Nicolas Cage révèle quels sont ses meilleurs rôles !

Jacques-Henry Poucave | 12 août 2015
Jacques-Henry Poucave | 12 août 2015

Quand le Time demande à Nicolas Cage quels sont les films dont il est le plus fier en tant qu’acteur, forcément on ouvre grandes nos esgourdes. Et forcément on est un peu surpris.

Manifestement, ce ne sont pas les Arizona Junior, ou les Sailor & Lula qui auront marqué la mémoire de Nicolas Cage. Et tant mieux d’ailleurs, car comme souvent le comédien nous a pris à revers. Même si trois des films qu’il cite comme ses travaux les plus intéressants comptent effectivement parmi ses belles réussites, il y en a au moins un qu’on n’attendait pas du tout.

 

  

« Je pense que Werner Herzog et moi avons réussi atteint quelque chose de spécial avec Bad Lieutenant. Sans doute, avec Mike Figgis avons-nous touché à une forme de dénuement émotionnel in Leaving Las Vegas. J’étais très content de Embrasse-moi Vampire, qui à mes yeux était une sorte de laboratoire expérimental qui m’a permis de tester mes envies de performance expressionniste.

Puis j’ai pu utiliser cette expérience pour l’injecter dans un gros film d’action comme Volte/Face de John Woo. Si vous regardez ces films l’un après l’autre, vous verrez que j’ai repris plein de trucs de ma performance dans Embrasse-moi Vampire»

Voilà qui nous donne furieusement envie de nous replonger dans l’inclassable filmographie de ce bon Nicolas Cage…

Tout savoir sur Nicolas Cage

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Bizon
01/09/2015 à 23:06

La cité des anges un chef d œuvre
Magnifique

Bizon
01/09/2015 à 23:03

Je l ai trouvé extra dans familly Man

actar
13/08/2015 à 14:53

un très grand acteur (un oscar tout de même) qui n'aura jamais pris son boulot de haut en abordant chaque film comme un nouveau défi. A la fois discret et déjanté (son plan séquence dans Snake eyes !!), une pointure aussi bien dans des oeuvres majeures que dans des séries Z.

Ghob_
13/08/2015 à 14:04

Lord of War et à Tombeaux Ouverts, en effet : très bons films plus que recommandables, qui montrent bien la variété de genres et de tons que peut incarner l'acteur. Quant à Leaving Las Vegas, c'est clairement un de ses meilleurs rôles, avec une interprétation à fleur de peau, qui le montre sous un jour deséspéré, romantique et fascinant à la fois, loin de ses tics d'acteur habituels. Du très grand Cage !

Et merci pour la réponse la Redac', il me semblait bien aussi... (là encore, un film d'une grande qualité, mais bon vu le peu de temps à l'écran du bonhomme, on peut pas dire que ce soit grâce à lui lol).

Arnaud
13/08/2015 à 13:28

Lord Of War est son meilleur film, une claque !!!
Apres je l'ai bien aimé dans Kiss Of Death aussi

Mais bon Rock et Volte/Face, incontournables ....

Karlito
13/08/2015 à 11:51

Ahhh sa prestation dans Ghost Rider 2, inoubliable, en complète roue libre. Jamais vu un tel degrés de cabotinage assumé.

D'un autre côté, il y a aussi son rôle de grand chevelu burné dans l'inestimable Con Air si bien nommé :)
Nicolas cage est fascinant, même dans de mauvais films, il fait son boulot. Il pourrait faire de grands films, mais il n'a pas l'air d'être une personne très commode à approcher...

Bien dirigé, il pourrait faire un super vilain crédible et inquiétant...

Ded
13/08/2015 à 08:40

Et... "Lord of war" ??!!...

Mleo
13/08/2015 à 07:20

A zut, j’espérais voir " A Tombeau Ouvert" dans les trois cités. J'en ai vu pas mal de ses films mais pas encore "embrasse moi vampire", du coup ça m'intrigue.

Sinon si il est vrai que certains donc pas mal de ses derniers long métrages sont très en dessous de ses qualités d'acteurs, du coup on en apprécie encore davantage les rares bons qu'il fait. "Kick Ass" ou encore "Joe" par exemple pour nommer les deux plus récents.

Simon Riaux - Rédaction
12/08/2015 à 16:52

@Ghob

Si si il était bien dans Cotton Club ;-)

Ghob_
12/08/2015 à 16:46

I agree.
Rien qu'avec The Rock et Volte/Face, on a deux des meilleurs films d'action des années 90. Et puis, avec des films barrés mais géniaux comme Adaptation, il sait prouver qu'il peut s'adapter (justement) à tous types de rôles.
Force est de constater cependant que depuis quelques années, la balance penche plus du coté nanar/paiement de factures que les "vrais" rôles qui l'ont fait connaitre à l'époque...

(tiens, il jouait pas non plus un de ses premiers rôles dans le Cotton Club de tonton Coppola ?).

Plus
votre commentaire