Love : Fleur Pellerin fait appel de l'interdictions aux mineurs et prend position

Sophie Sthul | 6 août 2015
Sophie Sthul | 6 août 2015

Le feuilleton judiciaire autour de Love vient de prendre une nouvelle tournure. La Ministre de la Culture, Fleur Pellerin, a décidé de faire appel de la décision rendue lundi par le tribunal Administratif de la ville de Paris.

Alors que ses services avaient dans un premier temps demandé à la Commission de classification des Films de revoir son jugement sur le film de Gaspar Noé (jugeant l’interdiction aux moins de 16 ans avec avertissement trop laxiste), le Ministère vient de changer de fusil d’épaule. L’appel serait déposé vendredi 7 aoûtt, au plus tard.

On se réjouit évidemment que Fleur Pellerin ait finalement décidé d’intervenir en faveur du cinéma, et non des censeurs, en l’occurrence l’association Promouvoir, proche de l’Extrême Droite. Love devrait donc jouir d’un soutien de poids, et, retrouver l’usage de son visa.

Le jugement rendu en référé lundi 3 août étant particulièrement ambigu, on peut espérer que le film retrouve son visa. En effet le Tribunal Administratif de la ville de Paris, malgré sa décision d’interdire Love aux mineurs, reconnaissait la dimension artistique du film et affirmait qu’il ne pouvait être assimilé à un contenu pornographique.

On se ferait pas des bisous pour fêter ça ?

commentaires

Ca tend vraiment la bite
07/08/2015 à 10:27

Ouais, film porno = interdiction aux moins de 18 ans, je vois pas le problème, artistique ou pas. Noé savait très bien ce qu'il faisait, et devait surement attendre ce genre de polémique, pour cacher la nullité de son film. Que je n'ai pas vu ah ah ah !!
Fleur Pellerin, encore une incompétente.

Shingolove
06/08/2015 à 19:15

Le calendrier ça m'étonnerait pas que ce soit un complot! Arrêtez de regardez bfmtv comme des moutons.

Simon Riaux - Rédaction
06/08/2015 à 18:32

@Charles
On attend des preuves.

Charles
06/08/2015 à 18:08

Au fait les mecs , on est au moins d'Aout ^^

votre commentaire