense, représente le corporatisme américain. Avec cette expérience, j'en suis arrivé à un point où l'histoire et le personnage n'étaient pas en haut des priorités du studio et incarner ce personnage en lequel je me déguisais depuis l'âge de trois ans et le voir se compromettre m'a brisé le coeur. J'ai eu le coeur brisé à un certain degré, mais pas entièrement."

Et on le comprend. D'ailleurs, nous ne sommes pas les seuls, puisque Amy Adams lui a répondu en faisant part des mêmes sentiments concernant son personnage de Lois Lane, même si elle ne se livre pas de la même manière, son contrat avec DC étant toujours en cours :

 

 

 

commentaires

corleone
30/11/2016 à 17:41

Andrew Garfield à été un très bon Spiderman, c'est les exécutives qui ont foutu le bordel dans ce dyptique ! Quand à Adams, c'est déjà quelque chose qu'elle reconnaisse que son personnage est d'une nullité abyssale dans BVS comme tous les seconds rôles du film, même si mine de rien elle avoue indirectement remettre tout le film en question. La où elle était une Lois formidable dans Man Of Steel( même si son enquête pour découvrir que Sup' est Clark Kent et son histoire d'amour avec ce dernier dans le film demeurent des raccourcis et facilités scénaristiques dignes de Snyder), elle devient une fifille incapable d'autre chose que d'attirer Sup dans des ennuis toutes aussi minables les unes que les autres dans BVS. Elle est juste énervante et agaçante et une poupée barbie aurait eu plus de charisme que son perso.

Totempkof
30/11/2016 à 17:39

@Ash

Autant s'arrêter là oui puisque je pense avoir affaire à un fervent défenseur de BvS ! Nulle insulte ou mépris là-dedans, simplement grosse divergence d'opinions qui rend l'échange stérile, puisque personnellement si, je reproche fermement toutes ces choses (notamment) au film. Et que j'y vois bien plus que du cliché à dose normale (si tant on est qu'on puisse accepter une dose ordinaire sans espérer ou attendre plus).
Et je pense qu'il y a un fossé de la taille du grand canyon entre les propos très mesurés d'Amy Adams (qui parle de narration, de la place d'un personnage même secondaire dans le schéma de l'intrigue), et "ben c'est pas un film sur Lois Lane". Pas très convaincant cet argument pour le coup hein ;)

Ash
30/11/2016 à 17:34

@ Totem
Bah oui lois ce fait sauver, manipuler et utiliser par le grand méchant.
Sauf que dans BvS tout le monde est manipuler et utiliser par luthor c'est le plan par exemple la mère de superman sert aussi d'appat. Superman est manipuler batman aussi superman est sauver par lois batman par wonder woman. Tout le monde est au même niveau tout les moments ou elle t'as paru niais sont compenser par d'autre moment ou elle inverse le game et ca c'est pas dans tout les films de sh. On va pas repprocher a des personnages comme superman et lois des scènes ou il la rattrape dans les airs tu vois, c'est un peu la base lol mais c'est aussi souvent l'inverse et lois sauve superman en comics en film ou dans man of steel et bvs,. Y'a du cliché mais c'est normal, La copine du superhéros est son point faible mais la dans bvs c'est approfondi car c'est litérallement le point faible de sup, son point faible morale comme avec sa mère c'est son amour pour lois qu a déclencher le plan macabre de luthor en afrique au début du film, elle peut le faire changer de bord c'est le coeur du film.Enfin je m'égare un peu, pour le coup de la lance on va dire oui c'est peu inspirer même si ca reste logique du point de vue du personnage et que c'est quand même grace à elle que sup va chercher la lance :D. Enfin après je vois ou Amy adams veut en venir mais franchement dans ce cas la faut faire un film sur lois lane. Mais clairement elle m'a parfaitement régaler dans les 2 films et sa présence était utile et justfier pour moi c'était déja très bien.
Bonne soirée à toi :)

Totempkof
30/11/2016 à 16:52

@Ash

Oui c'est ce que je sous-entendais.
Sauf que Mary-Jane c'est un personnage de jeune fille (voire ado) plus ou moins paumée, et que c'est une quinzaine d'années avant Batman v Superman, c'est pas un détail.

