Le producteur des Tortues Ninja 2 ne comprend pas l'échec du film

Christophe Foltzer | 31 octobre 2016
Christophe Foltzer | 31 octobre 2016

Le cinéma hollywoodien, c'est avant tout une histoire de gros sous et de relativisme. Ce qui nous parait beaucoup peut ne sembler être que le minimum acceptable pour les executives. Au point de mettre en péril une franchise.

Si Les Tortues Ninja 2 n'est certainement pas le film de l'année, il faut reconnaitre qu'il est bien supérieur, et de loin, à son prédécesseur. Et limite, on dirait presque qu'il est un peu sympa et rigolo. En effet Michael Bay et ses potes semblaient avoir pris en compte les désirs du public avec ce film, ne s'adressant plus seulement aux enfants de 8 ans mais aussi à leurs parents en leur proposant une version live-CGI de la série animée des années 80. Sauf que voilà, les fans ne se sont pas autant déplacés qu'espéré.

Enfin, relativisons tout de même, le film est loin d'être un échec puisqu'il quand même rapporté dans les 246 millions de dollars, mais nous sommes très loin des résultats du premier film qui culminait à 493 millions de dollars de recettes. Le film a donc fait moitié moins d'argent que son ainé et, pour un budget de 135 millions de dollars (hors marketing), c'est une sacrée baffe.

 

garden

 

A tel point que même les producteurs du film ne comprennent pas ce qui s'est passé, comme Andrew Form par exemple, qui a expliqué à Collider que ce score déceptif restait un mystère pour lui :

"Nous avons été évidemment surpris par le score du film au box-office. Nous adorons le films et nous avons aimé le faire. Depuis sa présentation au Super Bowl jusqu'à sa sortie en salles, nous étions très confiant dans son potentiel mais il n'a pas réussi à trouver son public.

Nous en parlons tout le temps et nous essayons de comprendre mais nous avons pas encore identifié ce qui a pu se passer. On avait pourtant mis tout ce qu'il fallait et on sentait que le film était génial : on avait une bonne date de sortie, nous avions rajouté Bebop, Rocksteady, Baxter Stockwell et Casey Jones...

 

Les Tortues Ninja 2

 

Et puis, on se réveille deux jours avant la sortie et on se demande si le film est vraiment ce qu'il devrait être. Et la sortie arrive et le film ne fait pas le même démarrage que le premier. Et après le premier week-end, les résultats n'ont rien à voir avec ce qu'on attendait et avant que l'on s'en rende compte, tout est terminé. Nous sommes toujours très fiers du film, il n'a juste pas trouvé son public. Et nous ne savons pas pourquoi."

Nous, on aurait bien quelques idées, comme la formule Michael Bay qui montrerait ici ses limites, où le fait que le scénario tenait sur un fil du string de Megan Fox. Ou encore peut-être parce que si les personnages emblématiques étaient bien présents au générique, ils n'étaient que l'ombre d'eux-mêmes dans le film. Bref, les explications sont multiples et il suffit juste d'accepter de les regarder pour les comprendre.

Mais, concrètement, ce ratage aura de lourdes conséquences sur la franchise puisqu'un troisième épisode ne semble plus aussi évident qu'avant. Du moins pas dans ces conditions. Et évidemment, pour sauver les Tortues, un seul mot nous vient en tête là : reboot.

 

Les Tortues Ninja 2 poster

Tout savoir sur Ninja Turtles 2

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

BS
27/07/2017 à 13:43

Salut;
les raisons pour moi;
SCENARIO trop brouillon, univers et image pas assez sombre, manque de rappel à la réalité; les comiques de geste et de situation pas à la hauteur ainsi que les blagues, les chorégraphies des combats, l' aspect génétique au sens scientifique pas mis en valeur de par l' univers; peut être avoir des personnages plus humain avec un maquillage, la bande sons pas à la hauteur, l' écologie, la gastronomie avec les pizzas sous exploitée... Par contre effets spéciaux au top, acteurs aussi; les costumes, les decors. la modélisation des personnages...
Voila voila.

Glob
31/10/2016 à 11:06

Dingue de voir des gens venir dire "vous avez tort : votre avis, c'est faux. Moi, voilà mon avis, et ça c'est la vérité".
Et qu'ils nous disent après que machin a tort, avec une arrogance franchement gênante...

Champy
31/10/2016 à 11:00

Peut-etre que c'est juste que cette saga est définitivement maudite au cinéma live tout comme DragonBall et devrais simplement rester sur le papier et en anime. Point Barre.

REA
31/10/2016 à 10:53

Ninja Turtles, comme d'autres films, ils souffrent du même problème. Trop d'effets spéciaux.
Aujourd'hui, ils peuvent tout faire. Limite, le film est de A à Z en effets spéciaux.

Même si le 2 est plus dans l'esprit (et largement meilleur que le 1er pour moi) avec les personnages (Casey Jones, Krang, Rocksteady...), l'équipement (le camion), il manque clairement le truc.

Je ne sais pas si un reboot est déjà la meilleure chose à faire, mais plutôt comment se rapprocher du kiff des films des 80's / 90's. Parce qu'ils s'y pensent que nous en mettre plein la vue pour engranger du cash, ils enchaîneront les semi et les flops. Un moment il faut se remettre en question, c'est pas le public, mais comment EUX décident d'orienter leur film.

sim
31/10/2016 à 10:20

dommage ça fait du bien de temps en temps de simples divertissements comme ça :(

mikegyver
31/10/2016 à 09:49

Donc vous avez pourtant tout dit , mais vous etes quand meme a coté de la plaque on dirait que vous le faites expres.

Deja , le 2 n'est absolument pas mieux que le 1, les "origins storys" de concept bancal sont toujours mieux qu'une histoire basée dessus.

ce qui nous amene tout naturellement au concept, le dessin animé des années 80 etaient mauvais comme cochon ne l'oublions pas, donc meme si le 2 en est une transposition fidele, ca reste moisi.

ca doit faire 25 ans qu'on nous dit que la BD est bien, sombre et tout, mais ca reste des dessins animés pourris point barre. Y'a des fois des concepts qui meritent de rester sur papier glacé.

Flyn
31/10/2016 à 09:23

Non pas de reboot.
Licence au oubliettes et on en parle plus. Jamais.

votre commentaire