Après The Witch, Robert Eggers prépare le remake de Nosferatu

Christophe Foltzer | 14 novembre 2016
Christophe Foltzer | 14 novembre 2016

Sorti mi-juin 2016, The Witch nous a  beaucoup marqué par son parti-pris radical autant que par son propos brillant. Avec peu de moyens, Robert Eggers nous filait autant la trouille qu'il nous émerveillait.

Des films comme The Witch, on n'en voit malheureusement pas assez souvent et c'est fort dommage parce que du coup le genre se porterait beaucoup mieux. Avec très peu de moyens, un parti-pris audacieux et une mise en scène sobre et très intelligente, Robert Eggers nous a probablement sorti le film définitif sur le sujet, loin des canons de la mode à base de jump-scares et de bonne morale chrétienne et ça fait du bien. 

Normal donc que l'on attende le prochain film de ce passionné d'ésotérisme qui a, en plus, tout compris à la manière de le représenter à l'écran. Mais justement, que faire après un tel diamant noir ? Il y a quelques mois, des rumeurs laissaient penser qu'il se chargerait d'une nouvelle adaptation du classique de F.W. Murnau, Nosferatu. Une annonce qui vient de trouver confirmation de la bouche du réalisateur lui-même lors du podcast Filmmaker Toolkit du site Indiewire :

 

Photo Anya Taylor-Joy

 

"Cela me choque. Pour un réalisateur tel que moi, refaire Nosferatu est sale, égocentrique, blasphématoire et dégoûtant. Je voulais vraiment attendre encore un peu mais le destin en a décidé autrement."

Et on comprend qu'il ne soit pas forcément bien dans ses baskets à l'idée de s'attaquer à un tel classique, même si étrangement, nous sommes plutôt confiants. On rappelle que Nosferatu reprenait quasiment à la lettre le roman Dracula en changeant le nom des personnages et quelques situations parce que les producteurs n'avaient pas obtenu les droits du livre, ce qui ne les avait pas empêché de se prendre un procès par la suite. Mais si le film est toujours aussi icônique aujourd'hui, outre son excellence, c'est bel et bien à cause du look de son vampire, le Comte Orlock, interprété par Max Shreck et dont l'apparence devrait pas mal changer dans cette nouvelle version :

"Je ne peux pas refaire ce qu'a fait Max Shreck, donc c'est plutôt amusant, nous allons revenir aux origines du folklore du vampire."

Un peu comme avec The Witch quoi. Puisqu'on vous dit qu'il faut lui faire confiance...

 

F.W. Murnau

Tout savoir sur Nosferatu le vampire

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

MystereK
14/11/2016 à 17:14

The VVitch est pour moi le film fantastique que j'ai préféré en 2016, juste avant Under the Shadow

Ded
14/11/2016 à 10:42

Werner Herzog s'était planté dans les grandes largeurs en 79 en réalisant "Nosferatu, fantôme de la nuit" avec Adjani et Kinski. Il voulait également faire un film symbolique, les rats porteurs de la peste représentant Hitler et ses complices instaurant le nazisme... Las, le film n'a pas la puissance évocatrice de son illustre modèle ni l'iconographie onirique et poétique... De plus, il lui fut reproché le plagiat affiché de nombre de plans...
Je souhaite sincèrement à Eggers la réussite de son entreprise et j'irais probablement juger sur pièce du résultat...

Ben
14/11/2016 à 10:22

The witch, un diamant noir.... j'aime bcp l'expression, j'ai trouvé ce film fascinant! donc une bonne nouvelle pour Nosferatu, dont l'original est déjà un sacré film.

votre commentaire