Sexe, violence, religion... Benedetta sera un pur film de Paul Verhoeven selon Virginie Efira

Gael Delachapelle | 16 février 2021 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Gael Delachapelle | 16 février 2021 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Virginie Efira a évoqué Benedetta, le prochain film de Paul Verhoeven, dont elle qualifie le scénario de chef-d'oeuvre.

En quelques années et seulement une poignée de films, Virginie Efira s’est imposée comme l’une des actrices les plus importantes dans le paysage du cinéma français actuel. Après avoir enchaîné les comédies, entre 20 ans d'écart avec Pierre Niney et Un homme à la hauteur avec Jean Dujardin, l’actrice belge a opéré un virage inattendu vers le cinéma d’auteur.

Que ce soit notamment avec Victoria qui lui a valu sa première nomination aux César, mais aussi Elle de Paul Verhoeven qui lui a valu d’être repéré par le réalisateur de Basic Instinct. Alors que l’actrice est de nouveau nommée au César de la meilleure actrice pour Adieu les cons, Virginie Efira est surtout attendue au tournant pour sa performance dans le très attendu Benedetta. Maintes fois repoussé, on espère enfin découvrir le nouveau film de Paul Verhoeven lors du Festival de Cannes 2021, qui vient d’être repoussé à cause de la pandémie de Covid-19.

 

photo, Virginie EfiraVirginie Efira dans Benedetta 

 

Et dans une récente interview avec Vogue, l’actrice a notamment évoqué sa collaboration avec le réalisateur de Starship Troopers, ainsi que son expérience sur Benedetta, dont le rôle principal a été écrit spécifiquement pour l’actrice :

« À Cannes, alors que j’accompagnais Victoria qui était sélectionné, je croise dans une soirée le producteur de Elle, Saïd Ben Saïd, qui me dit que Verhoeven écrivait pour moi. J’ai entendu cette phrase, mais elle s’est effacée aussitôt. Comme si elle n’avait pas existé et pourtant ensuite, Paul m’a appelée pour me dire qu’il avait un scénario pour moi. »

Un scénario dans lequel le cinéaste néerlandais s’amuse apparemment à détourner l’image de son actrice, qui rassemble tout ce qui fait la saveur de son cinéma. Et même si elle n’a pas encore vu le film, Virginie Efira semble avoir une confiance totale envers le réalisateur et ce qu’il fait de son image :

« Paul Verhoeven va proposer quelque chose de fort et de risqué, je suis à l’image tout le temps, et je suis d’accord avec tout ce qu’il va proposer. Le scénario est un chef-d’œuvre. Je n’ai pas encore vu le film. Mais tout ce qui est au centre de son cinéma – la religion, le sexe et la violence – s’y retrouve et s’unit… Maintenant, je peux aller faire de la poterie, j’ai fait ce film, j’ai vraiment rencontré Verhoeven. »

 

VerhoevenIsabelle Huppert dans Elle

 

En effet, on peut dire que Virginie Efira a vraiment rencontré Verhoeven sur le tournage de Benedetta, après celui de Elle où l’actrice n’était présente que huit jours sur le tournage, la caméra du cinéaste étant bien plus focalisée sur Isabelle Huppert à l’époque. Ce qui vaudra un César à l’actrice, en espérant que cela porte chance à l’actrice belge. 

Pour rappel, Benedetta est censé sortir en juillet prochain en France (soit au même moment que son possible passage à Cannes). En attendant, vous pouvez retrouver notre critique de Elle.

Tout savoir sur Benedetta

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Ethan
17/02/2021 à 20:25

Moi je suis toujours étonné par la réussite de certaines personnes qui n'ont pas fait les écoles traditionnelles et qui se voient récompenser par des prix : Omar Sy, Camelia Jordana, et maintenant Virginie Effira. Comme si le réseau du show biz était devenu la clée.
Maintenant il me semble que Virginie Effira n'en est pas à sa première expérience elle avait joué la mère de Christine Angot dans un autre film.
Maintenant ce film s'inscrit dans la ligne idéologique actuelle...

Richter
17/02/2021 à 12:38

Oh my god ! Oh my god ! Oh my god ! J'en peux plus de l'attendre celui là ! Paul "Robocop" Verhoeven + Virginie "Megamix" Efira = le jeune ado des années 90 qui vit en moi pleure des larmes de joie sans discontinuer ! J'espère que ça ne s'arrêtera pas quand je verrai ce film au doux parfum de Couvent de Bête Sacré et qui fleure le bon scandale à l'ancienne ! Vas-y Virginie, écarte les cuisses je t'en supplie !

Nigel
16/02/2021 à 21:34

Bof assez facile d'être sulfureux avec cette religion ... on risque pas grand chose. Madonna a fait pareil toute sa carrière ...

Hasgarn
16/02/2021 à 17:43

Virgine Efira est une formidable actrice (suffit de voir son dernier film qui est juste un des meilleurs de 2020).
Le tout saupoudré dans un film de Paul, ça va être croustillant ^^

Flash
16/02/2021 à 15:57

Je fais confiance à Paulo pour nous faire du sulfureux.
"La chair et le sang" quel film, avec l'immense Rutger Hauer.

Eddie Felson
16/02/2021 à 13:19

Pressé de voir ce film du metteur de « La Chair & le sang »... ça sent le souffre & la polémique... intrigant et excitant;) vivement

votre commentaire