Lois a de son côté des moments niais et des scènes où elle est purement accessoire. Elle est jetée dans le vide dans les deux films (à la Mary-Jane j'ai envie de dire), se retrouve bien embarquée par le méchant et utilisée pour le piège comme le grand cliché du genre, et perso toute la partie avec la lance en kryptonite (la cacher, puis la pêcher, puis être piégée), je trouve ça tout sauf inspiré. Malgré son rôle de journaliste, je ne la trouve pas très différente des autres "copines de super-héros".

Tout ça pour dire que je comprends à peu près ce que dit Amy Adams, même si ses propos sont un peu déformés au-dessus par certains.

Ash
30/11/2016 à 16:42

@ Totem
LA Mary Jane de raimi a carrément plus le rôle de la demoiselle en détresse que lois lane. Mary jane fait pas avancer l'intrigue, elle enquête pas elle fait pas le lien entre les personnages. Ptain elle se retrouve dans un plan a 3 entre spidey et son pote jveux dire. Quand au fond du personnage je trouve lois tout aussi humaine et touchante que elle. Après elle ont pas le meme role lois est journaliste donc etre au coeur de l'action c'est ce qu'elle fait. C'est une femme forte et indépendante ptain dans les 2 films ou elle est elle sauve le héros et le monde merde c'est déjà bien et sans pouvoir en plus :D.

Dirty Harry
30/11/2016 à 16:24

Absolument d'accord avec la dernière phrase de votre article (et le reste bien sur). Mais lorsqu'on veut raconter une histoire qui est le récit de l'action de personnages, ces derniers ne doivent pas être relégués qu'à des fonctions utilitaires pour faire avancer l'intrigue. Ils doivent avoir leur propre vie, et l'on doit s'imaginer ce qu'ils feraient dans telle situation, repartir de la salle avec leur feeling et pourquoi pas quelques uns de leurs dialogues. Une histoire c'est d'abord des personnages ou alors on fait dans le poème filmique comme 2001 l'odyssée de l'espace, mais c'est capital de ne pas les oublier (au profit soit du "message de l'auteur" comme en France ou sacrifié sur l'autel du grand spectacle comme aux USA par exemple). On se souvient de Vito Corleone, de Vincent Vega, de Cyrano ou d'Asterix parce qu'ils ont rempli le contrat de marquer notre imaginaire, pas d'être marionnette au service d'un auteur-Dieu.

Totempkof
30/11/2016 à 16:15

@Ash

C'est précisément ce qu'elle dit : qu'en gros, elle est un outil dans l'intrigue (utilisée pour le piège, pour paumer tel objet, pour créer un suspense, pour faire parler tel personnage).

Sinon, y'a des Liz Sherman, Peggy Carter, Pepper Potts, Hope van Dyne, ou même une Mary-Jane (version Raimi) qui m'a toujours semblé plus touchante, plus humaine, quelque chose de très mélancolique qui contrebalance les moments demoiselle en détresse (car sur le papier elle est un outil dans l'intrigue au moins autant voire plus que Lois, qui elle au moins a l'étiquette de femme indépendante et forte puisque reporter)

Marrion
30/11/2016 à 16:14

Mdr très drôle oui sur sa je suis d'accord avec toi et puis elle ne peux pas espéré être de la même importance dans les film Dc que les héros principaux un moment donné. .......

Ash
30/11/2016 à 16:05

Lois lane est hyper importante dans bvs, elle est certe la motivation du héros et c'est aussi le héros qui la motive, elle est au coeur du piege de luthor elle fait le lien entre lui et tout ce qu'il fait. Comme Dans man of steel elle sauve superman autant qu'il la sauve, elle a une présence incroyable et elle dure assez longtemps a l'ecran quasi autant que batou et superman.
J'aimerai voir dans quel autre film de superhero on la copine du héros fait autant de chose que la lois de Snyder.
Après y'a pas écrit batman v Lois l'aube du journalisme.
Mais c'est clairement un personnage clé des 2 film.

votre commentaire