Gene Wilder, le légendaire Willy Wonka, est décédé

Christophe Foltzer | 30 août 2016 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Christophe Foltzer | 30 août 2016 - MAJ : 09/03/2021 15:58

On se disait aussi que 2016 n'allait pas en rester là et après un été relativement tranquillement tranquille de ce côté, la rentrée démarre fort : Gene Wilder est mort.

Les plus jeunes d'entre vous ne connaitront probablement pas son nom, mais son visage leur dira certainement quelque chose. Le grand Gene Wilder, légendaire acolyte de Mel Brooks, comédien, metteur en scène, scénariste et humoriste, vient de nous quitter lundi dernier à l'âge de 83 ans.

De son vrai nom Jerome Silberman, Gene Wilder souffrait de la maladie d'Alzheimer, qu'en accord avec sa famille il avait caché de tous afin, dit-on de protéger ses plus jeunes fans. Avec ses grands yeux tristes et ses cheveux bouclés, Gene Wilder a connu une carrière des plus prolifiques jusqu'à la fin des années 90 et citer tous ses films nous prendraient des heures, tant il y a à en dire.

 

Photo Young Frankenstein

Il fut pendant un temps à l'affiche des plus grands films de Mel Brooks, dont Le Sheriff est en prison et l'extraordinaire Frankenstein Junior, sans parler du cultissime Les Producteurs. Mel Brooks qui n'a d'ailleurs pas perdu une seconde avant de lui rendre hommage sur Twitter :

"Gene Wilder - l'un des vrais grands talents de notre époque. Il a gratifié de sa magie tous les films que nous avons faits et il m'a gratifié de son amitié."

 

Photo Blazing Saddles

A côté de cela, il était évidemment le seul et unique Willy Wonka dans la version de Charlie et la Chocolaterie réalisée en 1971 par Mel Stuart. Il fut également à l'affiche de plusieurs films d'Arthur Hiller avec Richard Pryor, dont Transamerica Express et le délirant Pas nous, pas nous (un buddy movie qui mettait en scène un sourd et un aveugle, témoins d'un meurtre). Nous avons également pu le croiser au détour de Bonnie & Clyde et même chez Woody Allen, à l'occasion de Tout ce que vous avez toujours voulu savoir le sexe sans jamais oser le demander.

Artiste aux multiples facettes, doué d'un sens comique hors du commun, il était l'un des derniers représentants d'un humour à l'ancienne, ciselé et exigeant et il nous manquera énormément. Alors, pour lui dire au revoir, retrouvons-le dans une de ses scènes les plus célèbres.

 

Tout savoir sur Gene Wilder

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Ded
31/08/2016 à 11:25

Très bel hommage...

votre commentaire