Elle : première bande-annonce du nouveau Paul Verhoeven avec Isabelle Huppert

Geoffrey Crété | 16 janvier 2016
Geoffrey Crété | 16 janvier 2016

Le maître est de retour.

A l'aube du nouveau millénaire, Paul Verhoeven a fait ses adieux au cinéma hollywoodien avec le mésestimé Hollow man. Dix ans après Black Book, tourné dans son pays natal, le réalisateur est de retour avec un nouveau thriller sulfureux, tourné en français avec Isabelle Huppert : Elle.

Adapté du roman Oh... de Phillippe Dijan, Elle raconte comment une femme tente de retrouver l'homme qui l'a violée : "Michèle fait partie de ces femmes que rien ne semble atteindre. À la tête d'une grande entreprise de jeux vidéo, elle gère ses affaires comme sa vie sentimentale : d'une main de fer. Sa vie bascule lorsqu’elle est agressée chez elle par un mystérieux inconnu. Inébranlable, Michèle se met à le traquer en retour. Un jeu étrange s'installe alors entre eux. Un jeu qui, à tout instant, peut dégénérer".

 



Aux côtés d'Isabelle Huppert, qui confirme une fois de plus sa place unique sur la scène internationale, Laurent Lafitte, Virginie Efira, Charles Berling, Anne Consigny, Alice Isaaz et Vimala Pons.

Paul Verhoeven, qui a récemment profité de l'anniversaire de Showgirls pour déclarer tout l'amour qu'il porte à son film culte, va t-il retrouver le succès de ses débuts avec ce thriller sulfureux ? Pourrait-il revenir en compétition officielle à Cannes, 24 ans après Basic Instinct ?

La sortie est pour l'instant prévue le 21 septembre 2016.

 

Affiche

commentaires

Jo
17/01/2016 à 13:34

Paul Verhoeven est un très bon réalisateur, mais là, à part Huppert, j'ai un gros doute sur les performances des autres 'acteurs"

Zanta
16/01/2016 à 22:21

En parlant de réals talentueux des 90s délocalisés en Europe, aucune news de McT ?

drocmerej
16/01/2016 à 20:40

C 'est juste une bande annonce... Et je pense que Verhoeven maîtrise le ton/les lumières de son film. M'enfin...

actar
16/01/2016 à 14:20

dire que ce mec était le boss d'Hollywood à une époque........

Dirty Harry
16/01/2016 à 13:08

Lorsqu'on est habitué à avoir l'oeil flatté des belles lumières de ses chefs op (Jan de Bont en tête), c'est dur de croire que cette image dans ces tons là (le "beige europe de l'est communiste") ait pu plaire au maitre Hollandais sur son retour Combo....
Sinon ça a l'air d'un petit Huppert-movie (films mentaux sur une femme mûre tordue) avec la crudité du "hollandais violent" en plus.

stivostine
16/01/2016 à 12:57

oh pinaize comme je le sens pas

votre commentaire