OrelSan, Le roi et l'oiseau, Claude Miller... Tous vous donnent rendez-vous au premier Festival Les Egaluantes

Christophe Foltzer | 20 novembre 2016
Christophe Foltzer | 20 novembre 2016

Quoi que l'on puisse penser, chez EcranLarge, nous aimons tous les cinémas. Alors quand un nouveau festival très original se crée en France, on ne peut pas ne pas vous en parler.

La France est reconnue dans le monde entier comme l'une des capitales du cinéma et abrite, à ce titre, un certain nombre de festivals prestigieux tels que Cannes, Deauville ou encore Gérardmer. Mais tandis que ces derniers sont devenus surtout des rendez-vous de célébrités internationales qui viennent vendre leur salade, on ne peut que se réjouir de voir naître un peu partout d'autres événements qui mettent à l'honneur des films, et rien que des films.

 

Orelsan

 

Comme le Festival Les Egaluantes par exemple, qui se tiendra à Carentan-Les-Marais les 9, 10 et 11 décembre prochain. Là, pas de compétition, juste du cinéma et l'occasion de voir ou de revoir un certains nombre d'oeuvres en lien avec la Normandie et le Cotentin. En effet, sur ses 3 jours, le Festival nous donnera ainsi la chance de pouvoir replonger dans l'histoire de notre cinéma et de la région avec une poignée de films autour desquels seront organisées des rencontres, discussions et débats, avec notamment le célèbre journaliste Jean-Pierre Lavoignat, la productrice Céline Asselot, le producteur Dominique Besnehard ou encore le rappeur Orelsan, que nous n'avons pas besoin de vous présenter.

A l'occasion de cette première édition, le public pourra découvrir en salles des chefs-d'oeuvre tels que Le Roi et l'OiseauGarde à vue de Claude Miller, La vie de château de Jean-Paul Rappenau et bien d'autres, mais aussi revoir l'excellent Comment c'est loin d'OrelSan et assister à l'avant-première du dernier film de Lucien Jean-Baptiste, le très bon Il a déjà tes yeux.

 

Photo Le Roi et l'Oiseau

 

Bref, un festival sans compétition, avec juste l'amour du cinéma et du bon cinéma, la transmission de sa passion à un public large et curieux, avec une volonté éducative et de partage. C'est un peu le bonheur pour le cinéphile en quelques jours et, si vous êtes dans le coin pendant le deuxième week-end de décembre, c'est un incontournable.

En tout cas, on ne peut que saluer cette excellente initiative à un moment où le cinéma ressemble de plus en plus à une grosse machine amnésique et on ne peut que l'encourage et lui ouvrir nos pages. Parce qu'il n'y a pas que Marvel dans la vie. Non mais !

 

Photo Affiche Festival Egaluante

Toutes les infos en cliquant ici.

 

 

Tout savoir sur Comment c'est loin

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Ded
20/11/2016 à 14:08

Uniquement pour l'amour inconditionnel que je porte au cinéma, parce qu'événement géographiquement trop éloigné, j'applaudis avec enthousiasme à cette excellente initiative, sujet de cet article dont je partage tout à fait l'opinion commentative intrinsèque, ironique et sincère...

votre commentaire